Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • 1) Commentaire de G1 posté le 25 August 2017 à 19:42:16
    c'est à coté
  • 2) Commentaire de Cumulo Stuffus posté le 25 August 2017 à 19:45:09
    Avec cette note, tu viens de me rappeler des souvenirs d'enfance. Je me rappelle avoir lu cette nouvelle plus jeune ! On en avait même fait un spectacle ! Je file me replonger dans les vieilles photos de famille ! Merci Boulet !
  • 3) Commentaire de fabfab posté le 25 August 2017 à 19:45:38
    Non, c'est à côté.
  • 4) Commentaire de Chef de rayon Daredevil de Sainte Carotte posté le 25 August 2017 à 19:46:59
    Je suis son colloc', je peux prendre un message ? - BLAM ! BLAM ! - C'est noté.
  • 5) Commentaire de darkoneko posté le 25 August 2017 à 19:57:07
    Prends garde-a-toi ! [/carmen]
  • 6) Commentaire de nicolas posté le 25 August 2017 à 20:12:16
    Ha oui, lu aussi au collège ! Mais habitant Perpignan, Ille (et le Canigou) étaient des lieux familiers :)
  • 7) Commentaire de Nobody posté le 25 August 2017 à 20:21:03
    As-tu entendu parler des realdoll ? Taille réelle, température corporelle, parties amovibles (pour nettoyage), personnalisable (prénom) et tête de rechange en option, apprend à te connaître pour mieux te plaire... on n'est plus très loin de "Her"... mais s'agira de ne pas s'embrouiller dans les réglages et programmes, comme par exemple déclenchement différé de la pyrolyse... krkrkr
  • 8) Commentaire de Hugo posté le 25 August 2017 à 20:40:09
    Et la toute beauté des deux Venus, l'ancienne et la contemporaine, on en parle ? :) (sinon plus jamais je pète sur une chaise. Ja-mais).
  • 9) Commentaire de Cécé posté le 25 August 2017 à 20:50:00
    "Tu vas payer toutes ces fois où tu m'as pété dessus!"
  • 10) Commentaire de Superintendante Chuck du Boulgour en Salade posté le 25 August 2017 à 21:25:28
    J'ai lâché un pet sur mon canapé lorsque j'ai lu la case avec le fauteuil...
  • 11) Commentaire de Pauline posté le 25 August 2017 à 22:47:23
    J'avais trouvé cette nouvelle, lu à peu près au même âge que toi, assez terrifiante. Une vague impression de gosse que ça pourrait vraiment être vrai ces trucs-là (les statues qui bougent, les tableaux qui parlent, les poupées tueuses, Chucky...) J'en avais gardé une certaine sensation de malaise tout en étant fascinée par l'histoire. Je trouve que tu l'as très bien dessinée, tout à fait comme j'aurai pu l'imaginer. Belle, terrifiante et méchante. La VRAIE méchante.
  • 12) Commentaire de JulienFromDijon posté le 25 August 2017 à 23:18:03
    Dans "The Tick" * il y a justement un méchant qui contrôle les meubles. J'ai bien ris à ta blague sur le fauteuil. J'aime bien aussi l'expression "la vallée de l'étrange" **, que j'aime appliquer à plus de domaines que son contexte d'origine. Pour rappel, il s'agit de l'impression flippante ("étrange") qu'on éprouve devant les robots humanoïdes. Masahiro Mori, qui l'a théorisée, explique que les imitations plus réalistes nous sont paradoxalement plus flippantes. On commence par trouver mignonnes les imitations grossières, à la manière de jouets pour enfant. On finira par trouver à nouveau belles et fascinantes les imitations très réussies, passé un certain seuil. Mais entre les deux il y a cette "vallée", ce creux sans la courbe, où on trouve flippantes et dérangeantes ces imitations imparfaites avec leur côté zombie. Et bien je l'applique aussi aux personnages anthropomorphes : Hello kitty, mignon, Cosmocats, hommes-chats en costume moule-bite. Ou alors à la peur des automates anthropomorphes que j'avais quand j'étais enfant. Ou peut-être encore l'appliquer à toutes créations (institution, administration, tableau, etc) à laquelle on n'a pas conféré assez "d'âme" ou de vie propre. La notion est intéressante, car c'est un effet flippant involontaire. On peut exclure Terminator 2, où l'aspect flippant est recherché. Du coup on peut utiliser la notion à tous les films et jeux vidéos où les images de synthèses (CGI) sont mal utilisés pour les personnages, car au détriment du réalisme et de l'immersion. On peut aussi l'utiliser pour tenter de deviner ce que sera cette phase de "beau à nouveau", qu'on n'a pas encore atteinte. Car elle implique de l'idéalisation, de la sublimation, un peu comme on peut trouver fascinant le personnage principal de l'anime "ghost in the shell". Le côté surhumain. Ou encore, que la forme idéale d'intelligence est dotée de compassion. Aussi le cyborg souhaité serait comparable à un Bouddha (ce que le livre de Masahiro Mori "the Buddha in the robot" semble indiquer). C'est une iée qu'on trouve paradoxalement déjà traité dans le Metropolis de Fritz Lang (1927), où ce qui différencie Maria de son doppelgänger humanoïde, c'est sa capacité à inspirer l'espoir, tendre vers la paix sociale, et protéger la vie. * (Pour ceux qui ne connaissent pas : la tique est un comic qui parodie les autres comics américains de superhéros. La BD a été adapté en série de dessin animé à un moment.) ** https://fr.wikipedia.org/wiki/Vall%C3%A9e_d%C3%A9rangeante
  • 13) Commentaire de Cul-de-pat' Thor de Sainte Carotte posté le 25 August 2017 à 23:29:28
    bah pour le coup, l'Eve Future, c'est carrément une intelligence artificielle. le Horla et la Vénus d'Ille, j'ai dû les lire à peu près dans le même mois et j'ai été deux fois plus terrifié du coup x') l'angoisse totale des nouvelles fantastiques...
  • 14) Commentaire de L'air de rien posté le 26 August 2017 à 00:07:31
    Excellente note, et votre Venus est magnifiquement flippante (plus le gag du fauteuil, bien drôle). Merci pour le lien final. Et bonne nuitée! (si le lit est de bon poil bien sûr).
  • 15) Commentaire de Manyok posté le 26 August 2017 à 00:55:57
    Le Mérimée que l'on m'as fait lire étaient affreusement ennuyeux. L'un de mes grands souvenir de collège c'est ce minuscule recueil de nouvelles de Mérimée qui me paraissait incroyablement LONG parce que chaque lettre qu'il contenait m'ennuyait. Et pourtant j'adorais lire, que ce soit imposé ou pas! Mais si tu dis qu'il écrit des trucs cools j'essaierai peut être de lui donner une seconde chance ^^
  • 16) Commentaire de Loïc Le Borgne posté le 26 August 2017 à 04:11:59
