Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • 1) Commentaire de Présidente Superman de Sainte-Citrouille Ciboulette posté le 2 December 2014 à 03:41:39
    Nan mais les plummes s'aurait été tellement plus coool ! Super note :D
  • 2) Commentaire de Breval posté le 2 December 2014 à 03:42:16
    Nan mais les plumes s'aurait été tellement plus cooool ! :D
  • 3) Commentaire de Karmeops posté le 2 December 2014 à 03:54:22
    nan mes les plumes ca aurait été tellement plus cooool! tellement vrai
  • 4) Commentaire de Julothic posté le 2 December 2014 à 03:59:03
    Libérons les dinos !
  • 5) Commentaire de David TURSIN posté le 2 December 2014 à 04:00:59
    Bien joué une fois encore. Tes notes sont toujours une source ce ravissement pour moi. Et tu t'attaque en plus à la sage qui a sculpté ma jeunesse. La réponse aux plumes de jurassique parque, c'est parce que la première saga a été tournées une décenie avant la découverte très récente de plumes sur les squelette de saurichiens. C'est maintenant pour ne pas destabiliser les fans et peut-être aussi pour la cohérence avec l'histoire de reconstruction génétique.(jamais vu de grenouille à plumes personelement)
  • 6) Commentaire de Jean-Francois Poulin posté le 2 December 2014 à 05:11:52
    Ca me fait penser a une BD quand j'étais petit qui parlait d'un zoo cosmique ... bon c'est un souvenir vague mais c'était cool comme concept.. si je me souviens bien c'était une planète complète qui était le zoo...
  • 7) Commentaire de Julien posté le 2 December 2014 à 05:25:23
    Mais euh, pourquoi tout ces chats partout??
  • 8) Commentaire de Ganesh posté le 2 December 2014 à 05:39:23
    Je viens de prendre un billet d'avion pour Delhi afin de pouvoir visiter l'Inde a dos de diplodocus. Par contre Boulet, si je peux me permettre une question personnelle : quand on tape bouletcorp dans google (je ne me rappelais plus de l'adresse du site) , il est indiqué en deuxième référence : Boulet, dessinatrice. Tu aurais pu nous prévenir de ton changement de sexe :D
  • 9) Commentaire de ganesh posté le 2 December 2014 à 05:42:14
    Je prends de suite un billet pour Delhi afin de parcourir l'Inde a dos de diplodocus. Par contre comme je ne me rappelais plus de l'adresse du site, j'ai tapé Bouletcorp dans google. La deuxième référence indiqué "Boulet, dessinatrice". Tu aurais pu nous prévenir de ton changement de sexe :D
  • 10) Commentaire de Gremio posté le 2 December 2014 à 05:43:21
    J'habite a 15 km de Lapoutroie , et c'est en Alsace , pas dans les vosges ( meme si pas tres loin ) Cool de voir un Patelin inconnu pres de chez moi mis a l'honneur sinon ^^ Un nom de village pris au pif ou tu connais cher Boulet ?
  • 11) Commentaire de Battì posté le 2 December 2014 à 06:05:25
    Marcher dans la rue et se faire chier dessus par un ptérodactyle... Mes calculs sont formels : on pourrait en mourir.
  • 12) Commentaire de LDF posté le 2 December 2014 à 06:14:09
    La note qui me fait bien commencer la journée !
  • 13) Commentaire de Flubuh posté le 2 December 2014 à 06:34:27
    Excellent comme toujours ! Sauf que Lapoutroie c'est dans le Haut-Rhin (mais bien dans le massif des Vosges).
  • 14) Commentaire de Frédéric posté le 2 December 2014 à 06:51:43
    Excellente note. L'humain... le dernier debout sur le ring: oui, si la bestiole en question est plus grosse que nous. Par contre, pour ce qui est des virus et bactéries, je ne serai pas aussi « optimiste ».
  • 15) Commentaire de sylvain posté le 2 December 2014 à 07:52:21
    Clap clap clap :)
  • 16) Commentaire de aeris posté le 2 December 2014 à 07:56:58
    Ahah le bonus ! En fit je crois que c'est surtout notre connaissance des dinosaures qui a changé.
  • 17) Commentaire de Sieb posté le 2 December 2014 à 08:11:54
    Excellente note, j'adore ! Je suis tout à fait d'accord sur le fait que "mère-nature" n'est pas une déesse à protéger parce qu'elle l'exigerait de nous ; par contre, si on ne protège pas notre environnement, on se met en danger : pour nous, pour les animaux, pour la vie en général. En revanche je ne suis pas tout à fait d'accord sur l'histoire des baleines : si les baleines disparaissent, je ne suis pas sûr que la seule "punition" sera d'avoir un monde sans baleines. S'il est si important de préserver des espèces en danger d'extinction, ce n'est pas seulement pour faire beau ou pour pouvoir réaliser de jolis reportages animaliers. Préserver la biodiversité permet de garder un équilibre que l'évolution a mis des millions d'années à créer. Je donne un exemple, tout à fait au hasard : si demain on supprimait tous les oiseaux (c'est une hypothèse !), on se ferait certainement envahir par les insectes. On pourrait aussi citer l'exemple des abeilles qui sont menacées et qui jouent pourtant un rôle important dans la nature. Je pense que c'est pareil pour les baleines : je ne sais pas si elles jouent un rôle déterminant pour l'équilibre de la vie, mais elle sont un symbole de ce qui doit être préservé si on veut maintenir cette équilibre. Et ceci en vertu de notre "intelligence" et notre "supériorité", qui doivent servir à protéger et non à dominer. Ouf, voilà, c'est ce que cette note m'inspire de bon matin ! Bonne journée à tous :)
  • 18) Commentaire de Hoyya posté le 2 December 2014 à 08:13:17
    Incroyablement profonde cette note !
  • 19) Commentaire de Allan posté le 2 December 2014 à 08:39:55
    Les poils et l'ile déserte, j'ai le droit de te le piquer pour mo tome 2 ? :-)
  • 20) Commentaire de Capitaine Odin de Céleri sur Poireau posté le 2 December 2014 à 09:16:23
    bien vu. Super. Un poil déprimant mais approche très "naturaliste". Et bon sketch bonus à la fin! ;)
  • 21) Commentaire de tlax posté le 2 December 2014 à 09:27:59
    Très bonne note, comme souvent. Je rejoins néanmoins Sieb sur le fait que si on supprime une espèce, quelque qu'elle soit, on déséquilibre l'environnement: la surpêche entraine une explosion démographique chez les méduses, la disparition des abeilles stoppe la pollinisation, etc... Remarque, pour l'être humain, ça crée de nouveaux métiers: pollinisateur ou chasseur de méduses pour les élevages de poissons.
  • 22) Commentaire de Roi Raghnarok de la Courgette velue posté le 2 December 2014 à 09:37:22
    Comme quoi une petite météorite c'est bien moins cruel que de vivre en notre compagnie !
  • 23) Commentaire de Jano74 posté le 2 December 2014 à 09:50:49
    Ben quoi, qu'est-ce qui ce passe? Une petite déprime hivernale?
  • 24) Commentaire de Zib posté le 2 December 2014 à 10:14:59
    C'est anormalement déprimant comme note :)
  • 25) Commentaire de Madame la Ministre Frankenstein du Clos de Patate Douce posté le 2 December 2014 à 10:16:57
    Bravo Boulet, toujours cette vision de l'enfant dépité par la sinistre réalité des grands! Mais dans exactement le même registre, il y a aussi la vision de: http://www.simonstalenhag.se/ A voir absolument pour ceux qui aiment les dinos dans le monde moderne... Nikola
  • 26) Commentaire de Capitaine Baba Yaga de la Pomme de Terre Germée posté le 2 December 2014 à 10:28:01
    super cool! :D
  • 27) Commentaire de Castor tillon posté le 2 December 2014 à 10:42:44
    Lapoutroie est dans le Haut-Rein, et l'Aisne en haut de la Suisse, ou de la Cuisse, je sais plus.
  • 28) Commentaire de Wayne posté le 2 December 2014 à 10:43:05
    Pour les dinos a plus il faut oublier Jurassic Park et aller voir Dinosaur Island http://www.dinosaurislandthemovie.com/dinosaur-island---trailer.html
  • 29) Commentaire de Vince posté le 2 December 2014 à 11:04:25
    Lapoutroie ? dans les... Vosges ? Mon petit coeur saigne...
  • 30) Commentaire de Toc posté le 2 December 2014 à 12:32:49
    Sauf que, dans Jurassic Park, c'est bien une erreur humaine qui cause la fin du projet. Que l'homme soit la cause de sa propre perte est une certitude, mais les symptômes seront bel et bien des phénomènes naturels : inondations, sècheresse, tsunami, et évidemment épidémies. Peut-être même que la grippe du poulet engendrera la fin de l'humanité, comme une ultime pied de nez des dinosaures.
  • 31) Commentaire de Ombre posté le 2 December 2014 à 12:51:37
    Il faut quand même faire attention à ne pas confondre "la nature" avec tel ou tel espèce. On peut détruire un très grand nombre d'espèces, mais à la fin, on ne peut rien contre la nature. On peut bien s'amuser à bombarder la planète entière à coup de bombe H, il restera toujours quelques bactéries au fond des océans, quelques lichens sous des rochers, pour prendre la relève et recoloniser la Terre après quelques centaines de millions d'années. Notre environnement présent est en danger, et nous avec, mais au long terme l'humanité n'aura pas eu plus d'influence qu'une très grosse météorite.
  • 32) Commentaire de pirkre posté le 2 December 2014 à 12:57:45
    Merveilleux et triste à la fois. Il ne reste plus que les aliens pour nous remettre à notre place. Je crois que je vais re(re-re-re)lire "de bons présages" moi... Merci pour tout.
  • 33) Commentaire de DJAÚSÐR posté le 2 December 2014 à 13:00:31
    Fin alternative de cette BD : John Hammond plein d'enthousiasme qui demande "QUI A FAIM ? " (Rien à voir, mais j'ai feuilleté un peu le PDF d'Augie et le peu que j'ai vu de ton travail dedans est vraiment hallucinant. Bravo)
  • 34) Commentaire de Rédacteur-en-chef Tintin de l'Endive au Tofu posté le 2 December 2014 à 13:40:07
    Entièrement d'accord avec ce que tu dis : aucun règne animal ne fait le poids face à l'humain. Si les dinosaures nous dérangent, ou leur défonce leur race.
  • 35) Commentaire de Fanny posté le 2 December 2014 à 13:41:38
    En lisant la note, il n'était pas difficile de faire le lien direct avec la vie des animaux d'aujourd'hui. C'était hyper triste, mais malheureusement bien réaliste. Et franchement, énorme le petit sketch de fin !
  • 36) Commentaire de Ben posté le 2 December 2014 à 14:08:05
    Nostalgique du bon vieux temps ou bien?
  • 37) Commentaire de Alouette posté le 2 December 2014 à 14:41:50
    J'adore le dessin en noir et blanc des dinosaures dans la marée noire, c'est triste et fascinant à la fois, et ça me rappelle "Fantasia" (Disney, 1940) où les dinosaures s'embourbent sur la musique du "Sacre du Printemps", ça m'avait marqué à mon plus jeune âge !
  • 38) Commentaire de Philou posté le 2 December 2014 à 15:23:10
    Bon, je suppose que je suis pas le seul à l'avoir remarqué, mais cette note rappelle la série de notes appelée "La Guerre des Mondes" (www.bouletcorp .com/la-guerre-des-mondes-0104 et suivantes) ! Les deux sonnent vrai, malheureusement...
  • 39) Commentaire de Guilhem posté le 2 December 2014 à 15:28:11
    Chuis pas sûr, Ombre, tout dépend de jusqu'où les humains vont. Je pense que dans quelques temps, on sera capable de détruire une étoile (si on ne le peut pas déjà). Donc on peut laisser notre trace dans l'univers ! 8) Et pour la bactérie qui prendra le relais, faudrait qu'elle puisse évoluer dans un milieu favorable, sinon elle restera une bactérie. Ce qu'elle n'aura sans doute pas si on bousille la Terre au point de disparaitre ! Battlefield Earth (les bouquins) est une bonne interprétation de ce que peut faire l'Homme lorsqu'il en a gros !
  • 40) Commentaire de Impératrice Derrick de Sainte Carotte posté le 2 December 2014 à 15:30:18
    About dinosaurs, i wan't to now how the way to draw a realistic interpretation ? doe's Alien when we are disappear make some drawing about human with their skull and have real configuration of carnal envelope?
  • 41) Commentaire de Archiduc Sasuke de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 2 December 2014 à 15:52:48
    Cette note sonne très vrai. Trop vrai malheureusement. Vraiment génial. Par contre, j'ai un petit doute sur "La cause la plus probable de l'extinction de l'humanité est elle-même". L'être humain a une faculté d'adaptation et de survie surprenante. Je mise plus sur une impasse évolutive: L'homme n'évolue plus et disparait. Potentiellement, on peut imaginer la chute d'une grosse météorite mais la probabilité pour que ça arrive pendant l'ère de l'humanité reste faible. La question n'est pas de savoir comment l'humanité va disparaître, ça se produira forcément, mais plutôt quand ça va arriver!
  • 42) Commentaire de Pimprenelle posté le 2 December 2014 à 16:01:01
    excellente note ! enfin c'était eux ou nous, ils auraient détruit les baleines, nous détruisont les baleines, 1 partout, match nul.
  • 43) Commentaire de William Bailey posté le 2 December 2014 à 16:04:37
    Merci cher Boulet pour cette très bonne réponse au postulat de Jurassic World et à la polémique attachée à son traitement inadéquat des faits scientifiques. Et surtout, c'est un bel essai sur les problèmes et les enjeux réalistes de la réntroduction de ces animaux dans notre monde. Je constate cependant que, comme pour la découverte des mondes féériques, l'homme gâche tout. C'est hélas assez proche de la réalité présente. Merci donc pour cette note qui fait plaisir au paléontologue que je reste dans l'âme. :)
  • 44) Commentaire de Dove posté le 2 December 2014 à 16:23:13
    Merci Monsieur Boulet, pour cette belle note qui fait réfléchir. PS : Les raptors avaient des plumes mais ne volaient pas. Stupides volailles. Je me demande avec quel vin il aurait fallu les cuisiner.
  • 45) Commentaire de Madame la Ministre Derrick de l'Endive au Tofu posté le 2 December 2014 à 16:38:16
    T'as un p'tit air de Fantasio dans la dernière case ^^. Merci pour cette belle note!
  • 46) Commentaire de Rédactrice-en-chef Derrick de Sainte Carotte posté le 2 December 2014 à 17:34:06
    Ah ben non, Lapoutroie c'est bien dans le massif des Vosges, mais dans le département du Haut-Rhin en Alsace, faut pas mélanger ! En plus y'a pas tellement de moutons das le coin, beaucoup plus de vaches... c'est encore plus gore une vache dépecée par un raptor ! J'en profite pour déclarer ma flamme : Boulet est grand, je suis tout petit ! Sébastien
  • 47) Commentaire de r2mer2 posté le 2 December 2014 à 18:00:12
    S'il y avait des éléphants en France, il y aurai des gens pour se plaindre des dégâts qu'ils font et demander leur éradication. Pauvres éléphants , ces 5 dernières années, ils ont perdu la moitié de leur effectif :(
  • 48) Commentaire de Unlecteur posté le 2 December 2014 à 18:19:20
    En fait, ils ont bien fait de disparaître. L'espèce humaine est pas très partageuse. Et en pleine croissance! :D
  • 49) Commentaire de MelAnn posté le 2 December 2014 à 18:38:52
    C'est Hollywood! ^_^ Quelle beau renvoi aux adeptes de la moralisation!
  • 50) Commentaire de Briareos posté le 2 December 2014 à 19:26:15
    c'est moi ou les personnages en tête de pages ont des costumes fabriqués avec des animaux préhistoriques protègés ?
  • 51) Commentaire de Jacques C posté le 2 December 2014 à 19:49:03
    @ ceux qui râlent parce que Boulet parle "des Vosges" à propos de Lapoutroie : Il me semble qu'il parle du massif des Vosges, et pas du département. Le massif est une réalité plus concrète que le découpage administratif, non ? Cela étant, il me semble en effet plus courant d'y trouver des vaches que des moutons, désormais (mais rien n'empêche que les raptors se soient attaqués à l'un des troupeaux de moutons qui s'y trouvent : c'est statistiquement moins probable que les vaches, mais il suffit d'un seul élevage pour que ça puisse se produire, or les raptors ne se soucient pas de statistique mais de vulnérabilité des proies). ------------------------ Pour ce qui est de la "morale" de ce genre de film, il me semble qu'il y a méprise. Une œuvre d'art est là pour "cristalliser", pour "rendre visible" - c'est d'ailleurs ce que fait régulièrement Boulet dans ses notes ! Bien sûr que ce n'est pas une déesse "Nature" qui va se tourner contre nous, et que ce sont nos propres actes qui se retournent contre nous. Mais c'est justement ce que ce type d'allégorie cherche à exprimer. La conséquence de nos destructions est systémique. Comme l'ont dit d'autres commentateurs, éradiquer certains animaux peut avoir des conséquences imperceptibles mais cumulatives à l'échelle des systèmes biologiques. Cet effet systémique est invisible mais réel. Comment le rendre perceptible ? Justement en le "grossissant" via un organisme bien visible, à travers une histoire bien précise. Je ne préjuge pas de la qualité probablement médiocre de ce film (la bande-annonce n'est pas très encourageante). Mais sur le fond, il n'y a qu'avec ce type d'allégorie que nous pouvons rendre palpable le fait que nos "bidouillages" finissent par se retourner contre nous. OK, ça ne sera pas via des destructions incontrôlables d'un dinosaure, vu qu'on l'abattra tranquillement. Mais les tragédies grecques ne faisaient pas autre chose : monter en épingle et donner une valeur symbolique à des faits anecdotiques, pour nous faire réfléchir. C'est un constat ancien et central dans tous les arts : la réalité simple est imperceptible ; il faut schématiser, symboliser, rendre visible, c'est la seule solution pour faire prendre conscience des problèmes. Et c'est loin d'être illusoire ou naïf ! C'est toujours comme ça que ça marche - et ça a toujours été le mobile central de la science-fiction. La différence avec les tragédies grecques n'est pas dans la démarche, mais uniquement dans la qualité (et elle est de taille !) : ça m'étonnerait que ce film soit étudié dans 2.500 ans :-). Car finalement, le seul problème, c'est que pour faire œuvre politique ou philosophique, il faut du talent et de la finesse, sinon cela tourne vite au ridicule...
