Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • 1) Commentaire de Julien BOILLOT posté le 9 January 2018 à 00:23:41
    Merci Boulet !
  • 2) Commentaire de Princesse Sangoku de Céleri sur Poireau posté le 9 January 2018 à 00:27:58
    On a les mêmes au Québec
  • 3) Commentaire de Khaldren posté le 9 January 2018 à 00:32:25
    Mais... mais ce n'est que de l'eau ?? Je pensais au moins â une citronade ou un truc comme ça, ou alors qu'ils allaient te faire payer à la fin en mode "Surprise ! :D" mais même pas, je suis trop habituée à la France qui fait tout payer :o je vois encore la tête que font tous les serveurs (ils font toujours la même tête) à qui je demande "un grand verre d'eau fraiche" quand je commande un café en terrasse l'été dans le Var... Bordel qu'ils comprennent pass dans GRAND verre d'eau >< je suis incroyablement jalouse de la Californie à l'instant même !
  • 4) Commentaire de Nathpanda posté le 9 January 2018 à 00:35:25
    Encore un verre d’eau pour la route ?
  • 5) Commentaire de Alokice posté le 9 January 2018 à 00:36:34
    Aaawww merci Boulet j'avais besoin de bien rigoler comme ça <3 (Ça me rappelle le "tout va bien par iciiii ?" De Pérusse XD "le service est IMPEC' !")
  • 6) Commentaire de Cul-de-pat' Pacman de la Courgette velue posté le 9 January 2018 à 00:37:23
    Ou comment combler l’appétit des clients pour pas cher
  • 7) Commentaire de Viande d'ox posté le 9 January 2018 à 00:38:18
    Un burger végé ? La viande, ce n'est plus la force ?!?
  • 8) Commentaire de Merlock posté le 9 January 2018 à 00:41:22
    Le légendaire serveur parisien te snobe et t'enterre sous la masse de son mépris souverain mais, au moins, il ne hante pas tes nuits et ne tente pas de te voler ton âme (par essence, fondamentalement inférieure à la sienne, donc indigne de son impériale considération)... Excellente note, en tout cas! ;)
  • 9) Commentaire de Jacques C posté le 9 January 2018 à 01:01:50
    Hmmmm. Non. Il vaut mieux que je ne commente pas.
  • 10) Commentaire de Clem posté le 9 January 2018 à 01:22:28
    Merci, j'ai éclaté de rire tout seul devant mon écran :D Toujours ce même vieux lecteur fidèle, heureux. Merci Boulet.
  • 11) Commentaire de Grand Loup posté le 9 January 2018 à 01:40:27
    Aaaah, ça rappelle furieusement Reservoir Dogs, quand Steve Buscemi - pardon, Mr Pink - raconte sa théorie sur le pourboire. "Moi le matin, je veux au moins 6 tasses de café !"
  • 12) Commentaire de Nemonowan posté le 9 January 2018 à 02:23:20
    Donc, la serveuse c'était Droopy avec un masque de femme?
  • 13) Commentaire de 2nde classe Dracula du Bois de Brocoli posté le 9 January 2018 à 02:31:48
    A la troisième case, je savais que tu étais au USA.... A la cinquième, j'avais reconnu la Californie.
  • 14) Commentaire de Impératrice Picsou du Pâtisson posté le 9 January 2018 à 03:40:43
    Les verres duralex n'ont pas encore envahi l'univers ? J'habite en Australie, dans tous les cafés branchouilles il y a des duralex comme-à-la-cantine made in France avec ton âge au fond...
  • 15) Commentaire de JJ posté le 9 January 2018 à 03:58:36
    Ça change de la France !
  • 16) Commentaire de SrPilha posté le 9 January 2018 à 06:36:08
    Quant au petit supplément, un épisode relevant de The Pigeon Gazette: https://tapas.io/episode/504901 :)
  • 17) Commentaire de Député Ironman de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 9 January 2018 à 06:59:02
    Bon a savoir, car je suis comme toi, je dois absolument finir mon verre :P
  • 18) Commentaire de Ludo posté le 9 January 2018 à 07:13:48
    J'admire ton stoïcisme : dans un antre de la mode bio / équitable / auto-suffisant / végétarien / vegan (rayez la mention inutile - s'il y a lieu), c'est le remplissage automatique du verre qui te fait perdre ton sang-froid... :D
  • 19) Commentaire de kassisto posté le 9 January 2018 à 08:31:33
    Ils ont une salière qui fait de la musique?
