Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • 1) Commentaire de Archiduc Imogène de la Courgette velue posté le 23 May 2013 à 22:44:07
    Nice!
  • 2) Commentaire de chapo posté le 23 May 2013 à 22:44:16
    C'est donc comme ça qu'on reconnait une bonne journée ;) La dernière case est très joli, et, en passant, merci pour les vine, ils sont supers ! :D
  • 3) Commentaire de Touky posté le 23 May 2013 à 22:44:23
    Et dire que dans d'autres métiers, on appelle ça de la "formation continue". (ok, pas exactement, mais ya de l'idée)
  • 4) Commentaire de chapo posté le 23 May 2013 à 22:45:38
    Alors c'est comme ça qu'on reconnait une bonne journée ? ;) J'aime beaucoup la dernière case ! Et, au fait, merci pour les vine sur twitter, ils sont à mourir de rire ! Adaptation en bd à venir ?
  • 5) Commentaire de martinefa* posté le 23 May 2013 à 22:46:51
    ChÂâapeau pour te souvenir par la suite de qui est quoi... J'ai toujours du mal lorsque j'en rencontre plus de trois d'un coup*
  • 6) Commentaire de Tipaicse posté le 23 May 2013 à 22:50:30
    Je trouve que la note a un truc en plus quand on a suivi @Bouletcorp pendant tout son voyage étazunien - canadien ^^
  • 7) Commentaire de Edouard Bonnet posté le 23 May 2013 à 23:03:38
    Une belle note 2.0, et je "plussois" avec abondance vos Vines qui m'ont éclairé ces dernières journées bien ternes !
  • 8) Commentaire de Darkoneko posté le 23 May 2013 à 23:27:14
    Très joliment fait
  • 9) Commentaire de Président Totoro de la Courgette velue posté le 23 May 2013 à 23:40:15
    Très belle planche! Et je rejoins Chapo sur le fait que la dernière case est très réussie. Ps. Sera tu de passage à Annecy pour le festival cette année?
  • 10) Commentaire de Jacques C posté le 24 May 2013 à 01:33:11
    Heu, oui, certes. Mais bon, quand internet n'existait pas, il y avait un truc bizarre qui s'appelait le courrier, les lettres. Et il y avait un truc dingue : plein d'auteurs qui ne se connaissaient pas en vrai s'écrivaient, engageaient des correspondances, et devenaient même parfois des amis. C'est fou, non ? Reste que, bien sûr, ce principe est assez génial. Et c'est très bien que ça passe maintenant par internet (ça va un peu plus vite que le courrier papier, c'est un peu plus directement interactif). Mais c'est le principe d'échanger avec d'autres auteurs (ou d'autres collègues de toute profession) qui est génial, il ne faudrait pas exagérer le rôle de l'outil qui n'est ici que factuel et "culturel". En l'occurrence, internet n'a ici vraiment rien de "magique" : les savants de la Renaissance, les philosophes des Lumières, les écrivains du XIXe siècle ont très bien su faire pareil : ils se connaissaient de réputation ou parce qu'un ami d'un ami les avait mis en relation épistolaire, ils s'écrivaient, ils débattaient, ils confrontaient leur travail... et parfois ils voyageaient et se rencontraient "pour de vrai". Encore une fois : cela n'enlève rien au plaisir de telles rencontres, et ce festival devait effectivement être très sympa. C'est juste la dernière "info-bulle" qui écarquille les yeux un peu exagérément.
  • 11) Commentaire de boulet posté le 24 May 2013 à 01:59:53
    Jacques C: je ne suis pas du tout d'accord. Beaucoup d'auteurs que j'ai rencontré par Internet ne font que du fanzine, et sont très peu connus. Je suis bien certain que je n'aurais jamais entendu parler d'eux sans le net. Quand j'étais étudiant, Internet était très peu utilisé par les dessinateurs, peu d'entre eux avaient des sites perso et résultat: je n'avais pas la moindre idée de ce qui se faisait à Bordeaux, à Nantes, à Paris ou à New-York. Je n'avais accès, en y mettant beaucoup d'énergie et de curiosité, qu'à ce qui était publié d'une façon ou d'une autre (éditeurs, fanzines suffisamment diffusés pour générer du bouche à oreille...) Comparé à l'étudiant d'aujourd'hui qui peut voir une production immense en quelques clics j'étais très aveugle et très tributaire d'un incroyable hasard pour découvrir de nouvelles choses hors de mon petit cercle de connaissances. Je ne veut pas présenter Internet comme la panacée des créateurs mais quand même, bordel, c'est un outil incroyable et qui, sur ce plan-là au moins (la découverte de ce qui se fait partout dans le monde) supplante sans le moindre doute les relations épistolaires de naguère!
  • 12) Commentaire de boulet posté le 24 May 2013 à 02:00:34
    Du coup je maintiens ma dernière info-bulle. Fièrement. :D
  • 13) Commentaire de Jacques C posté le 24 May 2013 à 02:20:16
    @ Boulet : Ah, mais je ne peux réagir qu'à ce qui est écrit, pas à ce qui est sous-entendu :-). Telle qu'elle est écrite, la dernière info-bulle s'extasie du fait de pouvoir échanger avec des gens à l'autre bout du monde, et parfois les rencontrer. Je maintiens ma réaction :D. Mais il ne me viendrait pas à l'idée de vous suggérer de changer l'info-bulle ! Si l'objet de cet émerveillement est de considérer que le nombre et la nature des gens ainsi mis en relation sont plus important et plus variée, c'est différent. Je ne suis pas totalement convaincu que ce soit une révolution, mais il y a évidemment un seuil quantitatif appréciable. Ainsi, sans internet, j'aurais sans doute pu connaître tous les auteurs de BD que vous mettez en lien... à condition de prendre le temps de rester un fou de BD (ce que j'ai été adolescent mais que je ne suis plus, tiraillé par d'autres passions). J'aurais pu (= ça n'est pas une révolution) mais je ne l'aurais pas fait. Idem pour vous : vous aviez accès à ce qui était publié en y mettant une énergie folle et du temps ; c'est beaucoup plus facile avec internet. Bof, finalement, internet, c'est un truc de paresseux *. * Dis-je en écrivant deux pavés à des heures impossibles...
  • 14) Commentaire de Ralph posté le 24 May 2013 à 07:06:04
    Quoi? Une nouvelle note? Déjà??
  • 15) Commentaire de thomalouest posté le 24 May 2013 à 07:27:33
    Sans internet! une journée entière!
  • 16) Commentaire de pierre o. posté le 24 May 2013 à 08:11:48
    Eh bah, tenir une journée sans Internet alors que dans t'es notes, t'es un gros geak... Chapeau !
  • 17) Commentaire de Paul Dervieux posté le 24 May 2013 à 09:27:43
    excellent ! merci !
  • 18) Commentaire de julien posté le 24 May 2013 à 09:35:59
    Ton séjour aux USA t'inspire de sacré bonne notes !
  • 19) Commentaire de RoM' posté le 24 May 2013 à 10:09:11
    Une nouvelle note après deux jours on avait plus l'habitude, sa fait plaisir. Super note qui donne envie de voyager et partager. Donc en gros Twitter c'est sympas? Bonne journée.
  • 20) Commentaire de duncan posté le 24 May 2013 à 10:15:26
    Avec Boulet ce n'est pas comme à l'école, on a toujours de bonnes notes :) thanx pour les vine
  • 21) Commentaire de Balbylon posté le 24 May 2013 à 10:51:56