  • 52) Commentaire de caporal Derrick de Sainte Carotte posté le 2 December 2014 à 19:54:31
    Peut on humblement faire remarquer qu'il manque le gallimimus de support psychologique ? En mode yorkshire à sa mémère. (Superbe note sinon, forcement, comme d'habitude)
  • 53) Commentaire de Berry posté le 2 December 2014 à 21:02:24
    J'ai eus pleins de fenêtres de spams à cause d'un virus, il y a une page verte qui s'est affichée avec un petit "bip" où c'était écrit "tirage au sort sur boulet corp". Je l'ai fermée par erreur. J'ai manqué quelque chose ou c'était juste un spam de plus ? o_o"
  • 54) Commentaire de Marie Blue posté le 2 December 2014 à 21:40:07
    Haha bordel, c'est tellement le genre de truc qui pourrait arriver, couillon que nous sommes... Mais du coup, à ce compte là, est-ce qu'il y aurait des dinosaures domestiques pour remplacer chats et chiens? Un dinosaure qui hurlerai après le facteur ou un autre qui vomit des boules de poils et ronronne au coin de la cheminée?
  • 55) Commentaire de boulet posté le 2 December 2014 à 22:04:41
    Berry: Ha nan, il n'y a pas de pop-up ni de pubs sur ce blog! Si tu en as, ça vient peut-être d'une saleté installée sur ton ordinateur, tu devrais le passer au scan! :)
  • 56) Commentaire de DaGaut posté le 2 December 2014 à 22:22:12
    Oui, je sais, si je veux savoir ce qu'est un chasmosaure, je vais sur google.
  • 57) Commentaire de DaGaut posté le 2 December 2014 à 22:31:35
    Heu... Jacques C, Balbilon, les copains, je suis perdu, je sais plus ou j'habite. Vous pouvez passer me prendre à l'Hôtel, dernière chambre?
  • 58) Commentaire de Caporal Jurassique posté le 2 December 2014 à 23:24:14
    Je sais, c'est puéril. Mais il fallait bien que quelqu'un la fasse. Heu, sinon, si je lis bien les heures, DaGaut a résolu son problème. Ce commentaire est certes plutôt incompréhensible. C'est normal. Hu hu.
  • 59) Commentaire de Jako pléziosaur posté le 3 December 2014 à 00:31:21
    c'est un peu humoristique mais le pire c'est que c'est très juste ça se passerait comme ça
  • 60) Commentaire de Colonel Supergirl du Boulgour en Salade posté le 3 December 2014 à 01:06:48
    C'est donc ainsi qu'ont disparu les dinosaures.
  • 61) Commentaire de fabinoche gwada posté le 3 December 2014 à 06:22:49
    merci humblement pour cette note...elle est amusante , fait reflechir a des problemes serieux, et les dessins sont geniaux! ca me fait manquer raghnarok et womoks aussi...j'aimerais que d'autres tomes apparaissent sur ces oeuvres mais continuez de nous eblouir! merci encore :D
  • 62) Commentaire de DeltaFX posté le 3 December 2014 à 11:40:08
    Excellent ! D'ailleurs ça me rappelle un episode de "Sliders" où les protagonistes aterrissent dans une reserve de dinos. S'en suit un petit conflit entre braconniers et gardes chasse. Et ouais, ch'suis vieux, j'ai connus les M'M's quand ca s'appelait encore des Treets, les raiders quand c'étaient des twiks, et "Space 2063, Above and Beyond" quand ca passait sur la 5 !
  • 63) Commentaire de Yan posté le 3 December 2014 à 11:41:57
    Sinon, le vélociraptor qui chasse le mouton dans les Vosges, ça tue un peu la mystique.
  • 64) Commentaire de 2nde classe Totoro du Pâtisson posté le 3 December 2014 à 15:23:11
    Tu t'y mets aussi alors ? Après les petites BD gentilles pour sauver les poiscailles, les petites BD méchantes pour sauver les dinos ! non à la souffrance des espèces disparues !
  • 65) Commentaire de Claire Sauvage posté le 3 December 2014 à 16:12:09
    Ha bon, parce qu'il y a nous, et la nature ? Mince, je croyais que nous aussi on faisait partie de "la nature"... Ou on est déjà devenu cyborg, à l'insu de mon plein gré ?
  • 66) Commentaire de Balbylon posté le 3 December 2014 à 17:10:52
    Pour Lapoutroie dans les Vosges, il ne faut pas oublier que, dans l'histoire, l'annonce est faite dans le journal de Claire Chazal sur TF1. On peut ne pas s'attendre à une précision IGN pour les bandeaux signalant les localités! Gueulez sur Claire pas sur Boulet ^^
  • 67) Commentaire de Nestor posté le 3 December 2014 à 17:20:19
    Vous connais le BD anglais "FLESH"? Les cowboys futurs sont la vraie raison de la extinction des dinosaurs
  • 68) Commentaire de gruau posté le 3 December 2014 à 17:42:45
    Même si j'ai beaucoup aimé, j'ai été heureux qu'il n'y ait qu'une page, vu la précédente bédé sur la guerre dans le monde magique! ^^ Tiens, puisque vous avez dessiné des dinos en batterie : quelle est votre avis sur le véganisme, quelques années après "La viande, c'est la force" ?
  • 69) Commentaire de boulet posté le 3 December 2014 à 18:48:02
    Claire: c'est exactement ce que j'essaie de dire quand je dis "la nature n'est pas une Déesse vengeresse". L'humain n'est ni au dessus, ni en dehors de la nature. Il y a une ambiguïté anthropocentriste, en fait. Le terme "artificiel" opposé à "naturel" désigne "tout ce qui est du fait de l'humain". Mais si on prend un point de vue "non-anthropocentriste", l'humain est part intégrante de la nature et "l'artificiel" est tout simplement une impossibilité: les robots martiens sont alors naturels, au même titre que le nid d'hirondelle ou le barrage de castor. Mais ce point de vue n'apporte pas grand-chose au débat, nous avons forcément une vision subjective de l'Univers. Gruau: En fait quand j'ai écrit "la viande c'est la force" j'ai été contacté par des groupes végétariens/végans qui m'invitaient à participer à des débats et controverses. Je leur ai expliqué que je ne pouvais pas pour une raison toute simple: j'étais acquis de base à leur cause. "La Viande c'est la force" était, dans le strip concerné, un sarcasme: je me moquais des gens qui -comme moi- achetaient leur viande en supermarché et se sentaient puissants et virils comme s'ils l'avaient tuée de leurs dents, alors qu'acheter un yaourt ou un steak ne fait pas une grande différence. Mais bon, comme à côté de ça je racontais que je m'envoyais des kébabs et des steaks de 800gr, ça n'a pas été interprété comme ça. C'est probablement le plus gros quiproquo du blog. Bref, la seule raison qui faisait que je n'étais pas végétarien moi-même, c'était la flemme de contrôler à chaque instant mon alimentation: il y a de la viande partout, dans les plats cuisinés, dans les sauces, au resto... Je n'avais pas le courage! Maintenant ça fait deux ans que je suis végétarien, et c'est toujours bien galère! :D
  • 70) Commentaire de gruau posté le 3 December 2014 à 19:51:17
    Mince, je m'y attendais pas! Merci beaucoup pour votre réponse! :D (j'avais oublié de le dire : Le bonus m'a fait éclaté de rire ^^)
  • 71) Commentaire de Toc posté le 3 December 2014 à 19:53:49
    Plus que la suprématie de mère nature (ça c'est plutôt le jour d'après), c'est la théorie du chaos que prétend illustrer Jurassic Park. La morale de l'histoire ce n'est pas que la nature serait une puissance omnipotente qui va nous détruire à grand renfort de dinosaures sortis de nul part, c'est qu'on ne peut jamais tout prévoir. L'erreur étant humaine, on a beau prendre toutes les précautions qu'on veut, on finit toujours par tomber sur des événements imprévisibles qui échappent à tout contrôle. Dans le film ce sont des dinosaures qui détruisent tout, mais on peut très bien faire la même chose avec des êtres humains. Il suffit juste qu'un archiduc se fasse assassiné en Bosnie pour déclencher une guerre en France.
  • 72) Commentaire de Myroie posté le 3 December 2014 à 20:04:44
    Alors ça. Boulet végétarien. Je. Wah. Je tiens quand-même à dire qu'il ya deux ans, j'ai décidé de devenir végétarienne également. Soit, à peu près en même temps que vous/toi (je sais pas si je dois vouvoyez ou pas, hinn), Boulet. Et le jour où j'ai dit "je suis végétarienne", mes colocs, fans de ce blog comme moi, m'ont répondu "tu fais honte au sieur Boulet et à sa doctrine". J'ai tellement hâte de leur dire, maintenant, AHAHA. Je me sens sur-puissante. Boulet végétarien. Ça fait un argument d'autorité en plus (oui c'est petit). Avec Brad Pitt, Peter Dincklage et Natalie Portman. Nyark nyark. (Honnêtement, je suis de plus en plus fan. La dernière fois tu glissais une note féministe l'air de rien et maintenant une note anti-spé. C'est fin, c'est doux, c'est drôle, ça reste ton blog sans prise de tête tout en faisant passer des messages de tolérance, je suis concquise).
  • 73) Commentaire de Naw posté le 3 December 2014 à 21:15:28
    Quelqu’un qui a appris qu’une amie ne mangeait plus de viande lui lança : mais.. la viande c’est la convivialité.. (ça peut être remplacé par ‘la force ).. en creusant le sujet, j’ai compris un peu le sens de cette phrase et le pouvoir réconciliateur et fédérateur d’un repas partagé, contenant de la viande particulièrement... à la thanksgiving... la viande contient encore un symbole sacrificiel fort et ceci expliquerait en partie notre tendance à en consommer autant, la machine aurait était lancée il y a bien longtemps mais avec le délitement du religieux il y a comme une méconnaissance de se pouvoir symbolique, il serait plus ou moins inaccessible à notre entendement, d’où ce types de phrases ou de (gentils) reproches, où il est question de rejet, si tu ne manges pas de viande c’est que tu nous condamnes indirectement alors que la plus part des végétariens ne sont absolument pas dans ce types de démarches… Belle note !
  • 74) Commentaire de Claire Sauvage posté le 4 December 2014 à 00:04:50
    Oui, c'est justement le passage de la déesse qui m'a fait réagir. Mais visiblement, on diverge (et c'est beaucoup, je sais) sur les mots, mais on se rejoint sur le fonds. Enfin, je suis pas sûre d'être prête pour les robots martiens. Et sinon, sérieux, entre "la viande c'est la force" et tes histoires de kébab, difficile de t'imaginer végétarien. Ça doit être marrant d'imaginer l'image de toi qu'on peut avoir à travers ces notes... Ou pas, en fait ; selon l'humeur ça doit aussi faire peur. Tout ça pour dire que je ne laisse jamais de commentaires (ha, ben si, zut), mais j'aime bien tes notes.
  • 75) Commentaire de Loone posté le 4 December 2014 à 00:35:58
    Nan mais tout simplement, la viande, c'est le gout ... On peut s'en passer, clairement, puisque certains y arrivent tres bien, de gré ou de force d'ailleurs, et puis il y a tellement de raisons qui pourraient nous pousser dans ce sens, comme par exemple ... tiens, l'élevage intensif ? Oui parce qu'avant on élevait de maniere douce, les animaux vivaient leur vie pépères et puis à la fin, bon d'accord on les tuait aussi, mais c'était du bon élevage ... °_° J'exagère, évidement, on voit bien que les conditions de vie ne sont pas bonnes, mais la viande qui en sort non plus n'est pas bonne, généralement ... Achetez de la bonne viande, et dégustez ! la viande, c'est le gout, un point c'est tout ! Vous pouvez vivre sans ? tant mieux, et puis chacun ses raisons, qui pour maigrir, qui pour se donner bonne conscience vis à vis de l'etat de la planete, qui par rapport aux conditions de vie de nos steack sur pattes, qui par boboisme etc etc ... Maintenant pas besoin de se tirlipoter le chihuahua pour se trouver une bonne raison d'en manger : fi de la socialisation, fi de la puissance, fi des bonnes et mauvaises choses que ça apporte, le gout de la viande suffit pour se justifier ! Je mange de la viande parce que j'aime ça, point barre ! ...
  • 76) Commentaire de Jacques C posté le 4 December 2014 à 01:39:11
    Boulet végétarien, un monde s'écroule. ... Mais le monde qui se révèle à la place est fort intéressant :-). Incidemment, Loone écrit : "le gout de la viande suffit pour se justifier". J'ai l'impression d'un renversement progressif de la situation. Jusqu'à récemment, c'était aux végétariens de se justifier (et ils en prenaient souvent pour leur grade). Peu à peu, c'est plutôt aux carnivores de se justifier (et, hélas, certains le font avec agressivité, alors qu'il suffit en effet de l'honnêteté subjective de Loone, que j'assume aussi en tant que formatage culturel). Dans les deux cas, il est dommage de devoir "se justifier". Mais, au-delà du regret de ce sentiment de devoir "se justifier", c'est un juste retour des choses : à notre tour de nous sentir mal à l'aise ;-), au tour des végétariens de se sentir normaux. Après tout, la moitié de l'humanité est végétarienne.
  • 77) Commentaire de Balbylon posté le 4 December 2014 à 09:32:45
    Boulet végétarien, ça ne colle pas trop avec l'image perçue. C'est une belle démonstration que le Boulet des Notes est surtout un personnage. Et puis, "La viande, c'est la force", c'était il y a presque 10 ans. Chacun à le droit de changer de point de vue. Autrement concernant, les végétariens, bravo à Loone. Je n'aurais pas mieux dit. J'ai une vision plutôt biologique de l'alimentation. Si l'être humain mange de la viande, c'est parce que : 1/ Son métabolisme permet de la digérer 2/ Quand il a faim, il mange tout ce qui est comestible à portée de main. Ensuite, le choix de son alimentation (quand il a le choix) est uniquement culturel et géographique. Si on vit sur la banquise et que notre unique source d'alimentation est la chasse et la pêche, on ne peut pas être végétarien. Être végétarien, c'est le luxe d'avoir le choix de l'être. Jacques C > Du coup, je ne considère pas la moitié de l'humanité qui ne mange pas de viande comme végétarienne.
  • 78) Commentaire de humstel posté le 4 December 2014 à 09:35:24
    Petite reaction aux reflexions de tes info-bulles. Je viens de finir les conferences de Gilles Boeuf sur la biodiversite (http://www.college-de-france.fr/site/gilles-boeuf/course-2014-01-07-11h00.htm) et j'aime son approche de l'impact de l'homme sur son environnment: "Les hommes ne vont pas disparaitre de la surface de la planete, mais ils vont beaucoup souffrir."
  • 79) Commentaire de Balbylon posté le 4 December 2014 à 09:38:16
    Pour être raccord avec la note et être un peu moins hors sujet (mais c'est pas moi qui ai commencé!), si on n'avait que des dinos sous la main comme source de nourriture, on les mangerait aussi. En commençant par ceux qui ont le meilleur gout! Ça me rappelle San Goku dans Dragon Ball qui mange du dino régulièrement. Au vu de ses capacités, on peut dire que, le dino, c'est la force!
  • 80) Commentaire de Jacques C posté le 4 December 2014 à 11:06:05