  • 20) Commentaire de Bamb posté le 9 January 2018 à 08:39:15
    Je préfère ça a certains payer où on a ni pain ni eau pour manger... horrible.
  • 21) Commentaire de toto posté le 9 January 2018 à 09:58:49
    Au Etat-Unis le service n'est pas compris dans la note, les serveurs sont payés un salaire horaire de misère et sont contraints à cette surenchère d’obséquiosité pour espérer un pourboire important. Effectivement c'est assez desagréable quand on n'a pas l'habitude et qu'on veut juste manger tranquillement en discutant avec tes amis. Pour ce qui est du liquide, il y en a tellement peu entre les glacons qu'on t'impose qu'il faut vider 2 ou 3 verres pour avoir bu l'équivalent d'un verre sans glacon ;-)
  • 22) Commentaire de Jacques posté le 9 January 2018 à 10:41:03
    Sympa, toujours aussi marrant !
  • 23) Commentaire de HC posté le 9 January 2018 à 10:59:46
    Purée, moi c'est pareil avec l'assiette : on m'a toujours appris à finir l'assiette. Mais dans certaines cultures, si tu finis l'assiette, ça signifie que tu n'as pas eu à manger et donc tu fais comprendre à ton hôte qu'il n'a pas préparé suffisamment, et donc tu lui mets la grosse honte. Alors que par chez moi (où on a tous plus ou moins connu la guerre et les Allemands), si tu ne finis pas ton assiette, tu es un ignoble gaspilleur, responsable de la faim en Afrique ou je ne sais quel pays en guerre. Comment concilier les deux cultures ?
  • 24) Commentaire de Rédactrice-en-chef Supergirl de l'Endive au Tofu posté le 9 January 2018 à 11:15:50
    Fort heureusement ce n'est pas la suisse, le pot d'eau vaut parfois une fortune là bas... merci pour cette note, j'y penserai si je vais aux US... :)
  • 25) Commentaire de Députée Odin de Céleri sur Poireau posté le 9 January 2018 à 11:30:11
    Je me demandais à quel endroit tu pouvais être pour qu'on te reserve de l'eau et tout s'explique, les Etats Unis. Ca dépend des restaurants, mais le service est tellement mieux là-bas. J'habite en Suède et comme il n'y a pas de "tips" certains considèrent que c'est normal que les serveurs ne.. fassent pas leur boulot. C'est une galère pour avoir de l'eau, ils font la gueule quand on passe une commande, et te font remarquer que tu gènes si tu es toujours là à manger 40min avant la fermeture de la cuisine.. Le bonheur.... Les serveurs francais paraissent d'un coup bien plus sympa.
  • 26) Commentaire de pH posté le 9 January 2018 à 11:33:18
    @7 @18 Eh ben, y'en a qui ont pas tout suivi.
  • 27) Commentaire de Guilhem posté le 9 January 2018 à 12:45:56
    Y a un gros aspect commercial, dans le concept de tips. La première fois que j'ai mangé au Québec, je me disais "Ouah, 13$ le burguer au resto, ça passe ! Ah... C'était HT, et faut aussi ajouter le tips...". Et du coup, le prix affiché n'est pas du tout le prix à payer. Eux te disent qu'ils sont habitués et qu'ils se font pas avoir, mais bon, on est habitué au 49,99€ plutôt que 50€, il n'empêche que psychologiquement, ça marche quand même; et que c'est quand même de l'arnaque ! Après, je suis plus habitué aux restos des régions de France que ceux de Paris, dont j'ai jamais trop de problème avec les serveurs français. Mais j'aimais pas trop le coté "faux-cul-donne-moi-mon-tips" des serveurs nord-américain. Il me semble avoir lu qu'à NY un resto avait justement décidé de payer ses serveurs/serveuses à salaire fixe et que le tips n'était plus obligatoire (déjà, ça : Le tips est obligatoire, c'te contradiction...). Je me demande ce que ça a donné !