    JacquesC> Internet n'est pas plus un outil de paresseux que les autres moyens d'échanges. Au contraire, il faut tout de même faire la démarche d'aller chercher les informations. On peut l'utiliser comme une télévision ou comme un relais de brèves de comptoir, mais c'est avant tout un moyen de rapprocher des gens qui ont les mêmes centres d'intérêt, de manière quasi-instantanée. C'est le fondement même de la notion de réseau social connecté. Je rejoins Boulet sur la notion que, sans cet outil, ses relations de travail avec les autres auteurs seraient fondatementalement différentes et sans doute moins riches. Et ne parlons pas de la relation avec les lecteurs, qui seraient nettement plus limitée. Quand j'étais adolescent*, il ne me serai jamais venu à l'esprit d'écrire une lettre à mes auteurs favoris pour les encourager dans leur travail. *avant l'explosion d'internet. Non je ne suis pas vieux, j'ai l'âge de Boulet ^^
  • 22) Commentaire de Apostrof posté le 24 May 2013 à 11:14:08
    Wah, t'as vraiment fait de superbes rencontres ! C'est sympa, en plus, ça me permet de découvrir de nouveaux dessinateurs/dessinatrices :)
  • 23) Commentaire de JM posté le 24 May 2013 à 14:34:24
    Sympa ... Mais ça fait quand même pour beaucoup "private joke"... Forcément ça parle moins (en ce qui me concerne ^^) !
  • 24) Commentaire de Garance posté le 24 May 2013 à 14:59:38
    Kate Beaton quoi. Je suis trop jalouse.
  • 25) Commentaire de Lulu sur son île posté le 24 May 2013 à 15:12:28
    Bonjour, je m'appelle Lulu _Bonjour Luluuuu ! Je... Je ne suis plus allé sur internet depuis 49h ! _Wouuuh ! Clap clap clap clap ! Bravooo ! Tiens voilà ton premier badge !!! Non ! Internet est une invention merveilleuse qui, commme tout, a ses plus et ses moins, mais dont la principale qualité est le PARTAGE ! Et je ne parle pas que de chats qui pètent ! Non ! Tout le monde peut rentrer en relation avec tout le monde très facilement (ce qui, quand on est timide par exemple est une vraie révolution !) Et quand il s'agit de chercher une information, je dis bien CHERCHER ! On trouve TOUT ! Il y a des tas de gens qui se sont dévoués à référencer, scanner et à mettre en ligne des tas de documents gratuitement auquel on peut avoir accès simplement (quand avant on devait aller dans une bibliothèque où l'on n'est pas forcément sur de trouver ce qu'on cherche !) Il faut juste savoir chercher ! Sans parler des dénonciations (de trucs pas cools), pétitions, messages d'espoirs et j'en passe... Internet est un outil véritablement puissant pour qui sait l'utiliser à bon escient ! Et là ça ne fait qu'une quinzaine d'années que c'est en marche et que ça se développe ! Qui sait où ça en sera dans 15 ans ? Dans une de tes notes, Boulet, tu dis qu'Internet est la plus grande révolution technologique de notre temps... Je suis complètement d'accord et ça ne fait que commencer !! Gloria et Alleluïa !
  • 26) Commentaire de Jean-Jacques posté le 24 May 2013 à 15:46:05
    Je me permets de commenter car j'aime bien ne pas prendre tout à fait position! :) Les prosélytes d'internet m'ennuient tout autant que ses contempteurs. On ne peut pas vraiment dire que les auteurs du 18 ou 19ème semblaient manquer de savoir, de connaissances! Même pour la relation auteur/"fan" il suffit de lire Chateaubriand qui parle de toutes les pétasses folles de lui qui lui envoient de slettres, Rousseau pareil, il recevait même des visites nombreuses d'inconnus et c'était plutôt naturel alors qu'aujourd'hui ça paraitrait totalement déplacé. Je dois avoueur que la vie sociale/intellectuelle du 18 ou 19ème me fait plus rêver que celle d'aujourd'hui mais simplement car elle me correspondrait plus. Je les vois différentes, avec autrefois moins de choses mais plus longues, aujourd'hui plus de choses mais courtes. Je ne suis pas sûr qu'on aura de beaux recueils de correspondance par mail dans le futur par exemple. Je dirais que ça dépend beaucoup du tempéremment ce "mieux" ou "moins bien" ressenti. Par contre je crois à une chose c'est que malheureusement ou non, vu comme la société/le monde sont organisés, celui qui aujourd'hui ne se servira pas d'internet sera irrémédiablement isolé. On n'a pas vraiment le choix.
  • 27) Commentaire de Lieutenant Tetsuo du Clos de Patate Douce posté le 24 May 2013 à 17:21:48
    Boulet you're Fucking Genious.
  • 28) Commentaire de Papy'K posté le 24 May 2013 à 17:29:42
    Internet est un visuel en plus. Ca nous rend la vie plus douce pour publier nos bouquins. Mais c'est pas le tout de publier, faudrait encore que ça se vende (et la tu as une longueur d'avance).
  • 29) Commentaire de mazzzott posté le 24 May 2013 à 18:17:12
    "Beaucoup d'auteurs que j'ai rencontré par Internet ne font que du fanzine, et sont très peu connus. Je suis bien certain que je n'aurais jamais entendu parler d'eux sans le net." Ben les fanzines ça existait avant internet. C'était justement le moyen de connaître des gens peu connus, dont on ne parle pas dans les magazines gros tirage. Moi, dans les années 90, c'est comme ça que j'ai connu une tonne de groupes. De France et d'ailleurs. C'était moins immédiat, mais ça avait son charme. Recevoir un fanzine tous les 2 mois, après une journée de cours ça faisait une belle surprise. Aujourd'hui, ça n'existe pratiquement plus. Internet est un peu comme toutes les inventions finalement. C'est juste une nouvelle version plus rapide, plus facile de ce qu'on avait déjà avant.
  • 30) Commentaire de Maelgar posté le 24 May 2013 à 18:30:37
    Merci Jacques C d'introduire cet excellent débat sur "mais au final, internet ça apporte quoi ?". En fait, rien. Avant la diffusion des écrits de masse par l'imprimerie, le savoir était dispensée de manière orale (ou grace aux moines-copistes, procédé très lent et onéreux). La culture populaire, l'équivalent des blogs-BD actuels, était diffusée par voie orale, par les troubadours, baladins et autres artistes itinérants. Après Gutemberg, les gens ont reproduits des bouquins par milliers, se sont écrit, confortablement planqués dans leur chambre, en pantoufles, mal rasés... Alors que si ils voulaient vraiment échanger des idées, ben ils pouvaient faire des mois de voyage en cheval hein ! L'écriture c'est vraiment un truc de feignants en fait.
  • 31) Commentaire de cali rezo posté le 24 May 2013 à 19:36:42
    et bin espérons du fond de notre coeur que tu ne seras pas trop trop loin de chez nous pour qu'on se fasse un bisou au début du mois prochain (: après tant d'aventures si loin...
  • 32) Commentaire de Ben posté le 24 May 2013 à 21:27:38
    Et tu leur as manqué! ;)
  • 33) Commentaire de mamie vieille posté le 24 May 2013 à 23:42:31
    Encore un truc de jeunes. Ca ne me dis rien non plus.
  • 34) Commentaire de Nays posté le 25 May 2013 à 11:39:58
    Aha, on voit les accros là ^^
  • 35) Commentaire de Moi posté le 25 May 2013 à 15:57:20
    Mouais... ça devient too much là. #Unfollow
  • 36) Commentaire de Alex Knisely posté le 25 May 2013 à 17:43:11