    @ Balbylon : Je ne comprends pas trop. Car si le végétarisme est abordé sous l'angle "biologique" (et c'est en effet une approche possible), alors être végétarien c'est ne pas manger de viande - quelle qu'en soit la raison ! D'un point de vue biologique, la moitié de l'humanité est bien végétarienne : elle ne mange pas de viande. Et si le sujet est abordé sous l'angle culturel et politique (et c'est aussi une approche possible) avec l'idée que le végétarisme relève d'un choix, alors l'immense majorité des Indiens (et une partie importante des Chinois) qui sont végétariens en ont tout autant fait le choix que nous avons fait celui d'être carnivores. Ce n'est pas vraiment pour des raisons économiques qu'ils sont végétariens (même si, de facto, ce choix a permis de rendre possible une démographie impressionnante, mais ne renversons pas la cause et la conséquence !), mais avant tout pour des raisons religieuses et philosophiques... c'est-à-dire tout autant "culturelles" que celles qui font que nous mangeons de la viande. Dans les deux approches, je ne vois pas ce qui limiterait la notion de végétarisme à la situation particulière des Occidentaux renonçant à leur habitude carnivore. Dès lors que la moitié de l'humanité ne mange pas de viande (fait biologique objectif) et qu'elle le fait pour des raisons culturelles (ce qui a permis la démographie asiatique et non pas l'inverse, le végétarisme n'est pas "contraint" au-delà de l'histoire et de la culture, comme partout), elle est bien végétarienne, non ? Mais bon, désolé, nous nous éloignons de la note... -------------- D'ailleurs, je voulais noter combien la phrase de la dernière "bulle" est pertinente et poétique (une poésie désenchantée voire amère, certes, mais quand même, c'est beau putain !). "C'est peut-être pour ça que les monstres se cachent toujours sous le lit ou dans le placard : ils sont terrifiés et se planquent, craignant la bête qui dort sous les couvertures".
  • 81) Commentaire de zarnold posté le 4 December 2014 à 11:47:15
    Au sujet de la consommation de viande dans notre société, je pense que le problème justement c'est que c'est à peine un choix. Comme d'autres marqueurs sociaux (la voiture, le langage,...) on ne nous éduque pas vraiment avec les élèments permettant de faire un choix raisonné : la viande est socialement associée à la virilité, la puissance, etc... (et quelqu'un qui n'en mange pas se trouve ainsi dépossédé de ces attributs) Du coup, si quelqu'un arrive à la conclusion que ce n'est pas très éthique de manger de la viande, il doit avant d'être en conformité avec ses choix se heurter à tout un tas de résistances qui n'ont pas lieu d'être. Personnellement, je suis ouvert à la question de l'utilité de la viande dans le régime alimentaire (même si le nombre de peuples vivant sans viande tend a laisser penser que c'est pas indispensable) mais qu'on fournisse au moins les élèments objectifs de réflexion. Mais non, je ne pense pas que les gens consomme de la viande rouge uniquement par goût mais plutôt parce que c'est associé à pleins de marqueurs positifs. Note : sur un autre thème, je ne bois plus d'alcool (sans aucune raison, juste pas envie) depuis 3 ans et c'est un autre sujet ou on se heurte à des remarques fréquentes (genre "t'es un triste", "t'es converti", blablabla...) qui ne sont pas vraiment justifiées au final.
  • 82) Commentaire de Nae posté le 4 December 2014 à 11:51:55
    *Prend la pose de Ned Stark dans le froid du Nord.* "Carnist comments are coming" D'ailleurs je vais éviter de répondre aux dits commentaires, même si ça me démange fortement ^^, ce n'est pas l'endroit pour ça. Trêve de disgression, je trouve que cette page était juste magnifique, et très émouvante. Je viens de découvrir les "messages cachés" en passant la souris sur les images et leur justesse fait froid sans le dos. Et en lisant les réactions, la surprise de découvrir que Boulet a en fait franchi le cap depuis 2 ans ! (Bravo, monsieur Boulet ! \o/ Ce n'est pas toujours facile d'échapper à la chair animale ou aux produits issus de l'exploitation des animaux dans une société comme la nôtre - surtout au début -, même si au final ça peut devenir simple ;) ) Je dois dire que c'est le genre de nouvelles qui illumine un peu ma journée. Ben oui, pour certains de ma connaissance tu étais une sympathique icône carniste. C'est un petit signe de plus qui montre que les gens peuvent changer, et ça donne espoir pour ce monde et ses habitants. (Oui, je suis optimiste. Le défaitisme, il me semble, ne mène à rien sinon à l'inaction. A mon sens, c'est une voie de facilité.) Bref, comme le disait Myroie, ça fait vraiment plaisir voir tes pages colorées de petites touches d'antispécisme et de tolérance. Merci, Boulet.
  • 83) Commentaire de Graziella posté le 4 December 2014 à 12:04:26
    Super, merci!
  • 84) Commentaire de Balbylon posté le 4 December 2014 à 12:17:19
    Jacques C > Ma phrase n'était pas claire. Je voulais plutôt dire : Du coup, je ne considère pas que la moitié de l'humanité qui ne mange pas de viande est forcément végétarienne. C'est peut-être juste parce qu'elle n'a pas de viande à disposition.
  • 85) Commentaire de Jacques C posté le 4 December 2014 à 14:49:10
    @ Balbylon : Oui, c'est ce que j'avais compris. Mais il y a souvent un malentendu à ce sujet : le végétarisme indien est une valeur "haute", portée par les hautes-castes. Ce ne sont pas du tout "les pauvres" qui ne mangent pas de viande, mais les pieux (notamment hautes-castes). À l'inverse, c'est surtout au sein des basses-castes et des intouchables que l'on trouve des gens qui mangent un peu de viande. Avant que ne se développe un mimétisme de l'Occident, c'est précisément chez les pauvres que l'on trouvait des Indiens mangeant un peu de viande ! Bien sûr, cette situation évolue sous la pression des valeurs occidentales. Des riches se mettent à manger de la viande - mais bien plus par acculturation, par copiage du modèle social occidental qui les façonne, que par "richesse" proprement dite. Plus généralement, ce n'est pas parce que les Indiens et une partie des Chinois anticipaient la croissance démographique (!) ou parce qu'ils étaient pauvres qu'ils sont devenus végétarien, c'est exactement l'inverse : c'est parce que ces sociétés avaient une culture végétarienne qu'elles ont pu absorber une croissance démographique viable. La démographie n'a pas imposé le végétarisme, c'est le végétarisme qui a permis la démographie. C'est pour cela que j'écris que leur végétarisme est aussi culturel que notre consommation de viande, et autant "choisie". Cela étant, je rejoins zarnold : la culture est un "choix" relatif, c'est un choix collectif inconscient qui nous est, d'une certaine façon, imposé. Je n'ai pas réellement choisi de manger de la viande, j'ai simplement été éduqué comme ça. Mais, dans les deux cas, cela laisse quand même un choix. Le brillant avocat Gandhi était largement assez riche pour s'acheter de la viande mais il ne l'a jamais fait. Le fils d'éleveur que je suis est conscient des conditions parfois insupportables et inadmissibles dans lesquelles les animaux sont élevés et des questions philosophiques de rapport au vivant, et je mange quand même peu de viande (et uniquement issue d'élevages bio assurant un respect de l'éthologie). Heureusement, la culture nous laisse une part d'autonomie personnelle ;-).
  • 86) Commentaire de Jacques C posté le 4 December 2014 à 15:09:58
    @ Balbylon : Pour compléter le "levage de malentendu". La phrase "Quand il a faim, [l'Homme] mange tout ce qui est comestible à portée de main" est en fait souvent fausse. Elle n'est vraie que dans les situations de disette ou de famine. Mais la plupart du temps, non, nous ne mangeons pas tout ce qui est comestible. Quand nous avons faim, nous cherchons les aliments conformes à notre culture (quitte à jeûner provisoirement). Il y a un grand nombre de plantes européennes comestibles (et d'insectes parfaitement comestibles !) que nos ancêtres n'ont jamais mangé et, d'ailleurs, que nous ne mangeons en général toujours pas (et certaines d'entre elles ont été explicitement proscrites par des interdits religieux). À l'inverse, il existe des plantes clairement toxiques que certaines sociétés se sont ingéniées à rendre comestibles par des transformations savantes. Il est fascinant de voir comment certaines sociétés ont inventé des façons de préparer le manioc amer pour le rendre comestible, ou même certains poisons violents en Amérique Centrale et du Sud (alors que ces sociétés disposaient d'autres aliments possibles, bien plus accessibles et directement comestibles !). L'alimentation est un acte éminemment culturel et subjectif. Donc oui, en situation de famine nous mangeons ce que nous trouvons. Mais c'est là une situation de crise, très minoritaire à l'échelle de l'histoire humaine, qui ne constitue en réalité pas une règle - et dont les critères restent subjectifs et culturels (où est la limite du "comestible" ?). Manger de la viande reste un choix culturel, pas une nécessité. La preuve : chaque société a ses interdits (religieux ou "moraux") dans ce domaine, tels les Occidentaux qui ne mangeront pas de chiens - ou à l'inverse, telles sociétés océaniennes qui pouvaient, dans certaines situations et cadres rituels, manger d'autres humains. Nous (Occidentaux), même en situation de famine, nous ne mangeons pratiquement jamais d'autres humains ; le cas de l'équipe de rugby argentine dont l'avion s'était écrasé dans les Andes et dont une partie a survécu en mangeant ceux qui étaient morts dans l'accident... est un cas exceptionnel, considéré comme ultra-transgressif. Idem pour le radeau de la Méduse et sa légende. Un cadavre humain est "comestible" et "à portée de main", et pourtant dans 99% des cas l'affamé ne le consommera pas et se laissera mourir, persuadé de ne rien avoir de comestible à portée de main. Bref, "comestible et à portée de main", c'est subjectif, c'est variable selon les cultures, et ça peut aussi bien concerner la viande animale (ou humaine) que l'exclure absolument.
  • 87) Commentaire de Jo posté le 4 December 2014 à 15:33:33
    ... moi aussi je veux aller voir le stégosaure...
  • 88) Commentaire de Mousse Bibendum Chamallow de la Courgette velue posté le 4 December 2014 à 15:34:23
    Tellement vrai...
  • 89) Commentaire de Rédactrice-en-chef Barbapapa de l'Endive au Tofu posté le 4 December 2014 à 16:18:07
    Est-ce que Boulet veux relativiser la gravité des disparitions actuelles ? "Il faut de tout pour faire une monde" disait le dinosaure A l'échelle géologique...
  • 90) Commentaire de Mousse Picsou du Boulgour en Salade posté le 4 December 2014 à 17:24:29
    J'adore le dessin-bonus (comme souvent, oui, c'est vrai).
  • 91) Commentaire de ihcar posté le 4 December 2014 à 18:05:23
    Quelle belle note merci ! Est ce que tu penses que je peux l'imprimer pour l'afficher chez moi s'il te plait ? Et je te rejoins complètement dans la dernière info bulle, il n'y a qu'à voir ce que nous sommes capables de faire à notre propre espèce, et pas seulement (et même rarement) pour notre simple survie... Pour rejoindre un peu le débat que je trouve très intéressant, Gary Yourofsky, anti-spéciste, disait dans une conférence qu'il y avait trois barrières au passage d'un régime omnivore à un régime végéta*ien : l'éducation, le goût, l'habitude. Ce que je trouve très juste d'ailleurs. Mais je crois qu'on peut aussi ajouter un facteur malheureusement important : l'argent. L'Inde par exemple qui est connue pour son régime alimentaire incluant peu de chair animale ou de produits issus d'animaux, pays où la vache est un animal sacré, est pourtant le premier exportateur de viande bovine du monde. Ce que je ne comprends pas c'est qu'on justifie cela par un manque d'eau dont les agriculteurs souffrent, préférant alors se tourner vers l'exploitation laitière par exemple. Seulement quand on sait le nombre d'hectare nécessaire pour faire pousser ce qui va "nourrir" les bovins, et donc toute l'eau nécessaire... Le pire c'est qu'il y a des partenariats avec entre autre la banque mondiale pour soutenir cette reconversion, pourquoi ne pas les soutenir plutôt avec un plan de sauvegarde de l'eau ? Surement parce que derrière le commerce des produits issus d'animaux n'en tire aucun bénéfices pécuniers. Pour revenir un peu plus sur la note, et sur ce que tu expliquais Boulet sur le quiproquo "la viande c'est la force", j'imagine déjà la pub pour une terrine à base de reste d'abats de dino, une main bien velue ouvre la terrine laissant s'échapper de la conserve le cri tonitruent d'un dino terrifiant (tel qu'on le suppose du moins!), là le mec bien sportif se fait une grosse tartine avant d'escalader l'Everest avec son VTT sur le dos, arrivé en haut l'Homme pousse un cri tout aussi terrifiant, fier, dominant, sur le monde (oui le monde s'est fait péter sa majuscule ! ) et alors qu'on entend une voix dire "TAR-T-REX parce que je suis Homme et que je le vaux bien" le mec redescend l'Everest et ça ne lui latte même pas les couilles, tout balèze qu'il est... Je te comprends, étant végétalienne, acheter de la nourriture sans viande, cartilage, lait, oeuf et j'en passe (on utilise un peu tout et n'importe quoi de la vessie de poisson dans la bière par exemple ) c'est compliqué, il faut beaucoup cuisiner en partant de matière première végétale, mais ça m'étonne qu'à Paris tu galères (autant?), après les prix sont peut être prohibitifs ? Pardon si la question te semble trop personnelle, tu n'es pas obligé d'y répondre, je suis juste curieuse. Bonne soirée et bon appétit à tous !
  • 92) Commentaire de Ihcar posté le 4 December 2014 à 18:10:57
    j'allais oublier: le bonus est excellent, j'ai eu l'envie de revoir lost récemment et dans les premiers épisodes il y a une scène complètement inutile où Kate, caution sexy de la série, fait son linge au bord de l'eau en soutif avec un air ridiculeusement lassif que tu as fort bien transcrit dans ton dessin ! Je suis jalouse, quand je récure les toilettes j'aimerais avoir l'air si désirable...
  • 93) Commentaire de Lieutenant Frankenstein de Céleri sur Poireau posté le 4 December 2014 à 18:42:51
    Yeah, je suis le Colonel...A PLUMES !
  • 94) Commentaire de Sergent Totoro du Clos de Patate Douce posté le 4 December 2014 à 19:34:39
    Han, c'est bien les plumes ! Contre la Plumophobie ! Droit à l'égalité pour tous les dinos !
  • 95) Commentaire de zarnold posté le 4 December 2014 à 20:44:01
    Apres, pour alimenter le débat, faut quand même dire un truc, choix culturel ou pas, l'industrie de la viande c'est dégueulasse (je parle même pas de considérations éthiques ou morales). C'est pas indispensable au point qu'on pollue autant. A la limite par exemple, que les gens se payent de sacs Vuitton a 12000$, je ne le ferais pas mais un sac Vuitton coute pas beaucoup plus cher à fabriquer (en terme d'entrant) qu'un sac H&M (voir ca se trouve c'est plus éthique parce que ce sont des artisans qui le font dans de bonnes conditions plutot que des enfants de pays pauvres)(je suis pas sur pour celle là hein, j'emets juste une hypothèse). Mais que gens veulent de la viande rouge pour sa portée symbolique et sociale alors que ca pollue, c'est pas tres bien.
  • 96) Commentaire de Députée Thor de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 4 December 2014 à 20:59:51
    En réponse à la réflexion de zarnold, certains élevages ne sont pas "dégueulasses" ou nuisibles. Une vache qui mange de l'herbe dans un système de bocage ou pour permettre de faire fonctionner des cultures biologiques, elle ne pollue pas spécialement et elle ne détourne pas les ressources alimentaires. Mais il est vrai que ce n'est pas le système majoritaire actuellement, loin s'en faut ! Sur ce sujet : http://www.changeonsdagriculture.fr/faut-il-elever-des-animaux-a108139720
  • 97) Commentaire de Toc posté le 4 December 2014 à 22:06:09
    pour continuer sur la réflexion de zarnold, ce n'est pas tant l'industrie de la viande que l'industrie agro-alimentaire en général qui est terrifiante. Comme le fait remarqué le sous-commandant Sasuke du Boulgour en Salade (96), une vache qui broute de l'herbe dans un bocage n'a rien de problématique écologiquement parlant. Elevage et agriculture sont profondément liés : en générant du fumier, l'élevage contribue à fertiliser les plantes, et les partie des plantes qui ne sont pas mangées par l'homme servent à nourrir les bêtes. C'est un cercle vertueux qu'on retrouve dès le néolithique. Les vastes hectares de maïs transgéniques, qui réclament de grandes quantités d'eau et un recourt massif aux pesticides, sont bien plus dangereux pour l'environnement et la santé qu'un troupeau de moutons élevé en plein air. Le végétarisme a parfois trop tendance à se focaliser sur la viande en tant que telle, alors que ce sont les conditions de production de l'agriculture (animale comme végétale) qui sont au cœur du problème. Certaines filières dans la boucherie ont même été développées pour favoriser le bien être de l'animal lui-même, comme c'est le cas pour la filière équine, conçue à l'origine pour éviter que les propriétaires de chevaux ne fassent travailler leurs bêtes jusqu'à la mort. L'élevage s'inscrit dans une perspective économique et d'aménagement du territoire. Il faut intégrer ce paramètre si on veut lutter contre l'agriculture hyper-intensive. Pour garantir une agriculture saine et respectueuse de l'environnement, la clé repose sur la polyculture et la production de produits locaux. Il ne s'agit pas de refuser de manger de la viande en tant que telle, mais de favoriser des produits équilibrés destinés à un marché local.