  • 28) Commentaire de Printable Calendar posté le 9 January 2018 à 20:43:53
    Merci, j'ai éclaté de rire tout seul devant mon écran :D
  • 29) Commentaire de Amiral Chuck du comté de Chou Romanesco sur Aïoli posté le 9 January 2018 à 21:09:32
    @18 j'aimerai bien qu'on m'explique ce qui peut mettre en rage dans le végé/végan/bio/solidaire etc... trop bobo? pas assez nazi? :) pardon je troll pour rigoler et évacuer le point godwin d'emblée mais en vrai je comprends vraiment pas la haine du "bobo", "hipster" etc ok le gars mange pas de viande... ben il a plutôt raison,non? il a le loisir d'afficher un look "cool", stereotypé comme tous les autres looks (hein salch)... grand bien lui fasse, parfois c'est assez mignon, non? est-ce qu'il y a des arguments qui font le poids contre? végétarien c'est pas la seule position rationnelle? (je suis pas vraiment végétarien perso, je l'ai été quelque temps mais là c'était pas pratique récemment, parce que je suis trop mal organisé) comparons: -"ah non moi j'utilise plus de bouteille en plastique, y'a trop de plastique partout, ça fait beaucoup (vraiment beaucoup) de dégâts, en fait il semble bien qu'on devrait limiter drastiquement la consommation de plastique" -"ah ça m'énerve, je perds mon sang-froid" voilà comment je le perçois, et sincèrement j'aimerai bien comprendre, très cher commentateur n°18 (après je me doute que ça a des fondements probablement politiques qui peuvent faire dégénerer la conversation mais on peut essayer)
  • 30) Commentaire de Shouille posté le 9 January 2018 à 21:34:45
    Et donc la viande c'est mal mais les 18 verres de glaçons c'est bien ?
  • 31) Commentaire de Sénateur Chopper de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 9 January 2018 à 22:06:49
    @30 oui si ça lutte contre la fonte des pôles :p
  • 32) Commentaire de Superintendant Chopper de l'Endive au Tofu posté le 9 January 2018 à 22:30:58
    https://www.youtube.com/watch?v=NgbRxpj3GaE
  • 33) Commentaire de Kenova posté le 9 January 2018 à 22:55:32
    mon grand moment de solitude quand j'ai compris le concept du "free refill" dans un bar du Kentucky... le malheureux serveur essayait de me faire comprendre que je pouvais me resservir à volonté gratuitement... "It's free!" "Three? dollars? sure, here." "No, it's FREE!!" *désespoir intense*
  • 34) Commentaire de manu posté le 9 January 2018 à 23:05:57
    traduction : et n'oubliez pas mon pourboire.
  • 35) Commentaire de Lemon Curry posté le 9 January 2018 à 23:07:01
    Perso j'ai aussi le "urge" de finir mon verre quand bien même je bois beaucoup trop lentement. Du coup je finis tout d'un coup juste avant de partir pour pas gâcher. Et j'ai mal au ventre après.
  • 36) Commentaire de Président Akira de Sainte-Citrouille Ciboulette posté le 9 January 2018 à 23:10:12
    La serveuse a dû se dire que t'étais bien déshydraté à force
  • 37) Commentaire de Amiral Tintin de Sainte-Citrouille Ciboulette posté le 10 January 2018 à 00:06:50
    Autre problème lié à l'eau dans les restaurants aux US : ils ne comprennent pas "no ice". Genre par défaut un verre d'eau c'est une pile de glaçons à ras bord et ils mettent de l'eau entre les trous. Si tu demandes sans glace, alors ils te mettent juste une couche de 2 cm de glaçons au-dessus. Même s'il fait 10°C dehors, rien n'y fait, pas moyen de juste obtenir de l'eau du robinet.