    Cette nouvelle m'a fait faire le même parcours de lecture :) J'en garde un souvenir très fort !
  • 17) Commentaire de Sénatrice Aralé de la Pomme de Terre Germée posté le 26 August 2017 à 06:16:55
    Bon souvenir aussi que ces nouvelles fantastiques que j'ai eu également à lire pendant ma scolarité. Mais bon, à coté de ça on nous a aussi forcé à lire des immondices.
  • 18) Commentaire de Grand Loup posté le 26 August 2017 à 09:30:59
    Raaaaah, oui cette nouvelle, j'ai eu à l'étudier en 4e ou en 3e...
  • 19) Commentaire de TwarTag posté le 26 August 2017 à 09:49:11
    "... ses doigts s'entrouvrirent, une boule à neige contenant une statue de bronze aux yeux d'argent roula au pied du lit majestueux et, avec un dernier souffle de vie, Boulet, le plus grand magnat de la BD que connu le système solaire, laissa échapper deux mots pour accompagner son âme: "Cave amantem"...
  • 20) Commentaire de espace verre posté le 26 August 2017 à 10:40:13
    Bonjour Voila une planche qui me parle! Pour moi, c''était plutôt l'Illiade et l’Odyssée, mais en empruntant le même parcours d’éveil à la lecture. Plus prosaïquement, cette planche devrait être montrée à tous les enseignants et à tous les parents qui ne savent pas quelle solution mettre en oeuvre pour intéresser les ados à la lecture et plus généralement au savoir et à la culture générale. Habitué du blog, je ne m'attendais pas a trouver ça ici, mais je doit bien avouer que c'est avec un réel plaisir. Comme quoi un boulet n'est pas toujours le boulet que l'on croit :)
  • 21) Commentaire de Sarah Connor posté le 26 August 2017 à 11:32:37
    Monsieur Boulet, Le jeu de paume se joue à la main et non pas avec une raquette. Bien Cordialement.
  • 22) Commentaire de boulet posté le 26 August 2017 à 11:33:35
    Chère Sarah. Non. En tout cas plus trop depuis le XVIe siècle (où les battoirs en bois et les premières raquettes à cordes apparaissent et remplacent assez vite la pratique de la main gantée). L'histoire de la Vénus d'Ille se passe au XIXe. Petite citation tirée du texte de Mérimée: "M.Alphonse jeta sa raquette à terre avec fureur. "C'est cette maudite bague, s'écria-t-il, qui me serre le doigt, et me fait manquer une balle sûre!""
  • 23) Commentaire de Gipo posté le 26 August 2017 à 12:47:37
    Moi, c'étaient les "recueils de textes choisis" (manuels de Français) qui me faisaient rêver. Juste deux ou trois pages par oeuvres, issues des multiples romans classiques, hélas accompagnées des imbitables et inutiles "questions sur le texte" :( ... et je partais dans mes rêves : que se passaient-il avant et après ces trois pages (il y avait un résumé) ? Ce manuel était le seul que j'attendais impatiemment, tous les ans, lorsqu'on récupérait nos livres scolaires... et que je lisais dans la foulée, par petits bouts, chez moi, ou dans la récré d'après cantine, ou dans le bus, jusqu'en Octobre-Novembre... Et c'est grâce à ces "extraits choisis" que j'ai osé demander au CDI des livres tels que "Le Rouge et le Noir" ou "Vipère au poing" ou "Une Vie" ou "Les misérables"... ...mais c'est aussi à cause de ces manuels scolaires que j'ai horriblement souffert à devoir expliquer à ces neuneux de profs ce que cet extrait représentait. Disséquant, phrases après phrases, ce pauvre compagnon de lecture qui ne demandait rien d'autre, lui, que de m'avoir fait rêver quelques heures, après m'avoir attiré irrésistiblement vers la bibliothèque ! Alors que là, tout était cassé, et j'ai même évité certains romans parce que dégoûté par le travail effectué dessus !
  • 24) Commentaire de flibuste du homard posté le 26 August 2017 à 13:24:52
    Le Horla pour ma part... Ou comment un îlot de fantastique dans la l'austère littérature classique qui surplombe le collège peut réellement changer la donne et faire aimer les livres sans images.
  • 25) Commentaire de Redwall posté le 26 August 2017 à 13:47:55
    " L'Ève future " de Villiers de l'Isle-Adam m'a collé de sacrés cauchemars. Tout comme Mérimée, Poe, Lovecraft, Maupassant... Joyeux lurons !
  • 26) Commentaire de Ana posté le 26 August 2017 à 14:03:40
    Ce manuel était le seul que j'attendais impatiemment, tous les ans, lorsqu'on récupérait nos livres scolaires... et que je lisais dans la foulée, par petits bouts, chez moi, ou dans la récré d'après cantine, ou dans le bus, jusqu'en Octobre-Novembre...
  • 27) Commentaire de Caro posté le 26 August 2017 à 15:39:55
    L'horreur des livres imposés. Je n'ai jamais réussi à en lire un seul, heureusement que j'avais des camarades qui me racontaient l'histoire. Un coup d'oeil au style et hop, parti pour deux pages d'explication de texte (c'était avant les fiches de lecture). En tout cas, la représentation de cette statue me fait froid dans le dos alors que l'histoire jusque là m'avait laissée de marbre. L'idée de la projection dans des objets vides m'a fait aussi penser (saut conceptuel) à cette obsession de prendre contact avec nos morts et nos ancêtres qui s'est réalisée sans qu'on en prenne conscience. Le film nous permet maintenant de voir nos morts, de les entendre. Bien entendu, comme ils sont morts, ils ne nous voient pas et continuent à agir comme dans leur vie... La définition même du fantôme.
  • 28) Commentaire de Güdrün Prrrrt posté le 26 August 2017 à 16:09:30
    Le fou rire à la case du fauteuil XD Je crois que je serais mort si à la place de la Vénus tu avais mis un Fauteuil-Terminator en bonus ah ah
  • 29) Commentaire de Jacques posté le 26 August 2017 à 16:45:37
    Tim Powers en a manifestement été aussi marqué que toi : ça a donné un chef-d’œuvre, "le poids de son regard".
  • 30) Commentaire de iK posté le 26 August 2017 à 19:32:53
    Je l'ai lu en français au collège et (bien des années plus tard) relu il y a quelques jours ! C'est la comounion spiritouelle ! =)
  • 31) Commentaire de Alex Knisely posté le 26 August 2017 à 21:09:52
    Wonderful. WONDERFUL. You never fail to take me to places that I have never been, that I should never have entered without you.
  • 32) Commentaire de Alex Knisely posté le 26 August 2017 à 21:12:36