    Ah! Et ma cousine Lucy, quand tu l'as rencontre "pour de vrai" et pas a travers FRENCH MILK, elle t'a plu?
  • 37) Commentaire de Tagorath posté le 25 May 2013 à 21:45:14
    Pour en revenir à internet (désolée de relancer le débat), ce n'est pas quelque chose pour fainéants, c'est même assez difficile en fait. Certes l'écriture, puis internet, permettent d'échanger beaucoup de chose, voire tout. Et c'est justement le problème, il y a trop de choses sur internet. Ceci nous rend dépendant du bon vouloir des moteurs de recherche qui ont indexé des réponses types à des questions types pour faire le tri dans tout cela. Ce système permet d'obtenir rapidement une réponse à une question facile. Et là j'en viens à ce que je veux dire : parfois on peut se poser une question difficile ou inhabituelle. J'ai conduit une petite expérience sur certaines de mes connaissances, les unes sont peu habituées à se servir d'internet mais sachant toucher un ordinateur sans le faire exploser, et ayant fait des recherches documentaires avant internet, les autres sont nées avec internet et ont vécu avec, ils sont des pros de facebook. J'ai demandé à ces connaissances de trouver une réponse à une question difficile (qui pourra intéresser ceux qui font de la biologie cellulaire : pourquoi les lysosomes ne se digèrent pas eux-mêmes alors qu'ils contiennent des lipases et des protéases actives), et afin de les aider je leur ai donné la réponse, ils avaient donc juste à trouver une information qu'ils connaissaient déjà (la réponse c'est : grâce à une revêtement glucidique type glycocalyx particulier inaccessibles aux enzymes qui digèrent les glucides). Je précise que mes connaissances comprennent la question et la réponse. La seule contrainte, utiliser internet. 4/5 dans le premier groupe m'ont transféré un site qui donne l'information, l'explique, la justifie et cite ses sources qui sont valables (une publication à propos du problème). J'attends toujours la réponse des autres (sauf un). Où je veux en venir ? Les personnes du premier groupes ont l'habitude de faire des recherches, elles s'en sortent alors, pas les autres, donc internet est tout sauf un outil intuitif (pour un esprit logique du moins), à cause du classement arbitraire des résultats de recherche. Donc si on cherche quelque chose qu'on connait, si ce n'est pas banal, on peut chercher longtemps. Le pire étant quand on ne sait pas ce qu'on cherche, par exemple si vous recherchez de la bd sur internet dans le vide pour découvrir de nouvelles choses, d'abord vous tournerez en rond, ensuite vous trouverez beaucoup de résultats non pertinents (le tri sur internet prend un certain temps). Finalement le plus simple reste les liens entre auteurs (mais c'est du bouche-à -oreille exactement comme les relations épistolaires). Alors je ne crache pas non plus sur internet et je rappelle les deux grandes qualités que je lui trouve (il en a d'autres mais mineures à mon gout) : l'exhaustivité et la rapidité d’exécution (pas de déplacements longs et des heures à lire un bouquin, certes). Sinon (terminer sur le plus important) : magnifique note, comme toujours, je suis ravie que la fréquence de parution aie augmenté. ;)
  • 38) Commentaire de Jacques C posté le 25 May 2013 à 23:09:52
    Ah, merveille des discussions sur les notes de Boulet : voir un petit échange nocturne qui se voulait avant tout ironique et léger (et même auto-ironique dans la formule sur la paresse), agrémenté des smileys de rigueur (même s'ils n'apparaissent pas explicitement ici) et ne visant qu'à réagir spontanément à une remarque contextualisée... transformé en un très sérieux débat général ! C'est aussi pour cela que les commentaires des Notes sont si précieux :-). Car ces "prolongements" sont tout-à-faits intéressants, même s'ils sont inattendus. En particulier, merci à Tagorath pour son "expérience" très éclairante. Pour rester sérieux un instant, et même si ma boutade "outil pour paresseux" était au départ une simple pirouette, je crains réellement que beaucoup d'utilisateurs d'internet ne soient pas conscients de ce que soulève Tagorath. Non, en fait, je ne le crains pas : je le constate (trop) souvent dans les commentaires de différents blogs. Or, faute de cette conscience de la complexité d'une recherche sérieuse sur internet, ces internautes utilisent de facto internet de façon paresseuse : ils croient que quelques clics suffisent. Et cette paresse, pour la raison soulignée par Tagorath, conduit certains internautes d'une part à se planter régulièrement dans les grandes largeurs, et d'autre part à refuser de le reconnaître et à faire preuve d'un égo déplacé. En d'autres termes, sur internet chacun peut se croire tout-puissant et certains refusent d'admettre qu'ils ne le sont pas. D'où des débats surréalistes où des citations mal comprises de wikipédia prétendent contredire un scientifique qui sait de quoi il parle, et, plus grave, d'où l'apparition de débatteurs de plus en plus libertariens et narcissiques. Mais ce tableau n'est heureusement que très partiel : il y a sur internet le pire... et le meilleur ! Ceux qui ont la lucidité de méditer l'expérience de Tagorath * (ou qui y ont songé à partir de leurs propres constats) utilisent cet outil avec efficacité et discernement. * Tiens, et si nous faisions de "l'expérience de Tagorath" un mème ? Si nous la prenions comme référence, au point qu'elle soit citée dans 10 ans sans que plus personne ne sache à quoi elle s'appliquait exactement et n'en connaisse plus que le sens global de relativisation de l'outil internet ? "Toi aussi, joue avec les mécanismes d'internet".
  • 39) Commentaire de Fred S. posté le 26 May 2013 à 00:37:11
    Chouette ! Plein de nouvelles notes ! Vous êtes un maître.
  • 40) Commentaire de Princesse Akira du comté de Chou Romanesco sur Aïoli posté le 26 May 2013 à 08:23:14
    Super !!! Venez voir mon blog: http://choucroute-garnie.blogspot.fr/
  • 41) Commentaire de Impératrice Zorro de Sainte-Citrouille Ciboulette posté le 26 May 2013 à 08:50:53
    http://choucroute-garnie.blogspot.fr/
  • 42) Commentaire de truelle posté le 26 May 2013 à 14:10:56
    La note m'a laissé une impression étrange, sans raison. Pour commenter les interventions de Jacques C et le débat : Je pense qu'Internet est la plus grande invention de l'humanité depuis la roue. Et pour preuve : Je pense aussi que ce réseau va être l'un des plus gros problème de notre civilisation. (environnementalement, ça va être une catastrophe pire que la bagnole) Une grande invention a toujours (toujours!) causé de grands problèmes , CQFD!
  • 43) Commentaire de Mati posté le 27 May 2013 à 06:30:54