  • 38) Commentaire de Cyril, Montréal posté le 10 January 2018 à 01:49:38
    @ 27 En Amérique du nord, le prix hors taxe, ce n'est pas que pour la restauration : c'est pour tout ou presque. C'est pas vraiment de l'arnaque : ici tout le monde est habitué. Les principaux que ça dérange, ce sont les touristes. Et ce n'est pas le but de la manoeuvre, c'est un effet de bord. Contrairement à ce que tu sembles penser, le tip n'est pas obligatoire : c'est à la discrétion du client. Donc, tu peux doser le tip en fonction du service. Quand c'est vraiment à chier, tu peux parfaitement laisser que dalle. Mais si tu es vraiment satisfait (et pas uniquement par le service des verres d'eau), tu peux tiper plus. 15% c'est la norme, mais tu peux aller plus haut quand tu es vraiment satisfait. Il m'arrive de tiper à 20%. Ça ne concerne pas uniquement l'eau dans les restos, c'est souvent le café aussi qui est servi à volonté (cf. scène d'introduction de Reservoir Dogs). Vu de la France, ça peut être vu comme de l'obséquiosité. Il est toujours délicat d'affirmer des généralités, mais globalement ce n'est pas le cas, du moints à Montréal. C'est con à dire, mais les gens y sont... gentils (et pas uniquement les gens au tip). Y'a pas vraiment de faux-semblants, mais les serveuses aiment mieux être de bonne humeur et blaguer avec les clients que de faire la gueule. Ils sont plus enclins aussi à développer une complicité avec les clients, surtout les réguliers. En tout cas, après 10 ans de Province, 10 ans de Paris et 10 ans de Montréal, j'ai une large préférence pour Montréal. Je trouve ça juste plus agréable. :-)
  • 39) Commentaire de Renaud posté le 10 January 2018 à 03:05:37
    Alors, je n'ai pas la chance de fréquenter régulièrement l'Amérique du Nord, je n'y ai même jamais mis les pieds, mais je me demande quels bars/cafés/ restaurants fréquentent Boulet et certains commentateurs en France, où j'ai toujours globalement affaire à des serveuses ou serveurs plutôt sympathiques et serviables (alors même que leur revenu n'en dépend pas au même degré, si je comprends bien, qu'aux USA ou au Canada). Des verres en duralex, j'en ai rarement eu depuis la cantine scolaire. Et les prix en France, où on a encore droit à avoir de l'eau, du pain ou des couverts sans supplément (ce n'est pas forcément le cas dans des pays voisins) me paraissent somme toute relativement raisonnables (sans contester que ça m'est facile à dire parce que j'appartiens à un milieu favorisé). Voili, voilou, amitiés à tous.
  • 40) Commentaire de sous-commandant Daredevil de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 10 January 2018 à 04:38:28
    Ils refill tout ici, c'est clair :)
  • 41) Commentaire de Printable Calendar posté le 10 January 2018 à 06:35:29
    Merci, j'ai éclaté de rire tout seul devant mon écran :D :D
  • 42) Commentaire de le vikkikking posté le 10 January 2018 à 08:27:04
    ahhh mon train arrive a Oslo et j'ai pas vu le temps passer. Merciiiii cette note était super drôle!