    Et la toute beauté des deux Venus, l'ancienne et la contemporaine, on n'en parle jamais. Pour Hugo (8, ci-bas), qui a (ou presque) crée ce poème...
  • 33) Commentaire de Bouss posté le 27 August 2017 à 01:35:02
    Dans ce cas, je te conseille vivement le film "Ex Machina" de Alex Garland. Tu devrais aimer si tu ne l'as pas déjà vu. Excellente note et analyse, comme d'hab et sans me lasser depuis toutes ces années. Merci Boulet :)
  • 34) Commentaire de Tybalt posté le 27 August 2017 à 16:19:03
    Merci beaucoup pour ces six pages magnifiques ! Je suis un rat de bibliothèque et j'adore la littérature fantastique "classique", alors, voir "La Vénus d'Ille" illustrée par Boulet, c'est un peu un rêve qui se réalise de façon inespérée. Si un jour ça vous dit de relire du fantastique de la même époque, allez donc voir du côté de George Sand. Oui ! Elle est loin de se résumer aux romans paysans auxquelles on l'a lontemps cantonnée ! Sand a aussi écrit de nombreux romans "réalistes" avec des "études sociales" à la Balzac (mais sans les descriptions de meubles interminables et les remarques misogynes kitsch). Et elle a régulièrement écrit du fantastique. En plus, toute son oeuvre est disponible en ligne (sur des sites comme Wikisource) puisqu'elle est dans le domaine public. Si les histoires de statues vous intéressent, il y a "Les Dames vertes" qui raconte comment un jeune avocat se retrouve dans une sorte de maison hantée. Si vous avez envie de lire le roman qui a inspiré Verne pour son "Voyage au centre de la Terre", allez donc voir "Laura. Voyage dans le cristal" qui est imaginatif comme tout. Et si les paysans vous intéressent quand ils se mettent à raconter des histoires glauques, essayez donc les "Légendes rustiques". Vous m'en direz des nouvelles... Bonnes éventuelles lectures et dans tous les cas encore merci :-)
  • 35) Commentaire de Ben posté le 27 August 2017 à 19:10:21
    Possible...
  • 36) Commentaire de Maréchal Supergirl du Bois de Brocoli posté le 28 August 2017 à 09:34:17
    Cette histoire n'avait pas inspiré une de tes "24h" ?
  • 37) Commentaire de hele posté le 28 August 2017 à 10:17:34
    It's the kind of comfortable creepiness, we like.
  • 38) Commentaire de Ran posté le 28 August 2017 à 14:40:46
    Souvenirs ! J'ai moi aussi été définitivement marqué par deux nouvelles fantastiques, que j'avais dû lire trop jeune (à moins que ce soit justement le bon âge pour vraiment en profiter...) : le Horla de Maupassant et la Ruelle Ténébreuse de Jean Ray (dans le recueil Le Grand Nocturne). Dans les deux cas, c'est l'effort des narrateurs pour rationaliser et expliquer le mystère sans y parvenir de façon vraiment satisfaisante qui laisse une impression de malaise durable.
  • 39) Commentaire de Amiral Tetsuo de Sainte Carotte posté le 29 August 2017 à 06:28:16
    Raaa houé moi aussi je m'en souviens de ce livre obligatoire... Et c'est vrai que c'est un de ceux dont le souvenir est tolérable, voir bon. Avec maupassant... Et après j'ai lu Cthulhu... MERDE bon dieu y a comme un schéma là quand même ! Y a pas un psy ou un sociologue qui nous lis en ce moment ? Y a une thèse à faire !
  • 40) Commentaire de Cependant posté le 30 August 2017 à 13:19:25
    On trouve dans un vieux Charlie Mensuel (le 43), une BD de Fearless Fosdick (par Al Capp) dans laquelle le méchant est un fauteuil (chippendale).
  • 41) Commentaire de LisaCha posté le 30 August 2017 à 14:03:34
    Une note à la fois superbe et terrifiante... ça me rappelle quand j'ai appris le terme "agalmatorémaphobie" qui désigne la peur qu'une statue ne bouge ou ne parle, je me suis d'abord dit qu'il y avait vraiment des phobies étranges en ce bas monde. Puis j'ai repensé à une visite dans un musée où une statue était si réaliste jusque dans son regard que je n'avais pas osé lui tourner le dos. Haha
  • 42) Commentaire de Kyalie posté le 1 September 2017 à 18:55:47
    Ah c'est dingue, il y a quelques jours, j'ai écouté entre autres "Le K" conté sur France Culture et j'ai beaucoup aimé. Je n'avais jamais entendu parler de cet auteur avant, tu parles d'une coïncidence... Lien ici si ça vous intéresse, ce sont 4 nouvelles du même auteur racontées : https://www.franceculture.fr/emissions/un-ete-de-lectures/dino-buzzati
  • 43) Commentaire de Prince Sasuke de Sainte Carotte posté le 3 September 2017 à 02:09:31
    J'avoue j'ai aimé le K
  • 44) Commentaire de pad posté le 3 September 2017 à 18:25:40
    Cool ! quelques films ont un peu déjà traité le sujet de cette manière comme ex machina ou AI de Spilberg .
  • 45) Commentaire de pad posté le 3 September 2017 à 18:31:41
    D'autant qu'on touche à l'un des plus vieux mythe : Le mythe de Pygmalion et galatée Les machines qu'on a crée et qu'on a peur de nous voir nous dominer sont un peu les descendantes de ce mythe.
  • 46) Commentaire de Youpi posté le 5 September 2017 à 15:37:22
    Des objets qui deviendrait agressif, genre une chaise qui vous mord? Philip K. Dick en a rêvé: "La paranoïa ultime n'est pas quand tout le monde est contre vous, c'est quand tout est contre vous. Au lieu de "Mon patron est complot contre moi", ce serait "Le téléphone de mon patron se complote contre moi"." Ca a donné "Colony", une nouvelle: https://en.wikipedia.org/wiki/Colony_(short_story)
  • 47) Commentaire de Comptes Snapchat officiels posté le 6 September 2017 à 07:15:29
    Cette nouvelle ! J'ai dû la lire en 5ème, j'avais pas réussi à dormir après. Je crois aussi que c'est en parti à cause de ce bouquin que je suis autant obsédé par les films d'horreurs et les nouvelles lovecraftiennes. Quel coup sournois Prosper Mérimée !
  • 48) Commentaire de Aide à domicile posté le 11 September 2017 à 16:49:22
    Et bientôt elles pourront servir d'aide ménagère ou d'aide à domicile pour les personnes agées.
  • 49) Commentaire de BUKOWSKI posté le 11 September 2017 à 17:07:58
    « Le paysage était plat comme Mérimée » victor hugo (écrivain légendaire) (homme de peu de gout) PS:sublime la cyborg! on les sexue tu croit?
  • 50) Commentaire de Todoroki posté le 17 September 2017 à 17:26:27
    Wouaaaaah, ça fait un bail que je n'avais pas pensé à cette nouvelle ! Moi aussi je l'avais lu mais oublié depuis... C'est vrai que cette histoire était glaçante !