    Merci Boulet! Ce qui m'amuse beaucoup dans certains commentaires, c'est qu'ils semblent sans nul doute provenir de personnes qui vivent dans de grandes villes. je vis en Nouvelle-Calédonie et l'arrivée d'Internet a été une bé-né-dic-tion sans commune mesure avec tout le reste.. J'ai le même âge que Boulet, et lorsque je suis partie faire mes études à Pââris, cela prennait 3 semaines pour recevoir une lettre de mes amis. Avec une carte téléphonique de 50Frs, on restait 10minutes au téléphone. De nos jours, être dans la possibilité de rentrer en contact facilement et rapidement avec des gens qui travaillent sur les mêmes choses à l'autre bout du monde, avoir accès à des articles, des thèses, des livres qu'autrefois on ne pouvait que commander et qui prennaient des semaines à arriver.. Il n'y a pas tout, bien sûr, et ça ne fait peut-être pas beaucoup de différence pour ceux qui vivent dans de très grandes villes, mais pour ceux qui vivent dans des coins "reculés", ça désenclave, et ça relie sans commune mesure avec quoi que ce soit jusqu'ici. Et le fait de connaître des gens de la planète entière sans les avoir rencontrés, c'est très habituel pour nous, d'où ce grand bonheur d'aller parfois à des rencontres internationales .. Ou de les inviter chez nous pour les rencontrer ^^ (j'adore ta dernière image, c'est trop ça!)
  • 44) Commentaire de Jacques C posté le 27 May 2013 à 10:22:32
    @ Mati : Raté :-). J'habite à la campagne, j'ai grandi dans un trou perdu, j'ai habité au Nord-Bénin où le courrier mettait 3 semaines (au moins) à venir de France. On peut avoir un vécu comparable et, pour autant, ne pas être d'accord. On peut être en situation de bénéficier des avantages (évidents !) d'une technique sans pour autant ni la surévaluer, ni en masquer les défauts.
  • 45) Commentaire de Tagorath posté le 27 May 2013 à 11:54:22
    Et re raté en ce qui me concerne aussi ! ^^ Certes j'habite une grande ville mais c'est récent et je n'ai internet que plus récemment encore. De plus je continue à converser avec des gens de mon trou qui n'ont pas internet et qui n'ont pas le téléphone fixe tous les jours (et ils habitent en France), plus des gens qui voyagent dans le monde (voire au delà), donc je sais ce qu'impliquent les relations épistolaires. C'est ce que j'entendais par l’exhaustivité et la rapidité d'internet... Après j'avoue que je suis encore "handicapée" vue que je n'utilise pas facebook ni tweeter. Et avant que certains ne se lancent dans des suppositions hasardeuses sur mon age (après ma localisation), j'ai 20 ans, donc je suis de la génération d'internet (ou presque).
  • 46) Commentaire de ht posté le 27 May 2013 à 21:49:43
    Ne voulez vous pas mettre ''Rechercher'' sur votre blog. En lisant les ''Note'', j'ai envie de partager certains chapitres a mes ami. Si on pouvait retrouver en tapant les ''titres'' dans la case ''Recherche'', ca serait chouettte! Merci!
  • 47) Commentaire de Romain posté le 27 May 2013 à 22:32:09
    J'aime bien ta note. "SuperMutant Magic Academy", en effet, rien que le titre donne envie :D Elle permet de découvrir quelques auteurs américains peu connu (du moins pour moi). Pour rentrer sur le débat d'Internet, en fait c'est comme tous les outils, il ne vaut que par l'usage que l'on en fait (et hop je te torche un débat à grand coup de phrase toute faite). Il permet de réduire énormément le coût pour diffuser et rechercher l'information.
  • 48) Commentaire de fredledragon posté le 27 May 2013 à 22:52:10
    pour ht, va voir dans Archive, elle y est la case recherche, sinon google marche bien aussi pour retrouver les notes cultes!
  • 49) Commentaire de Anona posté le 28 May 2013 à 03:21:53
    Héhé la dernière case est démoniark!..et un vade-mecum à porter de main contre certaines apparitions bigarrées (pas inspiré de bigard, en provenance de bariolé...des barres!). Rencontrer son internet sur place en chair et en os, quel microcosmos...c'est un palliatif quand les références virtuelles sont court-circuitées et qu'on n'a pas Internet. La société haut débit grandeur nature, je voudrai pouvoir rencontrer tous mes auteurs référants et leur serrer la pince! (craquement d'os huhu).Dédicasse des dix cases desdits cases!!
  • 50) Commentaire de Skuld posté le 28 May 2013 à 17:07:22
    La twittite aigue je connais, en tout cas ça m'a fait plaisir de suivre tes aventures aux USA via Twitter et tes strips, merci^^
  • 51) Commentaire de Scario Frannely posté le 29 May 2013 à 13:53:13
    Mais comment arrives-tu à reconnaître les gens sur internet après O_o ?! Super note, merci :) !
  • 52) Commentaire de Mister Snail posté le 30 May 2013 à 08:31:07
    Tu as fini par vendre ton concept de charisme alimentaire ? http://www.youtube.com/watch?v=Zl6k9fXpsQE
  • 53) Commentaire de Empereur Zorro du comté de Chou Romanesco sur Aïoli posté le 31 May 2013 à 20:39:04
    Le thème du vendredi soir, c'est signé Pochep, non?
  • 54) Commentaire de Johnny posté le 2 June 2013 à 02:52:45
    Il est bien ce gars ; Boulet comment déja ?
  • 55) Commentaire de pierre o. posté le 2 June 2013 à 21:29:16
    Boulet tout court. En vrai, c'est Gilles Roussel.
  • 56) Commentaire de Sergent Tintin de la Courgette velue posté le 3 June 2013 à 16:32:01
    BOULEEEET ! Besoin d'ondes positives, pas de petite note aujourd'hui ? Ton travail me fait tenir pendant les examens, mais là je suis bloquée en mode "aléatoire" à repasser de vieilles notes... Mes préférées : toutes celles qui touchent au thème de l'enfance, drôle ou nostalgiques, que tu illustres si bien ! Merci pour la sensibilité à travers ton travail. Candice
  • 57) Commentaire de fletch posté le 3 June 2013 à 20:18:06
    C'est moi ou j'ai l'impression que l'acceuil de Lucy Knisley etait un peu... froid !??
  • 58) Commentaire de christophe voyance posté le 4 June 2013 à 12:57:29
    Découvrez votre avenir avec le Tarot de Marseille qui vous éclaire sur votre futur de ses puissantes arcanes révélatrices. Don de voyance extra lucide votre voyant vous propose des consultations de voyance en consultations à domicile et en ligne et travaux occultes voyant médium consultations et services parapsychologie, bien-être et développement personnel
  • 59) Commentaire de pierre o. posté le 4 June 2013 à 17:11:26
    Houlà ! le dernier commentaire est complètement hors sujet !
  • 60) Commentaire de Margot posté le 4 June 2013 à 17:12:28
    Dur.
  • 61) Commentaire de soumakyo posté le 15 June 2013 à 00:45:38
    haaaaan le namedropping!.... ok je suis juste jaloux que tu aies rencontré Kate Beaton. J'aime ce qu'elle fait presque autant que j'aime ce que tu fais, c'est dire !
  • 62) Commentaire de Pifou posté le 20 June 2013 à 19:03:37
    Internet c'est caca. (message posté via internet)
  • 63) Commentaire de Serely Artworks posté le 21 June 2013 à 15:08:52
    Oui c'est cool, les auteurs se sentent moins isolés chez eux, puis c'est plus simple de se tenir au courant des dernières nouveautés et ds grands courants d'un milieu, de garder contact et de se faire un réseau! Toujours pertinent le Boulet! ;)
  • 64) Commentaire de Fragacha posté le 29 July 2013 à 23:24:27
    Y'a du progrès ? http://www.bouletcorp.com/blog/2008/01/29/personal-computer-ii/