  • 43) Commentaire de Guilhem posté le 10 January 2018 à 09:44:17
    @38 : Déjà, Province, c'est pour le Québec, ou pour les régions de France ? Et ça ne veut pas dire grand chose pour la France, car, par exemple les serveurs de Provence sont assez différents de ceux du Nord, de manière généralisée bien sûr ! :-p (ceci, parce que les tempéraments sont très différents selon les régions, dixit un provençal pur qui habite depuis quelques années dans le nord). Enfin, désolé si j'ai l'air de m'énerver, mais c'est parce que ce terme de province ne parle qu'aux parisiens, pour le reste, un occitan se sentira forcément pas concerné si on parle de la Bretagne ! :-p J'ai vécu aussi le temps d'une partie de mes années d'études au Québec, et au début, un serveur m'a bien envoyé chier (mais genre vraiment) quand j'ai laissé quelques centimes par réflexe. Et les copains québécois m'ont bien fait comprendre que ça ne se faisait vraiment pas de rien laisser, ou peu. De fait, même si effectivement, sur le papier, c'est facultatif, ça reste moralement obligatoire (et pis bon, c'est un peu leur salaire, hein ? Quand on a compris ça, on se sent obligé de donner) ! Pour le prix HT, ça reste de l'arnaque jouant sur le coté psychologique, comme le fait de ne pas arrondir les prix et de rester sur le ,99, c'est ce que je soulignais, même si beaucoup diront qu'ils ne se font pas avoir, si ça reste comme ça, c'est bien parce que ça marche, car on sera plus enclin d'acheter un produit si on voit son produit affiché à 45 plutôt qu'à 51, surtout en période de soldes ! :)
  • 44) Commentaire de GoMovies posté le 10 January 2018 à 10:14:25
    Sympa, toujours aussi marrant !
  • 45) Commentaire de bullet force posté le 10 January 2018 à 10:15:56
    toujours aussi marrant !
  • 46) Commentaire de Sebast posté le 10 January 2018 à 11:54:45
    A Cologne, quand tu finis ta bière (la Kölsch), le serveur t'apporte AUTOMATIQUEMENT un nouveau verre plein, sans demander si tu en reveux une. Il faut laisser un fond dans le verre si tu n'en veux plus. Cela voudra dire que tu n'as plus soif. Si tu finis ton verre, ca veut dire que tu as encore soif...
  • 47) Commentaire de Cul-de-pat' Aralé de la Tomate Flétrie posté le 10 January 2018 à 13:03:43
    L'angoisse du gâchis...
  • 48) Commentaire de Présidente Batman de l'Endive au Tofu posté le 10 January 2018 à 13:05:02
    Pardon mais moi j'ai pas tout suivi....Paris c'est fini?
  • 49) Commentaire de Zélie posté le 10 January 2018 à 13:28:46
    Hahaha! Je me serais certainement faite avoir aussi, c'est bon à savoir.
  • 50) Commentaire de Fabien posté le 10 January 2018 à 13:44:49
    Ça me fait penser au service au restaurant un peu trop impeccable des Deux minutes du peuple de François Pérusse.
  • 51) Commentaire de Ben posté le 10 January 2018 à 18:11:37
    Tu es mieux en Bourguignon qu'en Californien. ;)
  • 52) Commentaire de Mathieu Raava posté le 10 January 2018 à 18:30:28
    En fait l'enfer et le paradis sont au même endroit.
  • 53) Commentaire de Rédactrice-en-chef Frankenstein de la Pomme de Terre Germée posté le 10 January 2018 à 19:47:15
    j'adore la façon de dessiner le perso en proie à sa manie et le sachant et l'expression subtile de sa comparse en face (ici dans l'avant dernière case, dans la note précédente pour le truc sur les séries, lorsqu'il explique que vraiment c'est pas possible en vrai ou quelque chose comme ça) donc merci et aussi spécial dedicace pour les archetypes de serveuses/serveur, très finement réussis! le barbu qui déboule par surprise est parfait! la serveuse me rappelle précisément une copine à moi, là c'ets du perso secondaire de compétition!
  • 54) Commentaire de Mist posté le 10 January 2018 à 20:19:25
    Oui, je regrette de ne pas l'avoir su, quand je suis partie aux USA avec ma famille, que le tips c'est leur salaire (le principe même reste assez honteux, je trouve, mais c'est comme ça). Ce n'est pas moi qui payait le restau la plupart du temps, mais je ne suis pas certaine que mes parents le savaient, alors j'ai un peu honte...
  • 55) Commentaire de 2nde classe Akira de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 10 January 2018 à 21:08:40
    Derniere note de trondheim sur le sujet (959) https://www.lewistrondheim.com/blog/ Vous êtes tous des grands traumitisés...