  • ... Ou fouillez les notes classées par mois ci-dessous:

  • Si vous voulez voir d'autres choses, voici une liste de liens à découvrir. Essentiellement la BD mais pas "que". Un peu de musique, de graphisme, d'insolite...Bref, des liens sur lesquels je traîne souvent. (Attention, certains sont en anglais !)
  • Vous êtes ici au courrier des lecteurs... Si vous voulez m'envoyer un message qui ne soit pas public, utilisez la petite fenêtre ci-dessous, ça m'enverra un mail.
    Il y a beaucoup de questions qui reviennent très souvent... Par exemple sur l'eventualité d'un passage dans telle ou telle région, ou les dates de sortie d'album...Comme je reçois beaucoup de messages, je ne peux pas répondre à chaque fois ! Souvent, ces questions ont leur réponse dans la FAQ. Elle est juste en dessous, pensez à jeter un coup d’oeil !
    Précision : ce n'est PAS une adresse professionnelle ! Pour tout ce qui est invitations à des festivals, entrevues, projets... Merci de passer uniquement par mes éditeurs.

  • Votre email (obligatoire)

    Nom (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Pièce jointe :

  • Contacts professionnels

    • Pour DELCOURT (

      Notes,  La Maison Close, Donjon,…

      )
      CONTACT
    • Pour GLÉNAT (

      Raghnarok, La Rubrique Scientifique, Tchô

      )
      CONTACT
    • Pour La BOÎTE à BULLES (

      Le Voeu de Marc/de Simon

      )
      CONTACT
    • Pour BRAGELONNE (

      Tous malades, Erik le Viking

      )
      CONTACT

    F.A.Q.

    • Q : Hé moi aussi je veux un beau site comme ça, vous me le faites ?

      WordPress est un logiciel participatif, normalement chacun peut reprendre un habillage et l’adapter, rien n’est “déposé”.

      Cela dit nous avons décidé de ne pas le mettre non plus en open-source. On s’est donné du mal pour faire un truc joli et on ne veut pas que ce soit repris n’importe comment par n’importe qui. Nous avons donc préféré nous dire que nous filerions l’accès à ce format d’habillage à des dessinateurs dont nous connaissons/apprécions le travail !

      Après, personnellement, je considère la partie WordPress comme le travail d’Arnold et je le laisse complètement décider de ce qu’il veut faire avec !

    • Q : Ouah quel joli blog, comment t’as fait ?

      Je n’ai pas fait grand-chose, à vrai dire !

      Au départ il était en flash, mais devant les nombreuses râleries des internautes, j’ai décidé de passer au tout-lisible-partout. J’ai essayé d’apprendre WordPress, et au bout d’une journée j’annonçais “J’ai réussi à écrire “Bouletcorp” en bleu sur fond blanc, ça va être plus long que prévu !”.

      Sur ce un internaute, Arnold, s’est proposé pour la partie programmation. Il était enthousiaste et efficace, voilà le résultat ! Moi j’ai juste rempli de dessins !

    • Q : J’ai une super idée de scénar pour une note, je te l’envoie et tu la dessines, ok ?

      Alors non merci… Je trouve ça sympa mais le blog c’est vraiment ma petite cuisine solitaire à moi, je veux pas qu’on me propose des idées, quand bien même elles seraient excellentes que je n’en voudrais pas !

    • Q : Est-ce qu’on peut trouver les histoires du blog en album ? Tu n’avais pas dit que tu arrêtais ça?

      A l’heure actuelle (été 2014), il y a huit tomes sortis, aux éditions Delcourt, collection Shampooing.