  • ... Ou fouillez les notes classées par mois ci-dessous:

  • Si vous voulez voir d'autres choses, voici une liste de liens à découvrir. Essentiellement la BD mais pas "que". Un peu de musique, de graphisme, d'insolite...Bref, des liens sur lesquels je traîne souvent. (Attention, certains sont en anglais !)
  • Vous êtes ici au courrier des lecteurs... Si vous voulez m'envoyer un message qui ne soit pas public, utilisez la petite fenêtre ci-dessous, ça m'enverra un mail.
    Il y a beaucoup de questions qui reviennent très souvent... Par exemple sur l'eventualité d'un passage dans telle ou telle région, ou les dates de sortie d'album...Comme je reçois beaucoup de messages, je ne peux pas répondre à chaque fois ! Souvent, ces questions ont leur réponse dans la FAQ. Elle est juste en dessous, pensez à jeter un coup d’oeil !
    Précision : ce n'est PAS une adresse professionnelle ! Pour tout ce qui est invitations à des festivals, entrevues, projets... Merci de passer uniquement par mes éditeurs.

  • Votre email (obligatoire)

    Nom (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Pièce jointe :

  • Contacts professionnels

    • Pour DELCOURT (

      Notes,  La Maison Close, Donjon,…

      )
      CONTACT
    • Pour GLÉNAT (

      Raghnarok, La Rubrique Scientifique, Tchô

      )
      CONTACT
    • Pour La BOÎTE à BULLES (

      Le Voeu de Marc/de Simon

      )
      CONTACT
    • Pour BRAGELONNE (

      Tous malades, Erik le Viking

      )
      CONTACT

    F.A.Q.

    • Q : Hé moi aussi je veux un beau site comme ça, vous me le faites ?

      WordPress est un logiciel participatif, normalement chacun peut reprendre un habillage et l’adapter, rien n’est “déposé”.

      Cela dit nous avons décidé de ne pas le mettre non plus en open-source. On s’est donné du mal pour faire un truc joli et on ne veut pas que ce soit repris n’importe comment par n’importe qui. Nous avons donc préféré nous dire que nous filerions l’accès à ce format d’habillage à des dessinateurs dont nous connaissons/apprécions le travail !

      Après, personnellement, je considère la partie WordPress comme le travail d’Arnold et je le laisse complètement décider de ce qu’il veut faire avec !

    • Q : Ouah quel joli blog, comment t’as fait ?

      Je n’ai pas fait grand-chose, à vrai dire !

      Au départ il était en flash, mais devant les nombreuses râleries des internautes, j’ai décidé de passer au tout-lisible-partout. J’ai essayé d’apprendre WordPress, et au bout d’une journée j’annonçais “J’ai réussi à écrire “Bouletcorp” en bleu sur fond blanc, ça va être plus long que prévu !”.

      Sur ce un internaute, Arnold, s’est proposé pour la partie programmation. Il était enthousiaste et efficace, voilà le résultat ! Moi j’ai juste rempli de dessins !

    • Q : J’ai une super idée de scénar pour une note, je te l’envoie et tu la dessines, ok ?

      Alors non merci… Je trouve ça sympa mais le blog c’est vraiment ma petite cuisine solitaire à moi, je veux pas qu’on me propose des idées, quand bien même elles seraient excellentes que je n’en voudrais pas !

    • Q : Est-ce qu’on peut trouver les histoires du blog en album ? Tu n’avais pas dit que tu arrêtais ça?

      A l’heure actuelle (été 2014), il y a huit tomes sortis, aux éditions Delcourt, collection Shampooing.

      Tome 1 « Born to be a Larve »,

      Tome 2 « Le petit théâtre de la rue »,

      Tome 3 « La viande c’est la force »,

      Tome 4 «Songe est mensonge »,

      Tome 5 « Quelques minutes avant la fin du Monde»,

      Tome 6 «Debout mes globules ! »,

      Tome 7 “FormicaPunk”,

      Tome 8 “Les 24 Heures”,

      le Tome 9, “Peu d’Or et Moult Gueule” est à paraître en octobre 2014 (vers le 24, je crois).

      Ce tome 9 est un “repentir”, j’avais prévu d’arrêter de faire des albums à partir du 8, voilà pourquoi:

      Le blog a beaucoup évolué depuis sa création il y a dix ans (eh oui, ça nous rajeunit pas). De vide-poche/fonds de tiroir il est passé à support d’écriture. En gros, au début j’y mettais ce qui ne valait pas selon moi la peine d’être publié, et ensuite j’y écrivais des histoires finies, sans ce côté “petit truc sur un coin de table”. Et ça prenait beaucoup de temps. Au bout d’un moment j’en ai eu marre de cette obligation de poster et j’ai dit “bon j’arrête cette formule, je vais refaire n’importe quoi dans tous les sens”. Or, il s’est avéré que non. J’ai continué instinctivement à faire des histoires. Les petits dessins/fond de carnets je les ai mis sur Tumblr (bouletcorp.tumblr.com) et donc la “nouvelle formule” ressemble en fait beaucoup à l’ancienne.

      Bref, j’avais assez de pages pour faire un tome 9. Trop, même. J’ai genre déjà 70 pages du tome 10, il existera donc probablement un jour. (Il me faut 150 pages pour faire un tome, vu que sur les 190 pages, il y a d’habitude environ 40 pages d’inédits que je fais pour l’occasion)

       

    • Q : C’est joli ce traitement, c’est quoi la technique ?

      La plupart du temps, c’est du feutre tubulaire (Rotring ou Mg Aristo) sur carnet. Parfois il y a de l’aquarelle par dessus (non, l’encre Rotring ne bave pas. Pas trop en tout cas).

      Quelques notes sont des peintures numériques, c’est à dire réalisées directement à la tablette graphique sur Photoshop.