  • 56) Commentaire de Capitaine Odin de l'Endive au Tofu posté le 10 January 2018 à 21:10:41
    A l'attention de toto : Pour ce qui est du liquide, il y en a tellement peu entre les glacons qu'on t'impose qu'il faut vider 2 ou 3 verres pour avoir bu l'équivalent d'un verre sans glacon ;-) Tu veux VRAIMENT faire ch**r ? demande un coca, SANS glace !
  • 57) Commentaire de Jacques C posté le 10 January 2018 à 23:59:00
    @ Sebast (46) : Oooooh, la Kölsch, ça ravive des souvenirs de quand je savais parler allemand ! Ça fait une paie que je n'y avais pas repensé, même en lisant cette note (refoulement par frustration de ne plus savoir aligner une phrase en allemand ?). Merci de cette madeleine de Proust. Je revois maintenant les verres fins et longs, de rigueur pour servir la Kölsch, l'ambiance de la foule à la brasserie... et les serveurs à tablier qui remplissaient mon verre à chaque fois que je le terminais (bon, j'ai quand même vite compris et modifié mon comportement). Odeurs et bruits qui reviennent. Je revois aussi les enfants de mes hôtes (4 et 5 ans) que je n'arrivais pas à comprendre et dont je désespérais d'arriver à m'adapter à la prononciation de l'allemand (et de me faire comprendre d'eux, même en m'appliquant), jusqu'au jour où mes hôtes en rigolant s'exclamèrent que c'était inutile d'essayer vu que leurs enfants ne parlaient pas encore allemand mais exclusivement kölsch (incidemment, ceux qui s'opposent à la reconnaissance des langues régionales en France et citent la belle Allemagne unifiée autour de sa langue ne connaissent manifestement rien à la réalité sociologique et linguistique de l'Allemagne, où de nombreux enfants ont le dialecte local comme langue maternelle et n'apprennent l'allemand qu'à l'école). Cologne, pour moi, ça reste ça : la Kölsch, et le kölsch. Nostalgie.
  • 58) Commentaire de chauffagiste frisquet corbeil essonnes posté le 11 January 2018 à 12:26:42
    bonne continuation, superbe blog
  • 59) Commentaire de eliquide posté le 11 January 2018 à 17:23:16
    Ça donne envie d'aller y faire un tour !
  • 60) Commentaire de Mathieu Laversanne posté le 11 January 2018 à 17:49:15
    J'ai decourvert le meme probleme en habitant Thailande, dans une petite ville, mais avec le "whisky" - eau gazeuse.. ils remplissent toujours le verre.. Et en effet, j'ai par principe de le finir.. Cela m'a pris plusieurs semaine, et mal de crane pour comprendre qu'il fallait le laisser plein si on ne voulais plus boire..
  • 61) Commentaire de 2nde classe Tetsuo de Sainte Carotte posté le 11 January 2018 à 21:13:25
    Franchement,après plus d'un mois d'attente d une nouvelle note, déçu. Habitué à tellement plus d'originalité et d'humour, il vaut mieux rester en vacances monsieur génial boulet!
  • 62) Commentaire de John posté le 11 January 2018 à 21:35:54
    Merci, toujours aussi marrant !
  • 63) Commentaire de Celine posté le 11 January 2018 à 23:43:13
    Alors là, je comprends pas pourquoi tu te sens obligé de boire...Comment ça c'est gâché? C'est pas gâché si tu fais durer ton verre tout au long du repas....Comprends pas...