      Tome 1 « Born to be a Larve »,

      Tome 2 « Le petit théâtre de la rue »,

      Tome 3 « La viande c’est la force »,

      Tome 4 «Songe est mensonge »,

      Tome 5 « Quelques minutes avant la fin du Monde»,

      Tome 6 «Debout mes globules ! »,

      Tome 7 “FormicaPunk”,

      Tome 8 “Les 24 Heures”,

      le Tome 9, “Peu d’Or et Moult Gueule” est à paraître en octobre 2014 (vers le 24, je crois).

      Ce tome 9 est un “repentir”, j’avais prévu d’arrêter de faire des albums à partir du 8, voilà pourquoi:

      Le blog a beaucoup évolué depuis sa création il y a dix ans (eh oui, ça nous rajeunit pas). De vide-poche/fonds de tiroir il est passé à support d’écriture. En gros, au début j’y mettais ce qui ne valait pas selon moi la peine d’être publié, et ensuite j’y écrivais des histoires finies, sans ce côté “petit truc sur un coin de table”. Et ça prenait beaucoup de temps. Au bout d’un moment j’en ai eu marre de cette obligation de poster et j’ai dit “bon j’arrête cette formule, je vais refaire n’importe quoi dans tous les sens”. Or, il s’est avéré que non. J’ai continué instinctivement à faire des histoires. Les petits dessins/fond de carnets je les ai mis sur Tumblr (bouletcorp.tumblr.com) et donc la “nouvelle formule” ressemble en fait beaucoup à l’ancienne.

      Bref, j’avais assez de pages pour faire un tome 9. Trop, même. J’ai genre déjà 70 pages du tome 10, il existera donc probablement un jour. (Il me faut 150 pages pour faire un tome, vu que sur les 190 pages, il y a d’habitude environ 40 pages d’inédits que je fais pour l’occasion)

       

    • Q : C’est joli ce traitement, c’est quoi la technique ?

      La plupart du temps, c’est du feutre tubulaire (Rotring ou Mg Aristo) sur carnet. Parfois il y a de l’aquarelle par dessus (non, l’encre Rotring ne bave pas. Pas trop en tout cas).

      Quelques notes sont des peintures numériques, c’est à dire réalisées directement à la tablette graphique sur Photoshop.

      Ces dernières années je suis passé au stylo plume “Carbon Pen Ultimate”

    • Q : Qu’est-ce que tu utilises comme matériel ? J’aimerais connaitre la marque de tes feutres, stylos, crayons, papiers, pinceaux, slips, encres, aquarelles, gommes…

      Je n’aime pas parler matériel, déjà parce que ça me force à citer plein de marques et que je n’y tiens pas. J’utilise la plupart de mon matériel par défaut, simplement parce que ce carnet est le premier qui me soit tombé sous la main. Quand je vais au magasin de matériel, je demande “je voudrais de l’aquarelle”, je ne demande pas de marque. Pareil pour le papier. Pour les feutres je les essaie sur place et je prends ceux qui me plaisent. Pour les pinceaux j’en ai deux ou trois que j’utilise depuis près de cinq ans, ils sont mâchonnés, je ne vois même plus la marque.

      Le seul truc un peu récurrent c’est le Rotring isograph 0.35, que j’utilise assez souvent. Il existe quasiment le même moins cher, le Mg Aristo 0.35. Ce sont mes stylos qui font plein de petits traits. Sur les dernières années c’est un nouveau stylo (il y a même une note qui en parle) c’est le Carbon Pen Ultimate. Voilà vous savez tout.

    • Q : C’est bientôt l’anniversaire du neveu de ma belle-soeur: tu lui envoies un dessin, ça lui ferait tellement plaisir !

      J’aimerais vraiment pouvoir faire plaisir à tout le monde. Mais c’est impossible.

      Je travaille beaucoup sur des scénars, des albums, et je fais du blog (Qui, maintenant qu’il est publié, peut être vu comme du travail d’avance). À côté de ça je dessine encore. Pour des copains, pour des trucs des machins. Pour faire des recherches.

      Malgré tout il me reste du temps libre, mais ce temps libre j’en ai besoin. J’aime bien comme tout le monde regarder des films, des séries, ou tout simplement glander chez moi. Donc ce temps libre je le garde jalousement. J’en suis désolé mais ne peux donc pas répondre à ces mails, même si je suis toujours flatté quand on me demande, bien sûr… La raison est que je reçois ce genre de demandes cinq à dix fois par semaine et que ça me prend trop de temps d’expliquer à chaque fois, en m’efforçant de ne pas trop passer pour un connard (cette FAQ n’a pas aidé ! Sauf que maintenant la plupart des mails terminent par “je sais que tu ne fais pas ce genre de dessins d’habitude, mais qui ne tente rien n’a rien !) :)

      Les moments où je fais des dessins pour faire plaisir, ils existent, ce sont les séances de dédicaces. J’en fais beaucoup, il y a vraiment moyen de me rencontrer si on le veut. Mais par correspondance je ne peux pas. Pas le temps, pas l’envie, pas l’énergie pour !

    • Q : J’ai une petite entreprise / je suis étudiant / Je monte un projet / et j’aurais besoin d’un designer pour refaire le logo de la boîte / trouver un visuel pour notre congrégation / travailler sur la partie graphique… On a un petit budget et on voudrait que tu le fasses

      Mon travail dans la BD m’occupe déjà beaucoup, je ne fais donc pas de boulots de commande. Il peut arriver que j’en accepte un de temps en temps si vraiment l’idée m’amuse, mais globalement, pour tout ce qui concerne les logos et autres ce n’est vraiment pas la peine de me demander…

      Concernant les budgets, je voudrais préciser une chose plus générale (après tout si vous lisez cette question, c’est peut-être que vous cherchez un dessinateur, et qu’après moi vous allez en contacter un autre) : le dessin c’est un métier. Si vous voulez des dessins, il faut prévoir un budget-dessins. J’ai reçu beaucoup de demandes de dessins qui commençaient par “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie programmation coûte cher…” ou alors “nous espérons que le site rapportera assez pour pouvoir vous payer très vite”. Je ne réponds même plus à ça.