      Ces dernières années je suis passé au stylo plume “Carbon Pen Ultimate”

    • Q : Qu’est-ce que tu utilises comme matériel ? J’aimerais connaitre la marque de tes feutres, stylos, crayons, papiers, pinceaux, slips, encres, aquarelles, gommes…

      Je n’aime pas parler matériel, déjà parce que ça me force à citer plein de marques et que je n’y tiens pas. J’utilise la plupart de mon matériel par défaut, simplement parce que ce carnet est le premier qui me soit tombé sous la main. Quand je vais au magasin de matériel, je demande “je voudrais de l’aquarelle”, je ne demande pas de marque. Pareil pour le papier. Pour les feutres je les essaie sur place et je prends ceux qui me plaisent. Pour les pinceaux j’en ai deux ou trois que j’utilise depuis près de cinq ans, ils sont mâchonnés, je ne vois même plus la marque.

      Le seul truc un peu récurrent c’est le Rotring isograph 0.35, que j’utilise assez souvent. Il existe quasiment le même moins cher, le Mg Aristo 0.35. Ce sont mes stylos qui font plein de petits traits. Sur les dernières années c’est un nouveau stylo (il y a même une note qui en parle) c’est le Carbon Pen Ultimate. Voilà vous savez tout.

    • Q : C’est bientôt l’anniversaire du neveu de ma belle-soeur: tu lui envoies un dessin, ça lui ferait tellement plaisir !

      J’aimerais vraiment pouvoir faire plaisir à tout le monde. Mais c’est impossible.

      Je travaille beaucoup sur des scénars, des albums, et je fais du blog (Qui, maintenant qu’il est publié, peut être vu comme du travail d’avance). À côté de ça je dessine encore. Pour des copains, pour des trucs des machins. Pour faire des recherches.

      Malgré tout il me reste du temps libre, mais ce temps libre j’en ai besoin. J’aime bien comme tout le monde regarder des films, des séries, ou tout simplement glander chez moi. Donc ce temps libre je le garde jalousement. J’en suis désolé mais ne peux donc pas répondre à ces mails, même si je suis toujours flatté quand on me demande, bien sûr… La raison est que je reçois ce genre de demandes cinq à dix fois par semaine et que ça me prend trop de temps d’expliquer à chaque fois, en m’efforçant de ne pas trop passer pour un connard (cette FAQ n’a pas aidé ! Sauf que maintenant la plupart des mails terminent par “je sais que tu ne fais pas ce genre de dessins d’habitude, mais qui ne tente rien n’a rien !) :)

      Les moments où je fais des dessins pour faire plaisir, ils existent, ce sont les séances de dédicaces. J’en fais beaucoup, il y a vraiment moyen de me rencontrer si on le veut. Mais par correspondance je ne peux pas. Pas le temps, pas l’envie, pas l’énergie pour !

    • Q : J’ai une petite entreprise / je suis étudiant / Je monte un projet / et j’aurais besoin d’un designer pour refaire le logo de la boîte / trouver un visuel pour notre congrégation / travailler sur la partie graphique… On a un petit budget et on voudrait que tu le fasses

      Mon travail dans la BD m’occupe déjà beaucoup, je ne fais donc pas de boulots de commande. Il peut arriver que j’en accepte un de temps en temps si vraiment l’idée m’amuse, mais globalement, pour tout ce qui concerne les logos et autres ce n’est vraiment pas la peine de me demander…

      Concernant les budgets, je voudrais préciser une chose plus générale (après tout si vous lisez cette question, c’est peut-être que vous cherchez un dessinateur, et qu’après moi vous allez en contacter un autre) : le dessin c’est un métier. Si vous voulez des dessins, il faut prévoir un budget-dessins. J’ai reçu beaucoup de demandes de dessins qui commençaient par “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie programmation coûte cher…” ou alors “nous espérons que le site rapportera assez pour pouvoir vous payer très vite”. Je ne réponds même plus à ça.

      Imaginez-vous écrire à l’informaticien “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie graphique coûte cher…” pour lui demander de programmer à l’œil. C’est idiot, non ? Eh bien dans l’autre sens, c’est pareil.

      Mon conseil si vous voulez être un bon commanditaire et non un exploiteur: ayez une somme honnête à proposer au dessinateur dès le départ. À lui d’accepter, de négocier ou de refuser ensuite. N’y allez JAMAIS la bouche en cœur et les mains vides.

    • Q : Je suis journaliste / étudiant / organisateur de festival et j’aurais besoin de te contacter pour faire une interview / un devoir en classe / t’inviter au festival « moules et bulles »

      Comme indiqué plus haut, le formulaire de mail est un formulaire personnel, non professionnel: si vous souhaitez une rencontre pour un article ou alors me contacter pour un festival, une conférence ou autre, je vous saurais gré de passer par l’attaché de presse ou le responsable évènementiel de la maison d’édition concernée. (Pour tout ce qui concerne le blog: Delcourt, donc !)

      C’est -j’avoue- un peu pour filtrer les demandes pas sérieuses, mais aussi surtout parce que j’ai un cerveau en polystyrène et que j’oublie tout, donc si je gère moi-même, j’ai tendance à zapper les dates, ou alors à accepter deux trucs le même jour… Bref, l’organisation c’est l’enfer pour moi.

      Concernant les interviews qu’on me propose de temps en temps, c’est un exercice que je trouve plutôt désagréable, je préfère autant que possible éviter de parler moi-même de mon travail. J’ai eu beaucoup de mauvaises surprises en la matière (propos écourtés, déformés, caricaturés) et du coup j’ai tendance à refuser systématiquement, ou alors à trier beaucoup. Là encore, la charmante Maud chez Delcourt fait du très bon boulot, me propose tout ce qu’elle a reçu d’invitations, et nous faisons un planning ensemble.

    • Q : Alors comme ça tu fais des albums ? Y’a quoi, en gros ?

      J’ai fait à ce jour :

      Chez Glénat :

      -Raghnarok

      Tome 1 : Dragon Junior

      Tome 2 : Fées et Gestes

      Tome 3 : Terreurs de la nature

      Tome 4 : Légendes urbaines

      Tome 5 : Tempus Fugit

      Tome 6 : Casus Belli

      -La Rubrique Scientifique

      Tome 1

      Tome 2

      Tome 3

      -Le Miya (avec les participations de Reno, Julien Néel et Libon)

      -Womoks (au scénario, dessins de Reno)

      Tome 1 : Mutant, suspends ton vol…

      Tome 2 : Le croiseur s’amuse

      Tome 3 : Albon, les brutes et les truands

       

      Chez La boîte à bulles :

      -Le vœu de…

      Tome 1 : Le vœu de Marc (coscénariste avec Nicolas Wild, dessin de Lucie Albon)

      Tome 2 : Le vœu de Simon (coscénariste avec Lucie Albon, dessin de Lucie Albon)

      -Amour et Désir (Collectif, sept pages sous l’identité d’Ella Forbin)

       

      Chez Delcourt :

      -Donjon (avec Lewis Trondheim et Joann Sfar au scénario, et Lucie Albon à la couleur)

      Tome 5 : Un mariage à part

      Tome 6 : Retour en fanfare

      -Notes

      Tome 1 : Born to be a larve

      Tome 2 : Le petit théâtre de la rue

      Tome 3 : La viande, c’est la force

      Tome 4 : Songe est Mensonge

      Tome 5 : Quelques Minutes avant la Fin du Monde

      Tome 6 : Debout mes globules !