  • 64) Commentaire de Arguro posté le 12 January 2018 à 04:29:11
    Comme d'habitude j'ai adoré la note et elle m'a bien fait rire. Je commente aussi pour poster mon point de vue de Français expatrié au Québec depuis 1.5 an pour faire un doctorat (plus d'argent pour la recherche en France, big dédicace à notre ami Sarko). Je confirme bien que les serveurs/euses sont payé un salaire minimum scandaleux. Cependant "tout le monde laisse des tips" et je trouve que cet automatisme a un envers dangeureux, a force de laisser au client le soin de payer le service, au fil du temps le salaire minimum dans la restauration a eu tendance à baisser, du coup il faut encore plus de Tips au serveur ou à la serveuse afin d'arriver à un salaire décent. C'est purement et simplement de l'exploitation. Vous vous voyez aller au boulot et là on vous dit, ha bien mon bon monsieur, c'est au client de décider de votre salaire ? Du coup votre revenu est fluctuant et si l'entreprise ne se porte pas bien c'est vous qui trinquez en premier. C'est comme si on payait les chercheurs en fonction du nombre d'articles publiés ou les profs en fonction du nombre de leurs élèves qui ont plus de la moyenne ou qui réussissent tels ou tels examens. Ce mode de fonctionement c'est le retour au 19eme sciècle ou en France on avait les journaliers a savoir qu'un serveur était son propre patron et qu'il devait se faire embaucher à la journée et que sa paie dépendait majoritairement de la clientelle de létablissement. c'était la même chose pour les maçon, les peintres, les ouvriers, vitriers, couvreurs, employés d'imprimerie, garçon de courses etc ... Je trouve heureux qu'en France les serveurs/euses sans gagner des cents et des mille puisse avoir un minimum de sécurité d'emploi sans avoir à surenchérir dans l'attention au client. Personellement en France, je n'ai jamais été mal servi dans un restaurant, de plus je ne vois pas en quoi le service serait globalement moins bien car on donnerait la possibilité au serveurs de ne pas faire le boulot. Cette logique d'esprit est typique du matraquage idéologique que l'on subit non-stop actuellement : "il n'y a qu'un seul monde possible, il faut être compétitif etc...etc..." Ce n'est pas parcequ'il ya 1% des serveurs qui font de la merde dans leur boulot que le 99% restant doit trinquer et gérer un stress au quotidien. Personnelement je plains les Nord-Américains qui sont dans cette situation se chantage au salariat. Cependant là-bas, c'est la norme et personne ne se pose la question. Voila. Pavé César. Mais avant de dire de la merde (@25), essayez de demander au premiers intéressés comment ils vivent leur boulot aux USA ou au Québec, bizarement c'est pas aussi idylique que ce que vous aurez tendance à raconter.
  • 65) Commentaire de Martin posté le 12 January 2018 à 11:09:55
    @Boulet : à Rome, vis comme les Romains. En Californie, combat ta nature profonde pour survivre à cet environnement aqueux. @30 : ton retour d'expérience sur les différences de comportement Paris/Montréal ne permet pas de tirer de conclusion : il se peut que la qualité à Montréal fût la même qu'à Paris pendant les 10 ans où tu étais à Paris, et que la qualité à Paris ait été la même qu'à Montréal les 10 ans où tu as vécu à Montréal. Bref, pour vraiment comparer, il aurait fallu faire soit un saut temporel, soit des voyages fréquents entre les 2 endroits pendant la même période. Comme je suis optimiste, je me dis que la qualité de services s'est constamment améliorée au cours des 30 années en question :) @43 : selon moi, les prix HT ne cherchent pas à arnaquer les acheteurs potentiels, mais ils sont liés à la nature même des USA et du Canada : des pays qui disposent de taxes différentes selon les endroits. Cela permet aux commerçants de dire que, eux, font les mêmes prix qu'ailleurs dans le pays (et que la différence de prix vient des politiques de la province/état. Mon raisonnement a toutefois une grosse exception : les magasins vendant de l'alcool, où là, pour une raison que j'ignore, les prix sont TTC (au Canada du moins).