  • 98) Commentaire de Ihcar posté le 4 December 2014 à 22:49:10
    @ toc et pourtant un troupeau + un troupeau + un troupeau etc.... broutant de l'herbe c'est néfaste à l'environnement, d'une part parce qu'il faut déforester pour créer des patûres, pour créer des champs qui serviront au fourrage et à "l'alimentation" des troupeaux, et d'autre part l'émanation de méthane de tous ces troupeaux affectent grandement l'environnement. Ce que tu dis sur le fumier, le compost etc oui c'est vertueux, la vérité est toute autre. Ce n'est pas parce qu'un exploitant agricole utilise l'épandage d'excréments sur ses terres qu'il ne fera pas d'épandage chimique, pesticide et autre. Ensuite je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que le végétarisme se trompe sur le coeur du problème, ou du moins se focalise trop sur la viande en tant que telle. D'ailleurs si au lieu de dire viande on disait plutôt animal ? car ça serait plus juste, le végétarisme défend le droit de vivre des animaux, lutte contre cette violence qui consiste à créer des vies dans le seul but d'y mettre fin. Bien sur que les conditions d'élevage entre en ligne de compte, mais je ne crois pas en ce concept de conditions d'élevage respectueuse de l'animal, quand on sait qu'un jour ce respect s'efface quand l'animal est tué. Comment peut on croire qu'il existe réellement des filière dans la boucherie qui se préoccupe du bien être animal ? Crois tu vraiment que lorsqu'un veau est retiré précocement à sa mère pour être emmené à l'abattoir on puisse parler de bien être ? Sais tu par exemple que la chair si blanche du veau est obtenu en le carençant d'un point de vue nutritif ? entre autre en fer. Et si on laissait tous ces chevaux prendre leur retraite après avoir tant bossé plutôt que de les remercier en les envoyant à l'abattoir ? c'est du bien être ça ? Et en agriculture biologique c'est pas mieux, les vaches laitières sont tout aussi victimes, elles ont les hanches tout aussi creuses, les jambes tout aussi usées que les autres, elles perdent leurs veaux comme les autres. Les oeufs AB même chose puisqu'on y pratique aussi le sexage des poussins, mieux vaut pas être un ptit gars sinon quelques heures après avoir percé ta coquille tu te retrouves broyé vivant ou gazé. Encore une fois je le redis, quel est l'intéret de créer autant de vies pour finalement les anéantir ? du bien être ? non c'est du productivisme. Tout est bon dans le cochon, dans le cheval et j'en passe... L'élevage coûte cher à tous les points de vue, moralement, financièrement, géographiquement, au niveau des ressources naturelles, écologiquement... Je ne peux que dire comme zarnold, c'est dégueulasse !
  • 99) Commentaire de Rédacteur-en-chef Zorro de la Courgette velue posté le 4 December 2014 à 23:17:35
    @ Ihcar : Même si l'approche végétarienne est pertinente et légitime, il faut éviter l'outrance et le dénigrement déplacé. D'abord, non en agriculture biologique, ce n'est pas pareil. Il est faux de prétendre que les poussins mâles sont broyés vivants ou gazés, en bio ce n'est absolument pas le cas, c'est mensonger et insultant. Un veau biologique est élevé sans carences et sans être muselé - et c'est pour cela que sa viande n'est pas blanche, mais rosée (ce que certains consommateurs ne comprennent hélas pas). La bio impose des densités animales limitées (respectueuses de l'éthologie), des durées de vie plus longues, etc. Ensuite, personne n'a "déforesté" pour créer les plaines d'Asie centrale, les prairies sèches de montagne ou les prairies humides. Y pratiquer l'élevage est parfaitement cohérent sur le plan des écosystèmes (quant aux bocages herbagers, ils sont là et jouent désormais un rôle essentiel pour la biodiversité : vous ne proposez quand même pas leur suppression autoritaire ?). L'alternative est d'y laisser se développer d'immenses troupeaux d'ongulés sauvages, mais je ne sais pas vraiment comment cela serait gérable dans nos pays sur-urbanisés (je sais plutôt comment cela n'est pas possible à cause du mitage des écosystèmes). Par ailleurs, même si des agronomes travaillent à construire des systèmes de culture biologiques sans élevage, ils sont encore fragiles et imparfaits aujourd'hui. La présence d'animaux est quasiment inévitable pour assurer l'équilibre agronomique des fermes biologiques. En petite quantité, mais des animaux quand même. Enfin, il ne faudrait pas oublier que 98% des agriculteurs du monde n'ont pas de tracteurs, et que pour l'essentiel d'entre eux c'est absolument impossible d'en utiliser (cela détruirait très rapidement les sols tropicaux fragiles). Donc dans un grand nombre de systèmes agraires, les animaux sont bien nécessaires pour porter, tracter, transporter, etc. Ou alors, il faut se porter volontaire pour aller labourer à la houe ! Bref, des animaux en agriculture, c'est défendable et ce n'est pas toujours violent ni monstrueux. Oui, l'élevage industriel est indéfendable. Oui, l'essentiel de l'élevage occidental n'est pas tenable "en l'état". Oui, il est possible (et nécessaire) de réduire cet élevage. Oui, il est noble et estimable de refuser de manger des animaux. Mais cela ne justifie pas de diffamer les éleveurs biologiques ni de tomber dans la caricature. De grâce, que les végétariens ne tombent pas dans les mêmes outrances hautaines que les viandards :-).
  • 100) Commentaire de Ihcar posté le 5 December 2014 à 01:05:49
    @ impératrice Je le redis même en bio les poussins sont broyés ou gazés, certains couvoir pratiquent le sexage dans l'oeuf mais c'est loin d'être la majorité. Je veux bien me tromper,j'aimerais me tromper même, mais la législation autorise la mort des poussins mâles, et des femelles canes par procédé mécanique induisant la mort instantanée ou par inhalation de monoxyde de carbone, afin d'éviter d'entretenir une population qui coûte de l'argent et qui n'en rapporte pas. Vous ne me croyez pas ? Je mens ? J'insulte ? " • Plus problématique, d’un point de vue éthique, les poussins mâles issus de la filière ponte ne peuvent être valorisés de façon économiquement viable pour leur viande. Ils sont, par conséquent, éliminés à l’éclosion après sexage par des méthodes préconisées pour ne pas avoir d’impact sur leur bien-être. " Ceci est tiré du cahier technique de production d'oeufs en agriculture biologique. consultable ici : http://www.itab.asso.fr/downloads/cahiers-elevage/cahier-pondeuses-web.pdf L'ITAB est un Institut Technique* soutenu par les agriculteurs (via le CASDAR**), les Ministères chargés de l'agriculture et de l'écologie, de FranceAgriMer et de l'Europe. Son programme d’activité est expertisé par le Conseil Scientifique AB. Voilà pour la source. Si vous vous voulez encore en débattre dites moi comment l'éleveur bio fait pour ne pas avoir d'impact financier quand il a des poussins mâles. Encore une fois je ne demande qu'à vous croire ! Ensuite concernant le veau, vous noterez que je ne parlais pas de veau issu de l'agriculture biologique. Là dessus je n 'ai donc pas été outrancière. Concernant la déforestation, ce n'est pas parce qu'il existe des prairies et des plaines naturelles que la déforestation et le déboisement n'existent pas, c'est un argument qui ne tient pas, et par pitié ne me prêtez pas aussi rapidement des intentions de "suppression autoritaire" en utilisant cet argument, c'est un raccourci trop facile et pas sérieux. Pour les 98% dont vous parlez, je n'ai qu'une chose à dire : pourquoi pour le bénéfice humain l'animal doit il travailler ? Je trouve ça gênant. J'ai bien conscience du fait que c'est une pratique ancestrale, que beaucoup d'agriculteurs pauvres ont besoin de ses animaux pour produire plus et plus vite, mais je me permets quand même de la remettre en cause. Vous allez me dire : ah donc vous avez pitié des animaux mais pas de ces hommes, femmes et enfants qui travaillent la terre pour vivre ? D'avance je vous réponds : non, le sort de chaque individu est important pour moi. Vous parliez d'être volontaire en portant la houe, je pense qu'effectivement il y a du vrai là dedans, cultiver autrement c'est possible, à sa propre échelle peut être ? Tendre vers une autonomie, une autosuffisance alimentaire le plus possible, avoir un potager par foyer ça me semble être une bonne idée, récolter d'une année à l'autre ses propres semences pour ne plus avoir à en acheter et pouvoir les échanger avec d'autres. Ca se fait déjà. ça vaut le coup d'y réfléchir et d'inventer autre chose. Quand commence la violence ? quand on frappe ? quand on exploite pour son propre compte ? Je pense que c'est là que vous et moi divergeons dans nos opinions. Loin de moi l'idée de diffamer, de caricaturer. Et si je vous ai paru hautaine dans mes propos, j'en suis désolée, je ne voulais prendre personne de haut, juste dire une vérité qui m'est chère. D'une certaine façon je sens que je vous ai blessée ça n'était pas le but mais je m'attendais à ce que ça puisse blesser quelqu'un. J'ai moi même dans mon entourage des personnes qui depuis plusieurs générations cultivent et élèvent biologiquement, je ne les prends pas pour des monstres, j'ai conscience du monde dans lequel ils vivent et des entraves qu'ils ont, des difficultés et des heures de travail que ça leur demande pour sortir la tête de l'eau. Dans mon entourage je n'impose rien de mon régime alimentaire, je n'en parle presque pas sauf quand on me dit "t'es sure que t'en veux pas ?" là je suis obligée d'expliquer un minimum. Croyez moi ou non mais je vois des tas d'agriculteurs pieds et poings liés, en intensif comme en AB, pour des raisons similaires et différentes à la fois, qui n'exercent pas le métier qu'ils voulaient faire ou avec de grandes difficultés qui sont en partie intrinsèques à l'élevage d'animaux. Encore une fois, désolée de vous avoir froissée et j'espère n'avoir pas fait trop de fautes ni d'oublis.
  • 101) Commentaire de Nae posté le 5 December 2014 à 02:08:21
    Yo, Cul de pat', ça m'intéresserait de savoir de quelle façon les éleveurs bios tuent les poussins mâles. Tu penses qu'ils les endorment au chloroforme avant de leur briser la nuque ? Ou peut-être à coup de thiopental de sodium, tiens, sait-on jamais. Une chose est sûre : la mort bio est une mort gentille, une mort verte. Une mort cool, quoi. (C'est marrant, parce que j'ai été bénévole dans un centre de sauvegarde de la faune sauvage et on avait une entente avec l'éleveur de volaille bio du coin pour récupérer une partie des cadavres de ses poussins afin de nourrir les rapaces. Qui étaient gazés bien proprement en fait. Faut croire qu'il était pas au courant, pour la mort bio.) Sur le sexage des poussins : http://www.l214.com/oeufs-poules-pondeuses/sexage Et puis après, tu as tout à fait raison, c'est vrai que les veaux, on s'en tape un peu qu'ils soient séparés de leur mère et tués pour que son lait finisse dans l'estomac d'humains adultes. Après tout, tuer des bébés alors qu'on n'en a pas besoin, c'est pas grave, du moment qu'on les tue gentillement. Humainement. (C'est mignon l'expression "tuer humainement". Comme si ça rendait le verbe "tuer" moins violent. D'ailleurs ça marche aussi avec "voler humainement", "tabasser ma femme humainement", "violer humainement". C'est magique, comme expression.) Pareil, c'est vrai que rappeler que derrière le terme générique "LAVIANDE(tm)" il y avait un être sensible avec ses joies, son caractère, ses peurs, ses affections et ses amitiés, ses goûts et ses dégoûts, bref une créature pas très différente de nous autres primates, du chien qu'on caline ou du chat qu'on ne voudrait jamais voir finir dans l'horreur d'un abattoir (lui), c'est vraiment être un sale intégriste sectaire. Rappeler que cet être a fini sa courte vie (une vie qui lui était aussi précieuse qu'à nous hein, d'ailleurs c'était tout ce qu'il avait, sa vie) dans l'horreur de l'abattoir, tué pour cinq minutes de plaisir gustatif, c'est encore un truc d'extrémiste. Après tout, j'imagine que tous les gens qui mangent LAVIANDE(tm) de façon responsable se sont au moins une fois imaginé dans la peau des victimes de ce court plaisir. J'imagine qu'ils se sont tous bien renseigné sur la question, qu'ils ont tous bien écouté les pleurs des bébés sacrifiés et les hurlements de ceux qui vont être tué. J'imagine qu'ils ont vu le regard terrorisé de cette vache qu'on pousse vers la porte où elle a vu ses congénères disparaître, qu'il l'ont vu lutter de toutes ses forces pour ne pas y aller, pour ne pas mourir. J'imagine qu'ils ont utilisé leurs capacités surdimensionnées d'empathie pour se demander ce que ça leur ferait, s'ils étaient cette vache, ce veau, ce cochon là, chacun avec leurs petites pensées, leur petite volonté, leur petite peur, et leur envie de vivre leur vie bien à eux. Et j'imagine qu'ayant fait ce travail minimum d'information et de projection, ils se sont dit que après tout, un bon steak vaut bien une vie. Avant d'enfoncer leurs petites dents de grands primates dans le morceau de chair qui vaut bien toutes ces souffrances et cette mort. (Depuis que j'ai vu ces images, entendu ces cris, j'adore les films d'horreur. Ils me font rire, j'ai acquis une immunité à l'horreur fictive. Même le plus doué des acteurs ne peut pas retranscrire une expression comme celle de cette vache que j'évoquais.) Moi, je dois dire qu'à l'époque où je mangeais de la viande, je n'étais pas une consommatrice de mort bio responsable comme toi. Je ne m'étais pas trop renseigné sur tout ça, je n'avais jamais entendu ces sons affreux, je ne l'avais jamais vu, le regard d'un innocent qui a peur de mourir. En fait, je dois dire qu'à l'époque je m'en foutais un peu de tous ces trucs de hippies extrémistes, du moment que les animaux étaient "tués humainements"(tm) (paraît-il), loin de ma vue et de mes oreilles. Parce que bon, les animaux, c'est que des animaux après tout. Ils sont sur notre belle Terre pour ça (comme les Noirs pour les Blancs, les femmes pour les hommes, les ouvriers pour servir l'entreprise, chacun à sa petite place bien ordonnée et bien rangée, avec son utilité bien à lui et une jolie petite étiquette qui va avec.) C'est pas comme s'ils pouvaient avoir envie de vivre leur propre vie, et que c'était une fin en soi bien suffisante pour la leur laisser. Pour moi à l'époque, les vaches, cochons, poulets et animaux marins, c'était juste des animaux plus cons que les autres (depuis j'ai appris qu'ils sont aussi intelligents que Médor et Minou, davantage encore pour le cochon d'après les éthologues), donc dont la vie n'avait pas de valeur. Parce que c'est bien connu, l'intelligence telle qu'on la conçoit nous humains est la seule échelle de mesure de la validité d'une existence (c'est pour ça qu'on refile les handicapés mentaux aux abattoirs aussi, tiens.) Bref, pour moi à l'époque ce n'était pas beaucoup plus que des précurseurs de la LAVIANDE. Et comme j'adorais LAVIANDE (bien saignante l'entrecôte siouplait), et que tout le monde autour de moi faisait pareil (bon, sauf ces illuminés de végés/vegans, mais on s'en tape, c'est rien que des cinglés hypersensibles) (parce qu'être sensible, c'est être faible, c'est mal), je ne me posais pas vraiment de questions, et je mangeais "mon" steak. Je m'en foutais royalement. J'aimais la viande et j'assumais (pas). Tu m'aurais parlé de végétarisme à l'époque, je t'aurais ri au nez, ou alors je me serais empressé de rappeler qu'il y a quand même des choses plus importantes dans le monde, et que la mort bio c'est cool, et que de toute façon les plantes souffrent (cri de la carotte (tm)). Et que les carences, et que la viande est nécessaire à la survie humaine, c'est triste mais c'est comme ça :'( (Ce qui est faux, pour ceux qui n'auraient jamais ouvert un bouquin de nutrition de leur vie. Mais bon, "il paraît".) J'étais complètement formatée. Rétrospectivement, ça me met en rogne, parce que j'ai l'impression qu'on ne m'a jamais vraiment informé sur les conséquences de mes choix, sur mes victimes, qu'on m'a manipulé, pour engraisser un système injuste et cruel auquel je n'aurais jamais voulu participer si on m'avait expliqué en quoi ça consistait vraiment étant gamine. Maintenant je suis une sale extrémiste de végane (depuis plus d'un an, végétarienne auparavant durant 6 ans). Et je ne m'en porte pas plus mal. P.S : je ne cherche pas à être offensante, toussa, toussa. J'ai été la pire des viandardes, je suis coupable comme tout le monde ou presque. C'est le carnisme et le spécisme que je déteste maintenant, les gens je les apprécie, ou pas, c'est selon. Mais je suis convaincue qu'on peut tous évoluer (la capacité d'adaptation n'est-elle pas une grande qualité humaine ?) et s'agripper à ses petits plaisirs en se mettant des oeillères pour ne pas gâcher le goût du bout de chair dans notre assiette, c'est un peu l'inverse d'un comportement intelligent, à mon sens. Je crois qu'on vaut mieux que ça si on se targue d'être si évolués. Et je crois aussi que le boulot d'une espèce animale puissante et évoluée devrait être de protéger les êtres vulnérables, pas de les exploiter et de les tuer inutilement. Juste mon opinion.