      Tome 7 : Formicapunk

      Tome 8 : Les 24 heures

      Tome 9 : Peu d’Or et Moult Gueule (à paraître en octobre 2014)

      -Chicou-Chicou (sous l’identité d’Ella Forbin, avec Aude Picault, Domitille Collardey, Lisa Mandel et Erwann Surcouf)

      -Boule de neige (collectif des 24h de la BD d’Angoulême)

      -La Maison Close (collectif mené par Ruppert et Mulot)

      -La Page Blanche (au scénario, avec Pénélope Bagieu au dessin)

      -L’homme qui sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (collectif, récits de Patrick Baud, avec Erwann Surcouf, Adrien Ménielle, Libon, Capucine, Marion Montaigne…)

       

      Chez Bragelonne :

      -Tous malades ! (illustrations avec d’un collectif mené par Neil Gaiman, avec Reno et Mélaka)

      -Erik le Viking (illustrations du livre de Terry Jones)

      -L’almanach illustré 2008. (textes de Laurent Genefort et Gudule)

      -Bordemarge (illustration de couverture du livre d’Emmanuelle Nuncq, collection Castelmore)

      -Les Stagiaires (illustration de couverture du livre de Samantha Bailly, collection Milady)

       

      Chez Nekomix :

      -Soupir (collectif)

      Tome 1, 2008

      Tome 2, 2009

      -Nekomix 7 spécial cinéma (collectif)

       

      Chez Barclay-Universal :

      -Repenti (Illustrations pour l’album de chansons de Renan Luce)

       

      Chez Fleuve Noir

      -Juste après Dresseuse d’Ours (Dessin de couverture pour le livre de Jaddo)

       

      Chez Lulu.com

      -L’Homme qui Sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (Illustration intérieure pour le livre de Patrick Baud)

       

      En auto-édition

      -Augie and the Green Knight (illustrations pour le livre de Zach Weinersmith) à paraître début 2015

      On les trouve pour la plupart dans toute bonne librairie qui se respecte (sauf le livre de Patrick Baud qui s’achète exclusivement chez Lulu.com) même si il faut souvent les commander !

       

    • Q : Je peux passer une de tes pages dans mon magazine / utiliser ton dessin pour un T-shirt / utiliser un dessin ? / reprendre une note pour mon blog ?

      Hééé non. C’est à moi. Rien qu’à moi.

      Pour toutes les pages qui sont parues en album, de toute manière, il faut passer par Delcourt, l’éditeur. Pour les planches qui ne sont pas encore publiées, c’est avec moi, mais je vous dirai non.

      Il y a toujours des cas particuliers, bien sûr:

      - Si vous voulez juste une page pour illustrer un mémoire/une thèse (comme ça m’a déjà été demandé), si vous voulez en imprimer une à 30 exemplaires pour un cours parce que vous êtes prof… Là pour le coup c’est presque toujours oui si ça se justifie, mais il faut quand même me demander par mail !

      - Si vous parlez du blog dans un article, par exemple, et que vous voulez l’illustrer d’une image, vous avez tout à fait le droit sans demander ! (il doit cependant s’agir d’un extrait, et il doit y avoir les mentions auteur/lien vers le blog, ce dernier en cliquable si l’article est sur le net)

    • Q : Est-ce que je peux parler de ton blog ? / Mettre un lien vers ton blog sur le mien ?

      Curieusement, je reçois vraiment ce genre de demande !

      Eh bien oui, bien sûr ! Avec plaisir, même ! Et merci beaucoup !

    • Q : J’habite à [Nom de votre patelin], quand est-ce que tu viens dédicacer ? / Seras-tu à [...]bulles, le festival BD de [...] ?

      C’est une des demandes que je reçois le plus… Je ne peux pas vous répondre à tous !

      La réponse est d’ailleurs simple: je n’en sais rien ! Je vous explique comment ça se passe, les invitations en festival, en gros:

      Ce sont les festivals qui invitent, déjà, pas l’inverse… Je ne choisis pas qui m’invite ou non ! Quand un festival/libraire m’invite, j’accepte ou je décline en fonction de mes disponibilités, et ensuite je l’annonce sur Facebook / en fin de note.

      -Si je n’ai pas annoncé que je passais dans votre ville, c’est que ce n’est pas prévu

      -Je n’ai aucune idée de quand je passerai, ni même si ça se fera un jour.

      En résumé: Si vous voulez absolument que je passe à un festival, il faut demander aux organisateurs ou à votre libraire qu’ils contactent Delcourt pour m’inviter. À moi, ça ne sert à rien de demander. (C’est même souvent frustrant ! Quand on me dit “tu viens quand à Tahiti ?” j’ai envie de répondre “Oui ! QUAND ? QUAND ? S’il vous plaît, QUAND ?”)

    • Q : J’appartiens à une asso de défense des [votre cause] / Je participe à un concours / Je lance un site sur [votre thème] et j’aurais bien besoin de buzz, tu peux en parler sur ton blog / ta page Facebook ?

      Non, je regrette.

      -On m’a déjà demandé de participer à de nobles causes, mais ce n’est tout simplement pas l’endroit. Mon blog est un lieu de fiction et de détente. Je ne veux pas qu’il en soit autrement. J’ai UNE fois accepté par faiblesse de parler d’une manif: déjà ça n’a rien changé, personne n’est venu (c’était facile de compter: ils étaient 20 là-bas.), et le lendemain, on m’écrivait à nouveau pour me soumettre trois nouvelles nobles causes à défendre. Je ne le fais plus. Je sais que j’ai une relativement grosse audience, mais je ne crois pas une seconde à un quelconque statut d’influenceur, surtout pas en termes politiques ! En tout cas je n’ai aucune vocation pédagogique. Défendez vos causes, et laissez-moi dessiner tranquille.

      -On m’a demandé de soutenir des vidéos, des sites, des blogs. Déjà, les gens qui proposent ça ne se posent que très rarement la question “ai-je fait du bon boulot ?” (la dernière en date étant une affreuse vidéo musicale avec un son de chiottes). Ensuite, je ne parle que des trucs qui me plaisent. Je ne ferai jamais de pub “pour faire plaisir”, parce que zut.

    • Q : Nous voudrions faire un partenariat commercial / on vous invite à [spectacle, concert] / on vous envoie [tel livre, CD, DVD] si vous en parlez sur votre blog

      Là encore non, ça ne m’intéresse pas…

      Je ne fais pas de pub sur demande. Jamais. Ni payée, ni échangée, ni gratuite. Je n’aime pas la pub, directe ou indirecte. Sur le blog il n’y a ni annonces google, ni pop-up, ni bannières qui clignotent, et ça restera comme ça.

      Certains ont été plus subtils et plus courtois en m’invitant à des spectacles et en me disant que j’en parlais si je voulais, sans aucune obligation. C’est gentil, mais par principe, je refuse aussi. Parce que je sais que DE TOUTE FAÇON, je n’en parlerai pas.

      En revanche si vous voulez me faire découvrir votre livre/spectacle/concert comme ça, de manière complètement désintéressée, ce sera avec plaisir si je peux !

    • Q : Je voudrais faire un stage chez un dessinateur, prenez-vous des stagiaires ?