      Imaginez-vous écrire à l’informaticien “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie graphique coûte cher…” pour lui demander de programmer à l’œil. C’est idiot, non ? Eh bien dans l’autre sens, c’est pareil.

      Mon conseil si vous voulez être un bon commanditaire et non un exploiteur: ayez une somme honnête à proposer au dessinateur dès le départ. À lui d’accepter, de négocier ou de refuser ensuite. N’y allez JAMAIS la bouche en cœur et les mains vides.

    • Q : Je suis journaliste / étudiant / organisateur de festival et j’aurais besoin de te contacter pour faire une interview / un devoir en classe / t’inviter au festival « moules et bulles »

      Comme indiqué plus haut, le formulaire de mail est un formulaire personnel, non professionnel: si vous souhaitez une rencontre pour un article ou alors me contacter pour un festival, une conférence ou autre, je vous saurais gré de passer par l’attaché de presse ou le responsable évènementiel de la maison d’édition concernée. (Pour tout ce qui concerne le blog: Delcourt, donc !)

      C’est -j’avoue- un peu pour filtrer les demandes pas sérieuses, mais aussi surtout parce que j’ai un cerveau en polystyrène et que j’oublie tout, donc si je gère moi-même, j’ai tendance à zapper les dates, ou alors à accepter deux trucs le même jour… Bref, l’organisation c’est l’enfer pour moi.

      Concernant les interviews qu’on me propose de temps en temps, c’est un exercice que je trouve plutôt désagréable, je préfère autant que possible éviter de parler moi-même de mon travail. J’ai eu beaucoup de mauvaises surprises en la matière (propos écourtés, déformés, caricaturés) et du coup j’ai tendance à refuser systématiquement, ou alors à trier beaucoup. Là encore, la charmante Maud chez Delcourt fait du très bon boulot, me propose tout ce qu’elle a reçu d’invitations, et nous faisons un planning ensemble.

    • Q : Alors comme ça tu fais des albums ? Y’a quoi, en gros ?

      J’ai fait à ce jour :

      Chez Glénat :

      -Raghnarok

      Tome 1 : Dragon Junior

      Tome 2 : Fées et Gestes

      Tome 3 : Terreurs de la nature

      Tome 4 : Légendes urbaines

      Tome 5 : Tempus Fugit

      Tome 6 : Casus Belli

      -La Rubrique Scientifique

      Tome 1

      Tome 2

      Tome 3

      -Le Miya (avec les participations de Reno, Julien Néel et Libon)

      -Womoks (au scénario, dessins de Reno)

      Tome 1 : Mutant, suspends ton vol…

      Tome 2 : Le croiseur s’amuse

      Tome 3 : Albon, les brutes et les truands

       

      Chez La boîte à bulles :

      -Le vœu de…

      Tome 1 : Le vœu de Marc (coscénariste avec Nicolas Wild, dessin de Lucie Albon)

      Tome 2 : Le vœu de Simon (coscénariste avec Lucie Albon, dessin de Lucie Albon)

      -Amour et Désir (Collectif, sept pages sous l’identité d’Ella Forbin)

       

      Chez Delcourt :

      -Donjon (avec Lewis Trondheim et Joann Sfar au scénario, et Lucie Albon à la couleur)

      Tome 5 : Un mariage à part

      Tome 6 : Retour en fanfare

      -Notes

      Tome 1 : Born to be a larve

      Tome 2 : Le petit théâtre de la rue

      Tome 3 : La viande, c’est la force

      Tome 4 : Songe est Mensonge

      Tome 5 : Quelques Minutes avant la Fin du Monde

      Tome 6 : Debout mes globules !

      Tome 7 : Formicapunk

      Tome 8 : Les 24 heures

      Tome 9 : Peu d’Or et Moult Gueule (à paraître en octobre 2014)

      -Chicou-Chicou (sous l’identité d’Ella Forbin, avec Aude Picault, Domitille Collardey, Lisa Mandel et Erwann Surcouf)

      -Boule de neige (collectif des 24h de la BD d’Angoulême)

      -La Maison Close (collectif mené par Ruppert et Mulot)

      -La Page Blanche (au scénario, avec Pénélope Bagieu au dessin)

      -L’homme qui sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (collectif, récits de Patrick Baud, avec Erwann Surcouf, Adrien Ménielle, Libon, Capucine, Marion Montaigne…)

       

      Chez Bragelonne :

      -Tous malades ! (illustrations avec d’un collectif mené par Neil Gaiman, avec Reno et Mélaka)

      -Erik le Viking (illustrations du livre de Terry Jones)

      -L’almanach illustré 2008. (textes de Laurent Genefort et Gudule)

      -Bordemarge (illustration de couverture du livre d’Emmanuelle Nuncq, collection Castelmore)

      -Les Stagiaires (illustration de couverture du livre de Samantha Bailly, collection Milady)

       

      Chez Nekomix :

      -Soupir (collectif)

      Tome 1, 2008

      Tome 2, 2009

      -Nekomix 7 spécial cinéma (collectif)

       

      Chez Barclay-Universal :

      -Repenti (Illustrations pour l’album de chansons de Renan Luce)

       

      Chez Fleuve Noir

      -Juste après Dresseuse d’Ours (Dessin de couverture pour le livre de Jaddo)

       

      Chez Lulu.com

      -L’Homme qui Sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (Illustration intérieure pour le livre de Patrick Baud)

       

      En auto-édition

      -Augie and the Green Knight (illustrations pour le livre de Zach Weinersmith) à paraître début 2015

      On les trouve pour la plupart dans toute bonne librairie qui se respecte (sauf le livre de Patrick Baud qui s’achète exclusivement chez Lulu.com) même si il faut souvent les commander !

       

    • Q : Je peux passer une de tes pages dans mon magazine / utiliser ton dessin pour un T-shirt / utiliser un dessin ? / reprendre une note pour mon blog ?

      Hééé non. C’est à moi. Rien qu’à moi.