  • 102) Commentaire de Nae posté le 5 December 2014 à 03:06:43
    (Pour mon message précédent, au second paragraphe c'est bien entendu les poussins qui étaient gazés, et non les rapaces. Le contraire eût été illégal. Mea culpa.)
  • 103) Commentaire de Chef de Patrouille Barbapapa de la Tomate Flétrie posté le 5 December 2014 à 10:51:06
    "lambéosaure"? ca existe? comme dans la chanson US "Mary had a little lambeosaurus"?
  • 104) Commentaire de Chris posté le 5 December 2014 à 11:46:39
    Tellement excellent que c'en est déprimant. Foutue humanité. Ce qui ne m'empêche pas de trouver un p'tit cheveu à couper en 4. S'il te plaît, ne dis pas "sur la brèche de l'extinction". C'est pas du tout français.
  • 105) Commentaire de Sénatrice Imogène de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 5 December 2014 à 11:49:03
    Et voilà. :-( À une époque, j'étais heureux de voir le renversement permettant enfin au végétarisme d'être reconnu, et aux viandards de se sentir "coupables" et obligés de se justifier. Mais quand je lis les propos de Nae, prêtant aux consommateurs de viande les pensées suivantes : "Après tout, tuer des bébés alors qu'on n'en a pas besoin, c'est pas grave, du moment qu'on les tue gentillement. Humainement." ou "les animaux, c'est que des animaux après tout. Ils sont sur notre belle Terre pour ça (comme les Noirs pour les Blancs, les femmes pour les hommes, les ouvriers pour servir l'entreprise, chacun à sa petite place bien ordonnée et bien rangée, avec son utilité bien à lui et une jolie petite étiquette qui va avec.)", ou Ishcar qui transformait "éliminés (...) par des méthodes préconisées pour ne pas avoir d’impact sur leur bien-être" en un édifiant "broyés vivants" (rien que ça !), ... je commence à changer d'avis. Les termes et comparaisons utilisés sont exactement identiques à ceux des opposants à l'avortement. :-( :-( Caricaturer à ce point, et de façon aussi ouvertement immonde, les propos de ceux qui mangent encore de la viande, c'est aussi abject que les arguments méprisants que les carnivores emploient parfois envers les végétariens. Pire : comme une telle attitude (évidemment et sciemment offensante, le PS de Nae étant à ce titre incroyablement hypocrite) vient de ceux que je me suis évertué à défendre pendant des années, c'est même une double agression, une vraie déception. Je continuerai à défendre le végétarisme, mais certainement pas aux côtés de Nae. Je vais même plus loin : les propos de Nae sont précisément ceux qui conduisent les "hésitants" à s'éloigner du végétarisme ; ils font le jeu de la caricature bloc contre bloc et donc finalement des viandards. Nae fait reculer le végétarisme. :-( Désolé, Boulet. Sur un beau sujet, voici un bien triste échange.
  • 106) Commentaire de krabeurk posté le 5 December 2014 à 13:01:11
    @princesse hulk : Oh, hé, ça va, hein : En un an de débats pour défendre le végétarisme, c'est très rare de tomber sur une discussion de si haute volée et qui atteint si vite des arguments logiques et une distinction presque instantanée entre science et éthique! C'est un peu déplacé de sortir les smileys catastrophés et les kleenex de la désolation : Quand un commentaire va trop loin, on le tempère ou on l'ignore, point. (...wait...)
  • 107) Commentaire de Roi Bibendum Chamallow du Pâtisson posté le 5 December 2014 à 13:22:56
    entièrement d'accord avec sous-commandant ti,tin,les extrémistes de tout bords me font rigoler(et je suis poli),le problème,légumes ou viande,c'est l'industrialisation et l'exploitation de masse,il vaut mieux manger la viande élevé pat un agriculteur local(j'ai la chance d'avoir à coté de chez moi une famille de 3 frangins qui sont à la fois éleveurs et bouchers et qui font du bon,qui font du bio)plutôt que des légumes ogm!consommez local!..ah bah oui mais vous vivez à paris...roooh,c'est pas d'chance... ;) yey971
  • 108) Commentaire de Lieutenant Supergirl de Sainte Carotte posté le 5 December 2014 à 13:37:01
    @ krabeurk : Vous avez sans doute raison, les débats sur le sujet sont souvent pire (notamment à cause des arguments fallacieux sur les prétendues carences des végétariens, etc., or ici il n'y a personne qui ait dénigré le végétarisme !). Mais sur Bouletcorp, on s'attend toujours à encore mieux :-). Et pourquoi répondre ? Simplement parce que c'est un sujet extrêmement important, parce que je me suis confronté aux viandards (et il est particulièrement décevant de voir que certains végétariens peuvent être aussi méprisants et utiliser des arguments aussi scandaleux) et parce que je crois encore à la vertu de la discussion. Ne pas répondre, c'est s'enfermer dans ses certitudes et mépriser le dernier intervenant, c'est supposer que "du moment que je pense avoir raison, je m'en fiche si l'autre écrit n'importe quoi". Ben non, je ne m'en fiche pas, parce ce sujet est important.
  • 109) Commentaire de Ihcar posté le 5 December 2014 à 13:54:11
    @ Monsieur le Ministre Je vous cite : ou Ihcar qui transformait "éliminés (...) par des méthodes préconisées pour ne pas avoir d’impact sur leur bien-être" en un édifiant "broyés vivants" (rien que ça !), Je ne transforme rien, je rétablis le sens réel ! Notez quand même une chose le mot "éliminé" est toujours là ! On les tue. Si je devais dire à quelqu'un (et notez que je ne vais jamais jusque là ) "tiens ton assiette voilà ta chair de vache" plutôt que "tiens ton assiette voilà ton steack" c'est mensonger ? c'est radical c'est certain mais ça rétablit le sens et l'essence de ce que nous consommons et de comment nous le consommons : qu'y a t il entre la vache qui se tient sur ses 4 pattes et le steack ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? Comment ça s'est passé ? Broyés vivants, oui rien que ça, c'est édifiant vous trouvez ? Moi aussi.
  • 110) Commentaire de Hyvâa Paivä posté le 5 December 2014 à 14:07:36
    Sir Boulet, Votre note est superbe ! et le bonus a se rouler de rire.... Par contre je m'attendais dans les commentaires à voir apparaître des discussions sur les dinosaures, les plumes etc... Pas sur les végétariens et végétaliens et toute l'agro-alimentation. Si je dis que je suis omnivore, je me fait taper sur les doigts (bon en même temps, en tant que malade de colopathie fonctionnelle, un bon nombre de Fodmaps -légumes, fruits- me font mal, donc je mange surtout ce que je peux, sans que mon système digestif fasse tout casser parvenir à mon système nerveux l'envie de mourir de douleurs...) N'empêche, les dinosaures, c'est cool. Merci encore pour cette note.
  • 111) Commentaire de krabeurk posté le 5 December 2014 à 14:30:03
    @ Superintendant [...] : Ah mais je ne suis pas contre la discussion (c'est ce que j'entendais par "modèrer son point de vue") ; Seulement débattre avec quelqu'un demande des arguments et de la retenue : Si le commentaire de Nae est très partisan et est un peu critiquable, je trouve que le tiens en fait des tonnes et dramatise à mort (Ah, ce "Et voilà :-(", tel un couperet de l'inéluctable glas du désespoir infini de la peine éternelle) et prête des attentions à Nae qu'elle n'a pas, de toute évidence. (sauf ton respect, hein) Donc, du coup, je suis pour qu'on se détende du slip et qu'on critique et discute avec ce ton léger mais dissert qui sied à tout bon débat d' après-midi cuivré d'automne à sirroter son lait d'amande bio ^^
  • 112) Commentaire de Ihcar posté le 5 December 2014 à 14:41:02
    @ Hyvâa Paivä Quand j'étais omni j'ai eu la chance de n'avoir jamais rencontré de personne qui m'ait tapé sur les doigts par rapport à ma façon de manger, j'ai peut être eu de la chance. De même je m'attache aux autres sans tenir compte de leur assiette. Ils n'en sont pas moins extra-ordinaires à mes yeux. Effectivement on peut avoir l'impression que les commentaires dévient de la note et pourtant dès la première lecture j'y ai vu un énorme parallèle : on traiterait les dino comme on traite les animaux. Je te rejoins sur un point les dinos sont cool, quand j'étais gamine je ne rêvais pas trop de licorne ailée mais de copains dino, c'est peut être l'effet "Denver" !
  • 113) Commentaire de Archiduc Frankenstein de la Tomate Flétrie posté le 5 December 2014 à 14:44:30
    Ah, Ihcar pense que "éliminer en respectant le bien-être" peut inclure "broyer vivant". À ce compte-là, Ihcar croit donc que "euthanasier un malade en fin de vie" est équivalent à "le massacrer à coup de machettes" ? Oui, "broyer vivant" serait édifiant. Et c'est justement absolument impossible dans un élevage bio. Prétendre le contraire, c'est bel et bien mensonger. Et le choix de telles outrances est hélas la technique utilisée par les anti-avortement, ce qui rend ce type de "discussion" particulièrement sinistre.
  • 114) Commentaire de Ihcar posté le 5 December 2014 à 15:18:29
    @ tintin c'est la 2e fois que tu fais le parallèle avec les anti-avortement ... il manquait effectivement un parallèle avec l'euthanasie pour rendre le débat quasi-impossible. Alors en fait non, je ne pense pas que ça PEUT inclure, je sais juste que "éliminer en respectant le bien être" dans le texte ça donne broyer vivant dans le concret. Je ne fais que dire ce que j'ai vu et lu concernant les poussins. Pour info les poussins ne sont pas en fin de vie, eux, on décide pour eux s'ils doivent vivre ou non, ils ne souffrent d'aucun mal incurable, les tuer ne va pas dans le sens du respect de leur dignité, on ne les tue pas pour lutter contre l'acharnement thérapeutique... J'ai demandé il y a de ça plusieurs messages que tu m'expliques en quoi c'était impossible en AB et comment un éleveur s'y prenait pour ne pas avoir d'impact financier négatif par rapport à la population mâle de poussin, j'attendais des arguments ou même un retour d'expérience, rien qu'un seul aurait été suffisant, mais tu as préféré user de comparaison abjectes et y mêler l'avortement et l'euthanasie. Un conseil : sois tu te recentres sur le sujet et tu parles sans insulter ton interlocuteur, ça évitera qu'on fasse caca partout toi et moi, sois tu continues sur ta lancée et dans ce cas je te suggère les comparatifs suivants dont tu pourras me taxer : guru de secte, arracheuse de dents etc... dans ce cas là j'espère que tu ne prendras pas mal le fait que j'ignore ta réponse car j'aurais alors considéré que le débat était malheureusement devenu inintéressant avec toi. Libre à toi.
  • 115) Commentaire de Antioche posté le 5 December 2014 à 16:35:59
    Bon cette fois-ci c'est sûr, je continue à suivre ce formidable blog, mais j'arrête de lire les commentaires.
  • 116) Commentaire de Hyväa Paivä posté le 5 December 2014 à 16:40:59
    @Ihcar Merci pour ton message ! Non personne ne m'a tapé sur les doigts parce que je mange ce que ma digestion me le permet (pas de tomates, ni de poivrons, de gluten, éviter certains fromages etc...) C'est plutôt moi que ça gène de ne pouvoir avaler que du riz dans un dîner entre amis. Evidemment que le parallèle Dinosaures vs Animaux saute aux yeux dans cette note. Mais il n'en demeure pas moins que dans les commentaires, on assiste à une joute farouche plutôt qu'à une discussion apaisée. "Denver, le dernier dinosaure c'est mon ami et bien plus encore" Phrase bizarre, surtout pour des enfants. Plus qu'un ami ? Qui veut sortir avec un diplodocus, un T-Rex ou autre ? Ne prends pas beaucoup de place, se fait à bouffer tout seul, et pas d'engueulade avec un dino carnivore : il t'engueule pas, il te mange. Parce que tu es le/la meilleure. Euh...je vais arrêter le délire et me remettre à mes activités. :-)
  • 117) Commentaire de Loone posté le 6 December 2014 à 01:56:15
    Crevard, Flemmard, Pétochard, Pleurnichard, Banlieusard et maintenant ... viandard J'adore comme la façon de désigner l'autre annonce déjà la manière dont on le perçoit. Les adjectifs finissants en ard ont une connotation péjorative (même ... savoyard, étonnant, non ?), c'est connu ... Ca fait plaisir de se faire appeler "viandard", ça fait aussi plaisir d'être catalogué comme insensible, violeur, violenteur de femme fragile, et plus si affinité (oui le viandard est forcément un homme qui tabasse sa femme, voir ses femmes puisque cet être primaire ne saurait reffrener ses pulsions sexuelles et bestiales) ... Je suggère à Nae qu'elle applique ses préceptes aux insectes, êtres vivants tout aussi légitimes en tant qu'êtres vivants que les animaux ou nous, les hommes. La prochaine fois qu'une moustique viendra la piquer (oui, ce sont les femmelles qui piquent, pour une fois les males n'y sont pour rien), qu'elle retienne son poing vengeur avant de l'écraser vivant ... La prochaine fois qu'elle fera le ménage (tache nécessaire qui n'est certainement pas réservée à l'un des sexes et qu'elle doit donc pratiquer, surtout si elle veut vivre en bonne santé), qu'elle retienne le plumeau dévastateur avant d'arracher la toile que l'araignée a patiemment tissée, apres tout c'est son outil de travail, bordel ... qu'elle retienne aussi son pied de dame Oclesse avant d'écrabouiller vivante la dite araignée ... La prochaine fois qu'un cafard s'invitera dans son logement, avec ses quelques milliers de frérots, qu'elle ne l'écrase pas (c'est un bon conseil d'ailleurs, il parait que l'on dissémine des oeufs partout en faisant ça), qu'elle n'appelle surtout pas la société d'exterminateurs (sales SS du 21eme siecle !), apres tout ils étaient là avant nous (les cafards, pas les exterminateurs) ... On en revient à la note de Boulet, le comportement des hommes, c'est le comportement d'une espéce dominante, même si face aux insectes on est peu de chose ... On est assez irresponsable dans le sens ou l'on s'accapare tout, on consomme tout comme si tout était en quantité inépuisable, et on exploite tout. Ok, d'accord. Faut il culpabiliser ? parce que la vache à peur quand on va la tuer ? et le gnou quand il se fait chopper par le lion, il en pense quoi ? et faut il culpabiliser vis à vis de la vache alors qu'on porte des vetements fabriqués par des enfants à l'autre bout du monde, qui n'ont pas grand chose à manger, ne vont pas à l'école, etc etc ? Ou alors il faut culpabiliser parce qu'on est au chaud chez soit alors que des centaines de milliers de personne vivent dehors, ne serait ce qu'en France ? C'est ridicule de comparer toutes ces choses. Evidemment qu'il faut se sentir responsable, qu'on peut essayer de changer les choses, mais la solution ce n'est surement pas d'abandonner sa maison, de quitter ses vetements ou d'arreter de manger de la viande. C'est totalement puéril comme comportement et stérile même. On peut faire mieux, sur bien des points, l'évolution est lente, mais elle existe.