      Hélas non…

      Je travaille soit chez moi, soit dans un atelier partagé avec des amis.

      Dans le premier cas, je n’ai aucune envie d’avoir un(e) jeune inconnu(e) chez moi, entre ma vaisselle et mes slips. D’autant que je dessine en solo, sur des carnets. Je ne saurais pas trop quoi demander à un stagiaire !

      Dans le second cas, c’est un espace de travail plutôt exigu que nous nous partageons à quatre ou cinq selon les jours. Je ne peux pas imposer ça aux autres !

    • Q : Je voudrais t’acheter un dessin existant / Passer une commande payée / Acheter une page originale

      Là encore: je ne vends pas d’originaux… Je ne suis pas fan du commerce de planches de BD avec son système de cotes et tout.

      Pour le moment je n’ai pas trop besoin de sous. Les ventes, je réserve ça pour mes vieux jours, peut-être.

    • Q : Au secours ! J’ai posté mon commentaire 27 fois et il n’apparaît pas !

      Contrairement à l’ancienne formule sous flash qui était en elle-même un filtre à spam remarquable (les robots ne pouvaient pas “voir” l’intérieur du site et donc laisser de messages) le format WordPress est un peu la grande poubelle d’internet. Je reçois environ 80 spams par jour dans les commentaires, du coup Arnold a dû installer des filtres pour endiguer tout ça.
      Le problème c’est que du coup il peut y avoir un léger temps de réaction entre le clic et l’apparition en ligne du message.

      QU’EST-CE QUI AFFOLE LES FILTRES À SPAM ?
      -Si vous avez mis des termes tels que Lol, Mdr, preum’s, ils n’aiment pas. On a mis un filtre exprès pour éviter le langage Skyblog.
      -Si vous avez posté huit liens dans le même message, ça ne plaît pas non plus. La plupart de ceux qui font ça vendent des Rolex ou du Viagra.
      -Vous avez tenté de faire votre malin avec des balises html
      -Vous n’avez pas rempli les champs Nom-mail-site (ce n’est pas une obligation, bien sûr, mais un message “anonyme” est plus suspect !)

      PAS DE PANIQUE.
      -Soit votre message est en attente et va s’afficher tout seul comme un grand
      -Soit il a été mis “en attente de relecture” et le site m’a envoyé un bat-signal pour que je vienne le lire et l’approuver/le mettre à la corbeille.
      -Soit il est allé dans les spams, et je les vérifie de temps en temps avant de les effacer.

      QUE FAIRE / NE PAS FAIRE POUR QUE MON MESSAGE APPARAISSE ?

      IL NE SERT À RIEN:
      -De le reposter quarante cinq fois
      -De rajouter un message pour dire “bouhou mon message n’apparaît pas”
      -De m’envoyer un mail quatre secondes après

      IL EST UTILE:
      -De patienter cinq minutes
      -De patienter une heure de plus
      -Éventuellement de m’envoyer un mail ou de poster un message pour me prévenir s’il n’y a rien au bout de quelques heures.

    • Q : Mon commentaire est passé à la trappe ! Y a-t’il de la censure ?

      Il n’y a pas de censure, non !
      En revanche il y a quelques règles de conduite. Disons que si vous arrivez super énervé et que vous commencez à insulter (moi ou d’autres), il y a de fortes chances pour que vous ressortiez avec un joli tampon “Spam” sur le front et qu’on entende plus trop parler de vous.
      Le site a quelques filtres automatiques aussi, pour mettre en attente les commentaires pleins de “Preum’s”, “Lol”, “Mdr”.
      Ces tics me gonflent au plus haut point, du coup si vous avez posté pour dire juste “ouais je suis le premier !”, je vais implacablement vous diriger vers la poubelle.
      En revanche je ne censure pas, je laisse entrer dans la discussion même les gens qui ne sont pas d’accord avec moi, tant que ça reste poli !

    • Q : Hey, je peux utiliser un de tes dessins/une de tes pages pour faire un film/ illustrer mon article/parler de la BD en ligne/illustrer mon cours/mon mémoire/ma thèse?

      Grande question. Et question très compliquée. Prenons ça point par point:

       
      ADAPTATION AUDIOVISUELLE: Non, techniquement, vous n’avez pas le droit. Quand les Notes paraissent chez Delcourt, je leur cède les droits audiovisuels. Du coup, pour faire un film, il faut voir ça avec Delcourt. Cependant ça ne concerne que les notes déjà parues en livre. Les autres m’appartiennent à moi et rien qu’à moi. (par exemple, les deux dernières années de publication en ligne ne sont sorties nulle part.) Dans ce cas, c’est donc bien à moi qu’il faut demander. Pour le moment personne ne m’a proposé une “vraie” adaptation avec budget, producteur et tout. Si c’est le cas, je vous dirai systématiquement non si vous venez avec l’argument “on n’a pas beaucoup de budget, on pensait te donner un petit pourcentage si le film gagne des sous”. Si vous mettez un budget pour les caméras, les lumières, les transports, vous devez mettre un budget pour l’histoire, c’est la moindre des choses. Vous me proposez une somme, un pourcentage, et on négocie.
      Concernant les films de fin d’études/films entre copains pour déconner, je vous dirai systématiquement oui, à condition d’être prévenu AVANT (n’arrivez pas avec le truc fini ou je vous casse la gueule à vous, à votre mère et à votre chien) et qu’il n’y ait aucune exploitation commerciale derrière (toute exploitation commerciale devra faire l’objet d’un contrat.)

       

      UTILISATION DANS UN JOURNAL/SUR INTERNET: Je vais préciser ma réponse précédente: je suis assez partisan du “Fair Use” anglo-saxon. C’est à dire que tant que ça reste de l’exemple, je ne fais pas chier (par exemple: vous écrivez un article sur les blogs, il vous faut une ou deux cases pour parler du mien, ne me dérangez pas pour si peu, prenez et utilisez. Mettez juste toutes les références, et un LIEN CLIQUABLE VERS LE BLOG si c’est pour Internet.) en revanche si mon dessin sert à ILLUSTRER l’article, il vous faut mon accord, et si c’est publié: des sous. La différence est subtile, mais si par exemple vous devez faire un article sur la SF, vous n’avez pas le droit d’utiliser mes dessins de vaisseaux/planètes/aliens pour le faire. Même avec les références. Dès le moment où ça devient de l’illustration et plus de l’EXEMPLE, vous devez me contacter et me demander.

       

      POUR UN MÉMOIRE, UNE THÈSE, UN COURS: Je suis un ami du savoir et de la connaissance. Encore une fois, s’il n’y a pas de publication payée derrière, je suis plutôt pour l’utilisation sauvage de mon travail à des fins pédagogiques. Scannez, imprimez, copiez, faites vous plaisir. Les conditions sont: il faut que ça reste dans un petit cercle, ne génère pas d’argent, et soit à but pédagogique.

       

      IL EST HORS DE QUESTION D’UTILISER MON TRAVAIL POUR: des actions militantes, politiques ou religieuses. Si vous mettez un de mes dessins sur un truc d’extrême-droite, une “Manif pour tous” ou un texte religieux/créationniste ou autre, je vous défonce, vous et vos enfants, votre parti et votre église. :)