      Pour toutes les pages qui sont parues en album, de toute manière, il faut passer par Delcourt, l’éditeur. Pour les planches qui ne sont pas encore publiées, c’est avec moi, mais je vous dirai non.

      Il y a toujours des cas particuliers, bien sûr:

      - Si vous voulez juste une page pour illustrer un mémoire/une thèse (comme ça m’a déjà été demandé), si vous voulez en imprimer une à 30 exemplaires pour un cours parce que vous êtes prof… Là pour le coup c’est presque toujours oui si ça se justifie, mais il faut quand même me demander par mail !

      - Si vous parlez du blog dans un article, par exemple, et que vous voulez l’illustrer d’une image, vous avez tout à fait le droit sans demander ! (il doit cependant s’agir d’un extrait, et il doit y avoir les mentions auteur/lien vers le blog, ce dernier en cliquable si l’article est sur le net)

    • Q : Est-ce que je peux parler de ton blog ? / Mettre un lien vers ton blog sur le mien ?

      Curieusement, je reçois vraiment ce genre de demande !

      Eh bien oui, bien sûr ! Avec plaisir, même ! Et merci beaucoup !

    • Q : J’habite à [Nom de votre patelin], quand est-ce que tu viens dédicacer ? / Seras-tu à [...]bulles, le festival BD de [...] ?

      C’est une des demandes que je reçois le plus… Je ne peux pas vous répondre à tous !

      La réponse est d’ailleurs simple: je n’en sais rien ! Je vous explique comment ça se passe, les invitations en festival, en gros:

      Ce sont les festivals qui invitent, déjà, pas l’inverse… Je ne choisis pas qui m’invite ou non ! Quand un festival/libraire m’invite, j’accepte ou je décline en fonction de mes disponibilités, et ensuite je l’annonce sur Facebook / en fin de note.

      -Si je n’ai pas annoncé que je passais dans votre ville, c’est que ce n’est pas prévu

      -Je n’ai aucune idée de quand je passerai, ni même si ça se fera un jour.

      En résumé: Si vous voulez absolument que je passe à un festival, il faut demander aux organisateurs ou à votre libraire qu’ils contactent Delcourt pour m’inviter. À moi, ça ne sert à rien de demander. (C’est même souvent frustrant ! Quand on me dit “tu viens quand à Tahiti ?” j’ai envie de répondre “Oui ! QUAND ? QUAND ? S’il vous plaît, QUAND ?”)

    • Q : J’appartiens à une asso de défense des [votre cause] / Je participe à un concours / Je lance un site sur [votre thème] et j’aurais bien besoin de buzz, tu peux en parler sur ton blog / ta page Facebook ?

      Non, je regrette.

      -On m’a déjà demandé de participer à de nobles causes, mais ce n’est tout simplement pas l’endroit. Mon blog est un lieu de fiction et de détente. Je ne veux pas qu’il en soit autrement. J’ai UNE fois accepté par faiblesse de parler d’une manif: déjà ça n’a rien changé, personne n’est venu (c’était facile de compter: ils étaient 20 là-bas.), et le lendemain, on m’écrivait à nouveau pour me soumettre trois nouvelles nobles causes à défendre. Je ne le fais plus. Je sais que j’ai une relativement grosse audience, mais je ne crois pas une seconde à un quelconque statut d’influenceur, surtout pas en termes politiques ! En tout cas je n’ai aucune vocation pédagogique. Défendez vos causes, et laissez-moi dessiner tranquille.

      -On m’a demandé de soutenir des vidéos, des sites, des blogs. Déjà, les gens qui proposent ça ne se posent que très rarement la question “ai-je fait du bon boulot ?” (la dernière en date étant une affreuse vidéo musicale avec un son de chiottes). Ensuite, je ne parle que des trucs qui me plaisent. Je ne ferai jamais de pub “pour faire plaisir”, parce que zut.

    • Q : Nous voudrions faire un partenariat commercial / on vous invite à [spectacle, concert] / on vous envoie [tel livre, CD, DVD] si vous en parlez sur votre blog

      Là encore non, ça ne m’intéresse pas…

      Je ne fais pas de pub sur demande. Jamais. Ni payée, ni échangée, ni gratuite. Je n’aime pas la pub, directe ou indirecte. Sur le blog il n’y a ni annonces google, ni pop-up, ni bannières qui clignotent, et ça restera comme ça.

      Certains ont été plus subtils et plus courtois en m’invitant à des spectacles et en me disant que j’en parlais si je voulais, sans aucune obligation. C’est gentil, mais par principe, je refuse aussi. Parce que je sais que DE TOUTE FAÇON, je n’en parlerai pas.

      En revanche si vous voulez me faire découvrir votre livre/spectacle/concert comme ça, de manière complètement désintéressée, ce sera avec plaisir si je peux !

    • Q : Je voudrais faire un stage chez un dessinateur, prenez-vous des stagiaires ?

      Hélas non…

      Je travaille soit chez moi, soit dans un atelier partagé avec des amis.

      Dans le premier cas, je n’ai aucune envie d’avoir un(e) jeune inconnu(e) chez moi, entre ma vaisselle et mes slips. D’autant que je dessine en solo, sur des carnets. Je ne saurais pas trop quoi demander à un stagiaire !

      Dans le second cas, c’est un espace de travail plutôt exigu que nous nous partageons à quatre ou cinq selon les jours. Je ne peux pas imposer ça aux autres !

    • Q : Je voudrais t’acheter un dessin existant / Passer une commande payée / Acheter une page originale

      Là encore: je ne vends pas d’originaux… Je ne suis pas fan du commerce de planches de BD avec son système de cotes et tout.

      Pour le moment je n’ai pas trop besoin de sous. Les ventes, je réserve ça pour mes vieux jours, peut-être.

    • Q : Au secours ! J’ai posté mon commentaire 27 fois et il n’apparaît pas !