  • 118) Commentaire de boulet posté le 6 December 2014 à 03:17:13
  • 119) Commentaire de Monsieur le Ministre Godzilla du Pâtisson posté le 6 December 2014 à 09:54:00
    Un bel équilibre entre humour et mélancolie, merci !
  • 120) Commentaire de Toc posté le 6 December 2014 à 13:56:01
    La dernière fois que les commentaires sont parties autant sur un affrontement, c'était au moins lors de la note sur Paris. Même pour la note sur le royaume, les commentaires sont restés sur un ton humoristique, bien loin de la bataille rangé à laquelle on assiste actuellement. Pourtant, contrairement à la note sur Paris, il n'y avait aucune volonté délibérée de troller les commentateurs. Enfin je crois...
  • 121) Commentaire de Herbert de Vaucanson posté le 6 December 2014 à 17:07:38
    haha c'est trop fort cette prise de tête ^^ ça m'a toujours fait marrer les gens intolérants vis à vis de l'intolérance des autres. Vous voulez pas changer de sujet pour détendre l'atmosphère ? Par exemple : pensez-vous que le chocolat au lait soit un aliment consommable par les défenseurs des animaux quand on voit l'exploitation abusive faite des vaches laitières (qui meurent au bout de 5 ans alors qu'elles pourraient vivre facile jusqu'à 25)?
  • 122) Commentaire de zarnold posté le 6 December 2014 à 18:13:23
    Bon. On avait fait un super algo spécial pour le débat qui attribue un pseudo en fonction de votre choix vegetalisme/carnivorage (avec un titre et un plat végétarien pour les vegetaliens et un nom de viande rouge pour les carnivores mais l'algo a décidé que vous étiez tous végétariens. Désolé.
  • 123) Commentaire de Jacques C posté le 6 December 2014 à 18:52:44
    @ zarnold : Hu hu... Mais c'est bien normal : nous sommes chez Boulet, et la politesse nous engage à respecter ses choix. Bravo pour l'algorithme, en tout cas. Je ne suis pas sûr que tout le monde ait noté que les "pseudo pour ceux qui ne remplissent pas le nom" changent d'une fois sur l'autre (d'un commentaire à l'autre, bien sûr, mais aussi pour le même commentaire d'un chargement de la page à l'autre). De quoi bien s'amuser dans les prochaines controverses...
  • 124) Commentaire de Sénatrice Supergirl de Sainte Carotte posté le 7 December 2014 à 16:39:01
    aaaah d'accord!j'ai compris,c'est l'algo qui m'a surnommé "Mousse Picsou de Sainte Carotte"...c'est meugnon tout plein,merci zarnold! yey971
  • 125) Commentaire de Archiduc Zorro du Boulgour en Salade posté le 7 December 2014 à 21:06:50
    (il ne reste donc plus que le N° du commentaire pour pouvoir désigner à coup sûr un message, apostropher un commentateur etc) Désolé pour les habitués de Buffalo Grill et autres Hippopotamus mais l'arrêt de la consommation de viande est la solution la plus simple, logique et efficace pour résoudre un tas de problèmes environnementaux, éthiques et économiques Pas de soucis il y aura toujours des végétaux pour empêcher les carences par exemple http://fr.wikipedia.org/wiki/Chia Et enfin n'ayez pas peur de devenir des chiffes molles si vous ne mangez pas de viande, les gorilles, qui passent leurs journées à bouffer des feuilles, sont forts comme 4 humains ( mais je pense qu'ils mangent aussi des insectes.) Après on peut être fataliste, aquoiboniste, considérer que ce que l'on fait ne représente qu'une goutte d'eau dans l'océan. Dans ce cas en effet pourquoi se priver de jouir sans entrave ^^
  • 126) Commentaire de Benedict posté le 7 December 2014 à 21:11:20
    Tu t'est racomoder avec les dinos à plumes ?
  • 127) Commentaire de Nicolas posté le 8 December 2014 à 10:25:55
    Ouaw le Deinonychus qui s'appelle Marcel, ça pose du rêve ! ;-) Super note, as usual.
  • 128) Commentaire de Toc posté le 8 December 2014 à 12:21:59
    > 125 (c'est pénible de devoir s'apostropher par un simple numéro ^^) : Pas tant que ça. Dans un monde où les énergies fossiles vont aller en se raréfiant de plus en plus, l'animal risque de redevenir un force de travail essentielle, d'autant plus qu'on peut utiliser la biomasse produite comme source d'énergie. Si les animaux retrouvent leur place traditionnelle comme outil de travail, on aura certainement une forte diminution de la viande dans la consommation mais on ce ne sera pas non plus une disparition complète.
  • 129) Commentaire de sous-commandant Chuck du comté de Chou Romanesco sur Aïoli posté le 8 December 2014 à 13:50:42
    @128 Oui ce serait un système plus en phase avec le fonctionnement normal de la chaîne alimentaire, mais nous n'en sommes pas là, nous somme dans un système d'élevage intensif ou la souffrance de l'animal importe peu, et à forte empreinte écologique ( cf sur le net, le nombre de ressources nécessaires à la production d'un kilo de viande, et comparaison entre taux et conditions d'élevages intensifs/extensifs )
  • 130) Commentaire de Jacques C posté le 8 December 2014 à 14:29:33
    @ Toc et 129 : Le système des pseudonymes automatiques ne change rien à la façon de nous adresser les uns aux autres. En effet, si vous remplissez le champ "Nom", c'est bien ce nom qui apparaît, et qui ne bouge pas. Il n'était pas nécessaire de s'adresser à n°128, il suffisait de s'adresser à Toc ! Et si vous ne remplissez pas ce champ, ben oui, il y a un pseudo automatique et amusant. Mais ce n'est pas pire, et pas plus compliqué, que quand cela affichait "Anonymous". Avant, il fallait bien AUSSI indiquer le numéro, vu le nombre de personnes qui laissaient le champ vide et qui s'affichaient comme anonymes. La seule différence, c'est qu'au moins l'affichage est nettement plus marrant. Mais de toute façon, il n'est pas très compliqué de remplir le champ "Nom". C'est même, normalement, la moindre des politesses sur internet (même si les noms utilisés sont des pseudonymes, au moins cela permet de reconnaître un intervenant au fil de ses interventions, et d'avoir quelqu'un de précis à qui s'adresser).
  • 131) Commentaire de Madame la Ministre Bibendum Chamallow de Sainte-Citrouille Ciboulette posté le 8 December 2014 à 14:54:26
    @130 Mais c'est plus facile ainsi de suivre une conversation qui saute des commentaires
  • 132) Commentaire de Toc posté le 8 December 2014 à 14:56:19
    > 129 : L'élevage industriel est clairement une catastrophe, nous sommes bien d'accord. Que ce soit au niveau du bien être de l'animal, de la qualité de la viande, et évidemment des conséquences écologiques. En plus c'est une aberration économique puisqu'il s'agit d'une agriculture hyper subventionné, qui importe la plupart des fourrages au lieu d'utiliser les ressources locales. Là où je suis plus circonspect, par contre, c'est que ce n'est pas seulement l'élevage et la consommation de viande qui est au cœur du problème : toute l'agriculture hyper intensive est concernée. La surexploitation de maïs à grand renfort de pesticides et de surconsommation d'eau n'est pas beaucoup plus respectueuse de l'environnement que la ferme des 1000 vaches. Au fond c'est tout le système de surproduction qui court droit dans le mur. > Jacques C : j'ai l'impression que non seulement les pseudonymes sont aléatoires, mais également qu'ils changent une fois le message posté. Et puis, soyons honnête, c'est plus rapide d'écrire 165 qu'écrire "Jérôme la charlotte géante du pas de calais". Les formules à rallonges que génère l'algorithme sont assez impressionnantes pour de simples pseudo (dit celui qui en a choisit un à 3 lettres ^^)
  • 133) Commentaire de 133 131 129 125 ^^ posté le 8 December 2014 à 16:08:35
    @132 et une bonne partie de ce maïs sert à nourrir le bétail ...Vaudrait mieux utiliser directement ces terres pour faire des légumes, des pois, des graminées...
  • 134) Commentaire de Toc posté le 8 December 2014 à 19:51:16
    > 133 : Exactement. Par contre, tant qu'à se faire repérer, autant prendre un vrai pseudo, non ? :D
  • 135) Commentaire de Présidente Chopper de Céleri sur Poireau posté le 8 December 2014 à 20:23:59
    (c'est Krabeurk là, mais moi aussi je veux un pseudo rigolo!) Cela dit, la mécanisation a eu pour effet de soulager les animaux de traits de leur vie de labeur. (et quand vous allez voir la page des chevaux qui bossaient dans les mines...mieux vaut pour eux ne pas exister) Okay, la mécanisation a eu une foultitude de conséquences plus importantes (en bien comme en mal), mais bon, c'est intéressant de prendre en compte ce fait :I Sur ce thème, une question intéressante serait : La science ne nous condamne-t-elle pas à avoir une influence néfaste sur l'écosystème? Ne serait-ce qu'en théorie, est-ce qu'on peut avoir une société mécanisée, voir informatisée, tout en ayant un impact zéro sur l'environnement? (genre avec des pompes à air qui remplace le fuel, et, heu...des pistes informatiques imprimés sur du fugu siliceux?)
  • 136) Commentaire de Loone posté le 9 December 2014 à 01:58:21
    Heureusement, la technologie va bientot tout arranger ... avec les avancées fulgurantes sur les interfaces neuronales, on pourra bientôt manger n'importe quoi (une jardiniere de légume, de la merde ou même ... rien du tout) en choisissant le gout et la texture que l'on veut ressentir ... un peu comme dans la matrice quoi ... Du coup, on avale 2 kilo de tofu, en ayant choisi sur son smartphone le gout d'une cote de boeuf et on fait d'une pierre deux coups : un bon steak sans tuer d'animal ... Bon, c'est vrai, du coup bis, ils ne nous seront plus utile à rien, donc on pourra les exterminer en en gardant quelques uns dans un zoo pour se donner bonne conscience, ça liberera de la place sur terre puisque, en devenant tous végétariens, on pourra proliférer comme des indiens ... Finalement, en bouffant ma vraie cote de boeuf, je participe à la sauvegarde des espèces et à la régulation de la natalité dans le monde ... Je mériterais presque une médaille pour ça tiens ... ...
  • 137) Commentaire de Superintendante Tintin de la Pomme de Terre Germée posté le 9 December 2014 à 13:38:58
    Quand même quand t'es une meuf, avec les règles on perd vachement de fer dans le sang et un bon steak ça résout vite le pbm ! ^^
  • 138) Commentaire de Commodore Kiki de la Tomate Flétrie posté le 10 December 2014 à 22:38:18
    Vu la proportion de femmes mangeuses de viande touchées par la carence en fer, le steak n'a pas l'air d'aider tant que ça. En fait on trouve facilement du fer dans les végétaux (légumineuses surtout les lentilles, soja, amandes, quelques fruits comme le cassis...), d'autant que son absorption est facilitée s'il est consommé avec de la vitamine C. Comme souvent, c'est surtout ne pas faire spécialement attention à son alimentation qui est dangereux.
  • 139) Commentaire de Nora posté le 10 December 2014 à 23:48:35
    Ah bah, on comprend mieux pourquoi Boulet n'a jamais mentionné le fait qu'il était végétarien dans ses notes quand on voit les commentaires. La raison évoquée "J'avais la flemme" est exactement la même qui m'empêche de devenir moi-même végétarienne... J'ai toujours préféré les légumes à la viande et je fais relativement attention à ce que j'achète mais putain, je suis déjà une grosse gourde en cuisine traditionnelle alors si je dois réussir à me faire des petits plats qui ont du goût sans viande, je suis bien partie pour bouffer du tofu bouilli jusqu'à la fin de mes jours. Vive les lentilles ! Merci pour cette note Monsieur Boulet, comme d'habitude très spirituelle avec un chouette message à méditer derrière l'humour. Ainsi que votre objectivité. Si ce n'est pas trop indiscret, qu'est ce qui vous a décidé à sauter le pas et à vous motiver pour une alimentation végétarienne ?
  • 140) Commentaire de un passant posté le 12 December 2014 à 13:21:01
    Une précision pour loone (117) qui s'interroge sur le sort que certains végétariens jusquauboutistes font aux toiles des gentilles araignées. Il existe deux grands types d'araignées: - les orbitèles ou araignées à toile géométrique font de jolies toiles toutes fines et presque invisibles; pour éviter que leur toile perde son efficacité du fait de la poussière et des dégradations, elles la refont intégralement chaque jour, en dévorant l'ancienne toile au fur et à mesure pour en recycler les protéines. Si vous détruisez la toile l'araignée est obligé de pomper dans ses réserves pour en créer une nouvelle et risque fort de mourir de faim. - les autres araignées tissent en général des toiles durables (toiles en drap, toiles en hamac) qu'elles abandonnent ensuite et qui perdent de leur efficacité en vieillissant. C'est en général ce genre de vieille toile que la ménagère détruit en nettoyant sa maison, et l'araignée n'en souffre pas particulièrement, même quand elle n'est pas déjà morte depuis longtemps)...
  • 141) Commentaire de Loone posté le 26 December 2014 à 22:21:12
    Merci pour ces infos, malheureusement ça ne me donne pas plus de sympathie pour l'araignée : d'une espece ou d'une autre, elle déclenche en moi toujours la même réaction, et malheureusement pour elle, je m'exprime alors souvent avec une chaussure : j'ai encore pu le constater ce mercredi veille de noel, alors qu'elle descendait se réfugier vers le sol, l'araignée a été accueillie par un fumikomi geri. Mais j'ai une excuse, je suis un viandard, primitif, je ne sais controler mes pulsions assassines ... un végétarien lui saura laisser vivre l'araignée, même si plus tard, dans la nuit, elle revient le piquer en provoquant un gros bouton et des démangeaisons, le végétarien évolué saura pardonner à l'insecte ses nuisances passagères, non ? A moins que le monde ne soit pas si manichéen et qu'on ne puisse pas forcément ranger tous les carnivores dans la case "homme des cavernes égoisteset insensibles" et tous les végétariens dans la case "homme moderne protecteur de l'environnement et de la nature" ??? Faut pas déconner, y a des femmes aussi ;-p ...
  • 142) Commentaire de Banane posté le 30 December 2014 à 00:18:52
    Brave mère... Tous ces débats me laissent sans voix.
  • 143) Commentaire de Superintendante Donald de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 2 February 2015 à 21:53:38
    mère nature s'en fout. c'est une joueuse compulsive, sur le coup de l'humanité, elle a merdé grave, mais elle va se refaire avec un bon petit virus. on n'a pas grands chose à craindre des grosses espèces. de base une espèce de grande taille a un effectif relativement réduit, elle dépend beaucoup de son écosystème car elle a de gros besoins en nourriture, un taux de reproduction faible. par contre, un virus bien calibré...
  • 144) Commentaire de darkdoomer posté le 19 October 2015 à 22:16:41
    c'est ce que j'me suis toujours dit depuis que j'ai regardé le premier JP, si la science arriverait à cloner des dinos, les faire revenir après 70 millios d'années, t'auras toujours des connards pour creer des parcs exprès pour les chasser, ou les enfermer dans une boite. à quoi bon... [machine à cloner] > [broyeur à bidoche]
  • 145) Commentaire de fraley1947 posté le 7 June 2016 à 06:02:49
    I don't agree. Look at http://www.uneparisiennesemerveille.com/2014/04/19/pourquoi-je-ne-retournerai-pas-a-la-cabane-a-sucre-du-pied-de-cochon/ Nelda
  • 146) Commentaire de Pericoma posté le 3 September 2016 à 20:48:20
    On possède ce qu'on sali, on maîtrise ce qu'on peut détruire. L'homme n'est pas un loup pour l'homme. Mauvaise paraphrase d'un texte biblique. Aucun loup ne se comporterait comme un humain le fait. L'homme est un homme pour l'homme et pour toute sa planète. On a toujours tout brulé : les arbres des forêts, les énergies fossiles, l'uranium. Nous sommes des consommateurs d'énergie, de vies animales et végétales, de toutes les ressources possibles. Notre science classe les cultures par l'importance des signes qu'elles ont laissées. L'homme moderne va laisser une planète qui va rayonner de mille feux nucléaires pour des millénaires. La morale là-dedans ... Combien ? qui d'entre nous serait prêt à vivre modestement, en acceptant l'idée de ne laisser aucune trace de son passage sur cette planète, de vivre chichement sans consommer plus qu'il ne produira dans toute sa vie, d'accepter l'idée de sa finitude individuelle et globale ? Quand tant de vies humaines tentent seulement de survivre ... La majorité des autres s'en tapent sévère ! "L'horreur est humaine" ... et tant d'autres jolies belles choses aussi.

  • ... Ou fouillez les notes classées par mois ci-dessous:

  • Si vous voulez voir d'autres choses, voici une liste de liens à découvrir. Essentiellement la BD mais pas "que". Un peu de musique, de graphisme, d'insolite...Bref, des liens sur lesquels je traîne souvent. (Attention, certains sont en anglais !)
  • Vous êtes ici au courrier des lecteurs... Si vous voulez m'envoyer un message qui ne soit pas public, utilisez la petite fenêtre ci-dessous, ça m'enverra un mail.
    Il y a beaucoup de questions qui reviennent très souvent... Par exemple sur l'eventualité d'un passage dans telle ou telle région, ou les dates de sortie d'album...Comme je reçois beaucoup de messages, je ne peux pas répondre à chaque fois ! Souvent, ces questions ont leur réponse dans la FAQ. Elle est juste en dessous, pensez à jeter un coup d’oeil !
    Précision : ce n'est PAS une adresse professionnelle ! Pour tout ce qui est invitations à des festivals, entrevues, projets... Merci de passer uniquement par mes éditeurs.

  • Votre email (obligatoire)

    Nom (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Pièce jointe :

  • Contacts professionnels

    • Pour DELCOURT (

      Notes,  La Maison Close, Donjon,…

      )
      CONTACT
    • Pour GLÉNAT (

      Raghnarok, La Rubrique Scientifique, Tchô

      )
      CONTACT
    • Pour La BOÎTE à BULLES (

      Le Voeu de Marc/de Simon

      )
      CONTACT
    • Pour BRAGELONNE (

      Tous malades, Erik le Viking

      )
      CONTACT

    F.A.Q.

    • Q : Hé moi aussi je veux un beau site comme ça, vous me le faites ?

      WordPress est un logiciel participatif, normalement chacun peut reprendre un habillage et l’adapter, rien n’est “déposé”.

      Cela dit nous avons décidé de ne pas le mettre non plus en open-source. On s’est donné du mal pour faire un truc joli et on ne veut pas que ce soit repris n’importe comment par n’importe qui. Nous avons donc préféré nous dire que nous filerions l’accès à ce format d’habillage à des dessinateurs dont nous connaissons/apprécions le travail !

      Après, personnellement, je considère la partie WordPress comme le travail d’Arnold et je le laisse complètement décider de ce qu’il veut faire avec !

    • Q : Ouah quel joli blog, comment t’as fait ?

      Je n’ai pas fait grand-chose, à vrai dire !

      Au départ il était en flash, mais devant les nombreuses râleries des internautes, j’ai décidé de passer au tout-lisible-partout. J’ai essayé d’apprendre WordPress, et au bout d’une journée j’annonçais “J’ai réussi à écrire “Bouletcorp” en bleu sur fond blanc, ça va être plus long que prévu !”.

      Sur ce un internaute, Arnold, s’est proposé pour la partie programmation. Il était enthousiaste et efficace, voilà le résultat ! Moi j’ai juste rempli de dessins !

    • Q : J’ai une super idée de scénar pour une note, je te l’envoie et tu la dessines, ok ?

      Alors non merci… Je trouve ça sympa mais le blog c’est vraiment ma petite cuisine solitaire à moi, je veux pas qu’on me propose des idées, quand bien même elles seraient excellentes que je n’en voudrais pas !

    • Q : Est-ce qu’on peut trouver les histoires du blog en album ? Tu n’avais pas dit que tu arrêtais ça?

      A l’heure actuelle (été 2014), il y a huit tomes sortis, aux éditions Delcourt, collection Shampooing.

      Tome 1 « Born to be a Larve »,

      Tome 2 « Le petit théâtre de la rue »,

      Tome 3 « La viande c’est la force »,

      Tome 4 «Songe est mensonge »,

      Tome 5 « Quelques minutes avant la fin du Monde»,

      Tome 6 «Debout mes globules ! »,

      Tome 7 “FormicaPunk”,

      Tome 8 “Les 24 Heures”,

      le Tome 9, “Peu d’Or et Moult Gueule” est à paraître en octobre 2014 (vers le 24, je crois).

      Ce tome 9 est un “repentir”, j’avais prévu d’arrêter de faire des albums à partir du 8, voilà pourquoi:

      Le blog a beaucoup évolué depuis sa création il y a dix ans (eh oui, ça nous rajeunit pas). De vide-poche/fonds de tiroir il est passé à support d’écriture. En gros, au début j’y mettais ce qui ne valait pas selon moi la peine d’être publié, et ensuite j’y écrivais des histoires finies, sans ce côté “petit truc sur un coin de table”. Et ça prenait beaucoup de temps. Au bout d’un moment j’en ai eu marre de cette obligation de poster et j’ai dit “bon j’arrête cette formule, je vais refaire n’importe quoi dans tous les sens”. Or, il s’est avéré que non. J’ai continué instinctivement à faire des histoires. Les petits dessins/fond de carnets je les ai mis sur Tumblr (bouletcorp.tumblr.com) et donc la “nouvelle formule” ressemble en fait beaucoup à l’ancienne.

      Bref, j’avais assez de pages pour faire un tome 9. Trop, même. J’ai genre déjà 70 pages du tome 10, il existera donc probablement un jour. (Il me faut 150 pages pour faire un tome, vu que sur les 190 pages, il y a d’habitude environ 40 pages d’inédits que je fais pour l’occasion)

       

    • Q : C’est joli ce traitement, c’est quoi la technique ?

      La plupart du temps, c’est du feutre tubulaire (Rotring ou Mg Aristo) sur carnet. Parfois il y a de l’aquarelle par dessus (non, l’encre Rotring ne bave pas. Pas trop en tout cas).

      Quelques notes sont des peintures numériques, c’est à dire réalisées directement à la tablette graphique sur Photoshop.

      Ces dernières années je suis passé au stylo plume “Carbon Pen Ultimate”

    • Q : Qu’est-ce que tu utilises comme matériel ? J’aimerais connaitre la marque de tes feutres, stylos, crayons, papiers, pinceaux, slips, encres, aquarelles, gommes…

      Je n’aime pas parler matériel, déjà parce que ça me force à citer plein de marques et que je n’y tiens pas. J’utilise la plupart de mon matériel par défaut, simplement parce que ce carnet est le premier qui me soit tombé sous la main. Quand je vais au magasin de matériel, je demande “je voudrais de l’aquarelle”, je ne demande pas de marque. Pareil pour le papier. Pour les feutres je les essaie sur place et je prends ceux qui me plaisent. Pour les pinceaux j’en ai deux ou trois que j’utilise depuis près de cinq ans, ils sont mâchonnés, je ne vois même plus la marque.

      Le seul truc un peu récurrent c’est le Rotring isograph 0.35, que j’utilise assez souvent. Il existe quasiment le même moins cher, le Mg Aristo 0.35. Ce sont mes stylos qui font plein de petits traits. Sur les dernières années c’est un nouveau stylo (il y a même une note qui en parle) c’est le Carbon Pen Ultimate. Voilà vous savez tout.

    • Q : C’est bientôt l’anniversaire du neveu de ma belle-soeur: tu lui envoies un dessin, ça lui ferait tellement plaisir !

      J’aimerais vraiment pouvoir faire plaisir à tout le monde. Mais c’est impossible.

      Je travaille beaucoup sur des scénars, des albums, et je fais du blog (Qui, maintenant qu’il est publié, peut être vu comme du travail d’avance). À côté de ça je dessine encore. Pour des copains, pour des trucs des machins. Pour faire des recherches.

      Malgré tout il me reste du temps libre, mais ce temps libre j’en ai besoin. J’aime bien comme tout le monde regarder des films, des séries, ou tout simplement glander chez moi. Donc ce temps libre je le garde jalousement. J’en suis désolé mais ne peux donc pas répondre à ces mails, même si je suis toujours flatté quand on me demande, bien sûr… La raison est que je reçois ce genre de demandes cinq à dix fois par semaine et que ça me prend trop de temps d’expliquer à chaque fois, en m’efforçant de ne pas trop passer pour un connard (cette FAQ n’a pas aidé ! Sauf que maintenant la plupart des mails terminent par “je sais que tu ne fais pas ce genre de dessins d’habitude, mais qui ne tente rien n’a rien !) :)

      Les moments où je fais des dessins pour faire plaisir, ils existent, ce sont les séances de dédicaces. J’en fais beaucoup, il y a vraiment moyen de me rencontrer si on le veut. Mais par correspondance je ne peux pas. Pas le temps, pas l’envie, pas l’énergie pour !

    • Q : J’ai une petite entreprise / je suis étudiant / Je monte un projet / et j’aurais besoin d’un designer pour refaire le logo de la boîte / trouver un visuel pour notre congrégation / travailler sur la partie graphique… On a un petit budget et on voudrait que tu le fasses

      Mon travail dans la BD m’occupe déjà beaucoup, je ne fais donc pas de boulots de commande. Il peut arriver que j’en accepte un de temps en temps si vraiment l’idée m’amuse, mais globalement, pour tout ce qui concerne les logos et autres ce n’est vraiment pas la peine de me demander…

      Concernant les budgets, je voudrais préciser une chose plus générale (après tout si vous lisez cette question, c’est peut-être que vous cherchez un dessinateur, et qu’après moi vous allez en contacter un autre) : le dessin c’est un métier. Si vous voulez des dessins, il faut prévoir un budget-dessins. J’ai reçu beaucoup de demandes de dessins qui commençaient par “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie programmation coûte cher…” ou alors “nous espérons que le site rapportera assez pour pouvoir vous payer très vite”. Je ne réponds même plus à ça.

      Imaginez-vous écrire à l’informaticien “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie graphique coûte cher…” pour lui demander de programmer à l’œil. C’est idiot, non ? Eh bien dans l’autre sens, c’est pareil.

      Mon conseil si vous voulez être un bon commanditaire et non un exploiteur: ayez une somme honnête à proposer au dessinateur dès le départ. À lui d’accepter, de négocier ou de refuser ensuite. N’y allez JAMAIS la bouche en cœur et les mains vides.

    • Q : Je suis journaliste / étudiant / organisateur de festival et j’aurais besoin de te contacter pour faire une interview / un devoir en classe / t’inviter au festival « moules et bulles »

      Comme indiqué plus haut, le formulaire de mail est un formulaire personnel, non professionnel: si vous souhaitez une rencontre pour un article ou alors me contacter pour un festival, une conférence ou autre, je vous saurais gré de passer par l’attaché de presse ou le responsable évènementiel de la maison d’édition concernée. (Pour tout ce qui concerne le blog: Delcourt, donc !)

      C’est -j’avoue- un peu pour filtrer les demandes pas sérieuses, mais aussi surtout parce que j’ai un cerveau en polystyrène et que j’oublie tout, donc si je gère moi-même, j’ai tendance à zapper les dates, ou alors à accepter deux trucs le même jour… Bref, l’organisation c’est l’enfer pour moi.

      Concernant les interviews qu’on me propose de temps en temps, c’est un exercice que je trouve plutôt désagréable, je préfère autant que possible éviter de parler moi-même de mon travail. J’ai eu beaucoup de mauvaises surprises en la matière (propos écourtés, déformés, caricaturés) et du coup j’ai tendance à refuser systématiquement, ou alors à trier beaucoup. Là encore, la charmante Maud chez Delcourt fait du très bon boulot, me propose tout ce qu’elle a reçu d’invitations, et nous faisons un planning ensemble.