      Contrairement à l’ancienne formule sous flash qui était en elle-même un filtre à spam remarquable (les robots ne pouvaient pas “voir” l’intérieur du site et donc laisser de messages) le format WordPress est un peu la grande poubelle d’internet. Je reçois environ 80 spams par jour dans les commentaires, du coup Arnold a dû installer des filtres pour endiguer tout ça.
      Le problème c’est que du coup il peut y avoir un léger temps de réaction entre le clic et l’apparition en ligne du message.

      QU’EST-CE QUI AFFOLE LES FILTRES À SPAM ?
      -Si vous avez mis des termes tels que Lol, Mdr, preum’s, ils n’aiment pas. On a mis un filtre exprès pour éviter le langage Skyblog.
      -Si vous avez posté huit liens dans le même message, ça ne plaît pas non plus. La plupart de ceux qui font ça vendent des Rolex ou du Viagra.
      -Vous avez tenté de faire votre malin avec des balises html
      -Vous n’avez pas rempli les champs Nom-mail-site (ce n’est pas une obligation, bien sûr, mais un message “anonyme” est plus suspect !)

      PAS DE PANIQUE.
      -Soit votre message est en attente et va s’afficher tout seul comme un grand
      -Soit il a été mis “en attente de relecture” et le site m’a envoyé un bat-signal pour que je vienne le lire et l’approuver/le mettre à la corbeille.
      -Soit il est allé dans les spams, et je les vérifie de temps en temps avant de les effacer.

      QUE FAIRE / NE PAS FAIRE POUR QUE MON MESSAGE APPARAISSE ?

      IL NE SERT À RIEN:
      -De le reposter quarante cinq fois
      -De rajouter un message pour dire “bouhou mon message n’apparaît pas”
      -De m’envoyer un mail quatre secondes après

      IL EST UTILE:
      -De patienter cinq minutes
      -De patienter une heure de plus
      -Éventuellement de m’envoyer un mail ou de poster un message pour me prévenir s’il n’y a rien au bout de quelques heures.

    • Q : Mon commentaire est passé à la trappe ! Y a-t’il de la censure ?

      Il n’y a pas de censure, non !
      En revanche il y a quelques règles de conduite. Disons que si vous arrivez super énervé et que vous commencez à insulter (moi ou d’autres), il y a de fortes chances pour que vous ressortiez avec un joli tampon “Spam” sur le front et qu’on entende plus trop parler de vous.
      Le site a quelques filtres automatiques aussi, pour mettre en attente les commentaires pleins de “Preum’s”, “Lol”, “Mdr”.
      Ces tics me gonflent au plus haut point, du coup si vous avez posté pour dire juste “ouais je suis le premier !”, je vais implacablement vous diriger vers la poubelle.
      En revanche je ne censure pas, je laisse entrer dans la discussion même les gens qui ne sont pas d’accord avec moi, tant que ça reste poli !

    • Q : Hey, je peux utiliser un de tes dessins/une de tes pages pour faire un film/ illustrer mon article/parler de la BD en ligne/illustrer mon cours/mon mémoire/ma thèse?

      Grande question. Et question très compliquée. Prenons ça point par point:

       
      ADAPTATION AUDIOVISUELLE: Non, techniquement, vous n’avez pas le droit. Quand les Notes paraissent chez Delcourt, je leur cède les droits audiovisuels. Du coup, pour faire un film, il faut voir ça avec Delcourt. Cependant ça ne concerne que les notes déjà parues en livre. Les autres m’appartiennent à moi et rien qu’à moi. (par exemple, les deux dernières années de publication en ligne ne sont sorties nulle part.) Dans ce cas, c’est donc bien à moi qu’il faut demander. Pour le moment personne ne m’a proposé une “vraie” adaptation avec budget, producteur et tout. Si c’est le cas, je vous dirai systématiquement non si vous venez avec l’argument “on n’a pas beaucoup de budget, on pensait te donner un petit pourcentage si le film gagne des sous”. Si vous mettez un budget pour les caméras, les lumières, les transports, vous devez mettre un budget pour l’histoire, c’est la moindre des choses. Vous me proposez une somme, un pourcentage, et on négocie.
      Concernant les films de fin d’études/films entre copains pour déconner, je vous dirai systématiquement oui, à condition d’être prévenu AVANT (n’arrivez pas avec le truc fini ou je vous casse la gueule à vous, à votre mère et à votre chien) et qu’il n’y ait aucune exploitation commerciale derrière (toute exploitation commerciale devra faire l’objet d’un contrat.)

       

      UTILISATION DANS UN JOURNAL/SUR INTERNET: Je vais préciser ma réponse précédente: je suis assez partisan du “Fair Use” anglo-saxon. C’est à dire que tant que ça reste de l’exemple, je ne fais pas chier (par exemple: vous écrivez un article sur les blogs, il vous faut une ou deux cases pour parler du mien, ne me dérangez pas pour si peu, prenez et utilisez. Mettez juste toutes les références, et un LIEN CLIQUABLE VERS LE BLOG si c’est pour Internet.) en revanche si mon dessin sert à ILLUSTRER l’article, il vous faut mon accord, et si c’est publié: des sous. La différence est subtile, mais si par exemple vous devez faire un article sur la SF, vous n’avez pas le droit d’utiliser mes dessins de vaisseaux/planètes/aliens pour le faire. Même avec les références. Dès le moment où ça devient de l’illustration et plus de l’EXEMPLE, vous devez me contacter et me demander.

       

      POUR UN MÉMOIRE, UNE THÈSE, UN COURS: Je suis un ami du savoir et de la connaissance. Encore une fois, s’il n’y a pas de publication payée derrière, je suis plutôt pour l’utilisation sauvage de mon travail à des fins pédagogiques. Scannez, imprimez, copiez, faites vous plaisir. Les conditions sont: il faut que ça reste dans un petit cercle, ne génère pas d’argent, et soit à but pédagogique.

       

      IL EST HORS DE QUESTION D’UTILISER MON TRAVAIL POUR: des actions militantes, politiques ou religieuses. Si vous mettez un de mes dessins sur un truc d’extrême-droite, une “Manif pour tous” ou un texte religieux/créationniste ou autre, je vous défonce, vous et vos enfants, votre parti et votre église. :)