    • Q : Alors comme ça tu fais des albums ? Y’a quoi, en gros ?

      J’ai fait à ce jour :

      Chez Glénat :

      -Raghnarok

      Tome 1 : Dragon Junior

      Tome 2 : Fées et Gestes

      Tome 3 : Terreurs de la nature

      Tome 4 : Légendes urbaines

      Tome 5 : Tempus Fugit

      Tome 6 : Casus Belli

      -La Rubrique Scientifique

      Tome 1

      Tome 2

      Tome 3

      -Le Miya (avec les participations de Reno, Julien Néel et Libon)

      -Womoks (au scénario, dessins de Reno)

      Tome 1 : Mutant, suspends ton vol…

      Tome 2 : Le croiseur s’amuse

      Tome 3 : Albon, les brutes et les truands

       

      Chez La boîte à bulles :

      -Le vœu de…

      Tome 1 : Le vœu de Marc (coscénariste avec Nicolas Wild, dessin de Lucie Albon)

      Tome 2 : Le vœu de Simon (coscénariste avec Lucie Albon, dessin de Lucie Albon)

      -Amour et Désir (Collectif, sept pages sous l’identité d’Ella Forbin)

       

      Chez Delcourt :

      -Donjon (avec Lewis Trondheim et Joann Sfar au scénario, et Lucie Albon à la couleur)

      Tome 5 : Un mariage à part

      Tome 6 : Retour en fanfare

      -Notes

      Tome 1 : Born to be a larve

      Tome 2 : Le petit théâtre de la rue

      Tome 3 : La viande, c’est la force

      Tome 4 : Songe est Mensonge

      Tome 5 : Quelques Minutes avant la Fin du Monde

      Tome 6 : Debout mes globules !

      Tome 7 : Formicapunk

      Tome 8 : Les 24 heures

      Tome 9 : Peu d’Or et Moult Gueule (à paraître en octobre 2014)

      -Chicou-Chicou (sous l’identité d’Ella Forbin, avec Aude Picault, Domitille Collardey, Lisa Mandel et Erwann Surcouf)

      -Boule de neige (collectif des 24h de la BD d’Angoulême)

      -La Maison Close (collectif mené par Ruppert et Mulot)

      -La Page Blanche (au scénario, avec Pénélope Bagieu au dessin)

      -L’homme qui sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (collectif, récits de Patrick Baud, avec Erwann Surcouf, Adrien Ménielle, Libon, Capucine, Marion Montaigne…)

       

      Chez Bragelonne :

      -Tous malades ! (illustrations avec d’un collectif mené par Neil Gaiman, avec Reno et Mélaka)

      -Erik le Viking (illustrations du livre de Terry Jones)

      -L’almanach illustré 2008. (textes de Laurent Genefort et Gudule)

      -Bordemarge (illustration de couverture du livre d’Emmanuelle Nuncq, collection Castelmore)

      -Les Stagiaires (illustration de couverture du livre de Samantha Bailly, collection Milady)

       

      Chez Nekomix :

      -Soupir (collectif)

      Tome 1, 2008

      Tome 2, 2009

      -Nekomix 7 spécial cinéma (collectif)

       

      Chez Barclay-Universal :

      -Repenti (Illustrations pour l’album de chansons de Renan Luce)

       

      Chez Fleuve Noir

      -Juste après Dresseuse d’Ours (Dessin de couverture pour le livre de Jaddo)

       

      Chez Lulu.com

      -L’Homme qui Sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (Illustration intérieure pour le livre de Patrick Baud)

       

      En auto-édition

      -Augie and the Green Knight (illustrations pour le livre de Zach Weinersmith) à paraître début 2015

      On les trouve pour la plupart dans toute bonne librairie qui se respecte (sauf le livre de Patrick Baud qui s’achète exclusivement chez Lulu.com) même si il faut souvent les commander !

       

    • Q : Je peux passer une de tes pages dans mon magazine / utiliser ton dessin pour un T-shirt / utiliser un dessin ? / reprendre une note pour mon blog ?

      Hééé non. C’est à moi. Rien qu’à moi.

      Pour toutes les pages qui sont parues en album, de toute manière, il faut passer par Delcourt, l’éditeur. Pour les planches qui ne sont pas encore publiées, c’est avec moi, mais je vous dirai non.

      Il y a toujours des cas particuliers, bien sûr:

      - Si vous voulez juste une page pour illustrer un mémoire/une thèse (comme ça m’a déjà été demandé), si vous voulez en imprimer une à 30 exemplaires pour un cours parce que vous êtes prof… Là pour le coup c’est presque toujours oui si ça se justifie, mais il faut quand même me demander par mail !

      - Si vous parlez du blog dans un article, par exemple, et que vous voulez l’illustrer d’une image, vous avez tout à fait le droit sans demander ! (il doit cependant s’agir d’un extrait, et il doit y avoir les mentions auteur/lien vers le blog, ce dernier en cliquable si l’article est sur le net)

    • Q : Est-ce que je peux parler de ton blog ? / Mettre un lien vers ton blog sur le mien ?

      Curieusement, je reçois vraiment ce genre de demande !

      Eh bien oui, bien sûr ! Avec plaisir, même ! Et merci beaucoup !

    • Q : J’habite à [Nom de votre patelin], quand est-ce que tu viens dédicacer ? / Seras-tu à [...]bulles, le festival BD de [...] ?

      C’est une des demandes que je reçois le plus… Je ne peux pas vous répondre à tous !

      La réponse est d’ailleurs simple: je n’en sais rien ! Je vous explique comment ça se passe, les invitations en festival, en gros:

      Ce sont les festivals qui invitent, déjà, pas l’inverse… Je ne choisis pas qui m’invite ou non ! Quand un festival/libraire m’invite, j’accepte ou je décline en fonction de mes disponibilités, et ensuite je l’annonce sur Facebook / en fin de note.

      -Si je n’ai pas annoncé que je passais dans votre ville, c’est que ce n’est pas prévu

      -Je n’ai aucune idée de quand je passerai, ni même si ça se fera un jour.

      En résumé: Si vous voulez absolument que je passe à un festival, il faut demander aux organisateurs ou à votre libraire qu’ils contactent Delcourt pour m’inviter. À moi, ça ne sert à rien de demander. (C’est même souvent frustrant ! Quand on me dit “tu viens quand à Tahiti ?” j’ai envie de répondre “Oui ! QUAND ? QUAND ? S’il vous plaît, QUAND ?”)

    • Q : J’appartiens à une asso de défense des [votre cause] / Je participe à un concours / Je lance un site sur [votre thème] et j’aurais bien besoin de buzz, tu peux en parler sur ton blog / ta page Facebook ?

      Non, je regrette.

      -On m’a déjà demandé de participer à de nobles causes, mais ce n’est tout simplement pas l’endroit. Mon blog est un lieu de fiction et de détente. Je ne veux pas qu’il en soit autrement. J’ai UNE fois accepté par faiblesse de parler d’une manif: déjà ça n’a rien changé, personne n’est venu (c’était facile de compter: ils étaient 20 là-bas.), et le lendemain, on m’écrivait à nouveau pour me soumettre trois nouvelles nobles causes à défendre. Je ne le fais plus. Je sais que j’ai une relativement grosse audience, mais je ne crois pas une seconde à un quelconque statut d’influenceur, surtout pas en termes politiques ! En tout cas je n’ai aucune vocation pédagogique. Défendez vos causes, et laissez-moi dessiner tranquille.

      -On m’a demandé de soutenir des vidéos, des sites, des blogs. Déjà, les gens qui proposent ça ne se posent que très rarement la question “ai-je fait du bon boulot ?” (la dernière en date étant une affreuse vidéo musicale avec un son de chiottes). Ensuite, je ne parle que des trucs qui me plaisent. Je ne ferai jamais de pub “pour faire plaisir”, parce que zut.

    • Q : Nous voudrions faire un partenariat commercial / on vous invite à [spectacle, concert] / on vous envoie [tel livre, CD, DVD] si vous en parlez sur votre blog

      Là encore non, ça ne m’intéresse pas…

      Je ne fais pas de pub sur demande. Jamais. Ni payée, ni échangée, ni gratuite. Je n’aime pas la pub, directe ou indirecte. Sur le blog il n’y a ni annonces google, ni pop-up, ni bannières qui clignotent, et ça restera comme ça.

      Certains ont été plus subtils et plus courtois en m’invitant à des spectacles et en me disant que j’en parlais si je voulais, sans aucune obligation. C’est gentil, mais par principe, je refuse aussi. Parce que je sais que DE TOUTE FAÇON, je n’en parlerai pas.

      En revanche si vous voulez me faire découvrir votre livre/spectacle/concert comme ça, de manière complètement désintéressée, ce sera avec plaisir si je peux !

    • Q : Je voudrais faire un stage chez un dessinateur, prenez-vous des stagiaires ?

      Hélas non…

      Je travaille soit chez moi, soit dans un atelier partagé avec des amis.

      Dans le premier cas, je n’ai aucune envie d’avoir un(e) jeune inconnu(e) chez moi, entre ma vaisselle et mes slips. D’autant que je dessine en solo, sur des carnets. Je ne saurais pas trop quoi demander à un stagiaire !

      Dans le second cas, c’est un espace de travail plutôt exigu que nous nous partageons à quatre ou cinq selon les jours. Je ne peux pas imposer ça aux autres !

    • Q : Je voudrais t’acheter un dessin existant / Passer une commande payée / Acheter une page originale

      Là encore: je ne vends pas d’originaux… Je ne suis pas fan du commerce de planches de BD avec son système de cotes et tout.

      Pour le moment je n’ai pas trop besoin de sous. Les ventes, je réserve ça pour mes vieux jours, peut-être.

    • Q : Au secours ! J’ai posté mon commentaire 27 fois et il n’apparaît pas !

      Contrairement à l’ancienne formule sous flash qui était en elle-même un filtre à spam remarquable (les robots ne pouvaient pas “voir” l’intérieur du site et donc laisser de messages) le format WordPress est un peu la grande poubelle d’internet. Je reçois environ 80 spams par jour dans les commentaires, du coup Arnold a dû installer des filtres pour endiguer tout ça.
      Le problème c’est que du coup il peut y avoir un léger temps de réaction entre le clic et l’apparition en ligne du message.

      QU’EST-CE QUI AFFOLE LES FILTRES À SPAM ?
      -Si vous avez mis des termes tels que Lol, Mdr, preum’s, ils n’aiment pas. On a mis un filtre exprès pour éviter le langage Skyblog.
      -Si vous avez posté huit liens dans le même message, ça ne plaît pas non plus. La plupart de ceux qui font ça vendent des Rolex ou du Viagra.
      -Vous avez tenté de faire votre malin avec des balises html
      -Vous n’avez pas rempli les champs Nom-mail-site (ce n’est pas une obligation, bien sûr, mais un message “anonyme” est plus suspect !)

      PAS DE PANIQUE.
      -Soit votre message est en attente et va s’afficher tout seul comme un grand
      -Soit il a été mis “en attente de relecture” et le site m’a envoyé un bat-signal pour que je vienne le lire et l’approuver/le mettre à la corbeille.
      -Soit il est allé dans les spams, et je les vérifie de temps en temps avant de les effacer.

      QUE FAIRE / NE PAS FAIRE POUR QUE MON MESSAGE APPARAISSE ?

      IL NE SERT À RIEN:
      -De le reposter quarante cinq fois
      -De rajouter un message pour dire “bouhou mon message n’apparaît pas”
      -De m’envoyer un mail quatre secondes après

      IL EST UTILE:
      -De patienter cinq minutes
      -De patienter une heure de plus
      -Éventuellement de m’envoyer un mail ou de poster un message pour me prévenir s’il n’y a rien au bout de quelques heures.

    • Q : Mon commentaire est passé à la trappe ! Y a-t’il de la censure ?

      Il n’y a pas de censure, non !
      En revanche il y a quelques règles de conduite. Disons que si vous arrivez super énervé et que vous commencez à insulter (moi ou d’autres), il y a de fortes chances pour que vous ressortiez avec un joli tampon “Spam” sur le front et qu’on entende plus trop parler de vous.
      Le site a quelques filtres automatiques aussi, pour mettre en attente les commentaires pleins de “Preum’s”, “Lol”, “Mdr”.
      Ces tics me gonflent au plus haut point, du coup si vous avez posté pour dire juste “ouais je suis le premier !”, je vais implacablement vous diriger vers la poubelle.
      En revanche je ne censure pas, je laisse entrer dans la discussion même les gens qui ne sont pas d’accord avec moi, tant que ça reste poli !

    • Q : Hey, je peux utiliser un de tes dessins/une de tes pages pour faire un film/ illustrer mon article/parler de la BD en ligne/illustrer mon cours/mon mémoire/ma thèse?

      Grande question. Et question très compliquée. Prenons ça point par point:

       
      ADAPTATION AUDIOVISUELLE: Non, techniquement, vous n’avez pas le droit. Quand les Notes paraissent chez Delcourt, je leur cède les droits audiovisuels. Du coup, pour faire un film, il faut voir ça avec Delcourt. Cependant ça ne concerne que les notes déjà parues en livre. Les autres m’appartiennent à moi et rien qu’à moi. (par exemple, les deux dernières années de publication en ligne ne sont sorties nulle part.) Dans ce cas, c’est donc bien à moi qu’il faut demander. Pour le moment personne ne m’a proposé une “vraie” adaptation avec budget, producteur et tout. Si c’est le cas, je vous dirai systématiquement non si vous venez avec l’argument “on n’a pas beaucoup de budget, on pensait te donner un petit pourcentage si le film gagne des sous”. Si vous mettez un budget pour les caméras, les lumières, les transports, vous devez mettre un budget pour l’histoire, c’est la moindre des choses. Vous me proposez une somme, un pourcentage, et on négocie.
      Concernant les films de fin d’études/films entre copains pour déconner, je vous dirai systématiquement oui, à condition d’être prévenu AVANT (n’arrivez pas avec le truc fini ou je vous casse la gueule à vous, à votre mère et à votre chien) et qu’il n’y ait aucune exploitation commerciale derrière (toute exploitation commerciale devra faire l’objet d’un contrat.)

       

      UTILISATION DANS UN JOURNAL/SUR INTERNET: Je vais préciser ma réponse précédente: je suis assez partisan du “Fair Use” anglo-saxon. C’est à dire que tant que ça reste de l’exemple, je ne fais pas chier (par exemple: vous écrivez un article sur les blogs, il vous faut une ou deux cases pour parler du mien, ne me dérangez pas pour si peu, prenez et utilisez. Mettez juste toutes les références, et un LIEN CLIQUABLE VERS LE BLOG si c’est pour Internet.) en revanche si mon dessin sert à ILLUSTRER l’article, il vous faut mon accord, et si c’est publié: des sous. La différence est subtile, mais si par exemple vous devez faire un article sur la SF, vous n’avez pas le droit d’utiliser mes dessins de vaisseaux/planètes/aliens pour le faire. Même avec les références. Dès le moment où ça devient de l’illustration et plus de l’EXEMPLE, vous devez me contacter et me demander.

       

      POUR UN MÉMOIRE, UNE THÈSE, UN COURS: Je suis un ami du savoir et de la connaissance. Encore une fois, s’il n’y a pas de publication payée derrière, je suis plutôt pour l’utilisation sauvage de mon travail à des fins pédagogiques. Scannez, imprimez, copiez, faites vous plaisir. Les conditions sont: il faut que ça reste dans un petit cercle, ne génère pas d’argent, et soit à but pédagogique.

       

      IL EST HORS DE QUESTION D’UTILISER MON TRAVAIL POUR: des actions militantes, politiques ou religieuses. Si vous mettez un de mes dessins sur un truc d’extrême-droite, une “Manif pour tous” ou un texte religieux/créationniste ou autre, je vous défonce, vous et vos enfants, votre parti et votre église. :)