  • 66) Commentaire de Jean-Gontran "J'ai-un-avis" d'Internet posté le 12 January 2018 à 15:03:52
    "C'est terminé, Viandhor !" ricana Bhrokolix, le dieu des légumes verts. Etendu aux pieds de son ennemi juré, le dieu de la viande émit pour seule réponse un râle rauque. Dans son esprit engourdi par la douleur, l'incompréhension se mêlait à la détresse. Comment était-ce possible ? Comment lui, Viandhor, Seigneur du Saignant, Gourou du Gras, Justicier du Jus, avait-il pu être défait ainsi ? Et de surcroît, par cette chiffe molle verdâtre de Bhrokolix, à qui il collait d'habitude de violentes tannées avec une facilité telle qu'il s'en sentait presque coupable ? Quelque chose n'allait pas, c'était évident. Mais quoi ? Qu'est-ce qui avait changé pour que les rôles soient ainsi inversés ? Le dieu de la viande n'en avait pas la moindre idée. Mais il n'avait pas dit son dernier mot. "Tu ne te débarrasseras pas de moi aussi facilement, Bhrokolix !" grogna Viandhor. En dépit de la souffrance aiguë de ses blessures, il rassembla ses forces pour s'appuyer sur le manche de son gigantesque hachoir et se relever avec difficulté. "Il me reste encore une botte secrète, poursuivit-il. La fondation de mon pouvoir. Mon plus fidèle disciple, celui dont la foi me permet de déployer toute l'étendue de ma puissance ! Face à lui, ton Culte du Végétal ne fait pas le poids ! - En es-tu bien sûr, Viandhor ? se contenta de lâcher Bhrokolix, un sourire malsain aux lèvres. Es-tu sûr que cela te sauvera ?" C'en fut trop pour Viandhor. Il ne pouvait tolérer davantage de cette arrogance. Levant les bras aux ciels, il rugit : "Entends mon appel, Héraut de la Chair, mon serviteur de toujours ! Viens en aide à ton dieu selon les termes de notre pacte ! Prête moi ta force... Boulet !" Dans un coup de tonnerre, les nuages s'écartèrent, dévoilant une image là où aurait dû se trouver le ciel. Celle d'un homme aux cheveux et à la barbe de feu, assis à une table en face d'une jeune femme. Viandhor ne put réprimer un sourire de soulagement à la vue du visage familier de son vieil ami. Il semblait que ce dernier se trouvait à un restaurant... Et voici justement que serveuse s'approchait pour prendre sa commande ! C'était parfait. Peu importe ce que le fidèle Boulet choisirait. Entrecôte, hamburger, poulet rôti... même une simple tartine avec du pâté ferait l'affaire. Pour peu qu'il manifeste sa foi en la viande, cela conférerait au dieu le pouvoir d'infliger à Bhrokolix la correction qu'il méritait. La bouche de Boulet s'ouvrit. Il allait commander ! Viandhor tendit l'oreille, le coeur battant, savourant déjà sa victoire à venir. Tout allait bien se passer. Il savait qu'il pouvait compter sur son disciple. Il savait qu'il pouvait... "... et pour moi, un burger végé !" Dans les cieux du Monde des Dieux, le hurlement de désespoir de Viandhor retentit avec fracas, avant d'être rapidement recouvert par l'écho des gloussements sardoniques de Bhrokolix.
  • 67) Commentaire de Airmes posté le 12 January 2018 à 16:56:03
    hahahahahahahahahaha
  • 68) Commentaire de Bioéthanol posté le 12 January 2018 à 22:45:04
    P'tain suis plié de rire là! Heureusement que c'est pas à l’éthanol qu'elle t'a fait le plein, quoi que, si tu étais vegan, ça le ferait peut être!
  • 69) Commentaire de Takuan posté le 13 January 2018 à 21:22:40
    Sous-texte n° 3 et 4 : Ce sont les clients qui décident de la paye du serveur. Sous-texte n°1 Oui, aux US les serveurs/serveuses sont VRAIMENT très impliqué(e)s. ... Sans déconner... (¬_¬) @64) Arguro "C'est comme si on payait [...] les profs en fonction du nombre de leurs élèves qui ont plus de la moyenne ou qui réussissent tels ou tels examens" Oui, Obama a voulu faire passer un modèle EXACTEMENT comme celui-là, si mes souvenirs sont bons... Je me demande ce que c'est devenu, tiens.
  • 70) Commentaire de EdwardWew posté le 14 January 2018 à 02:33:05
    salut
  • 71) Commentaire de ororuK posté le 14 January 2018 à 03:27:36
    @Arguro : Ah, enfin ! Merci.
  • 72) Commentaire de Jacques C posté le 14 January 2018 à 12:03:08
    @ Arguro aussi : Merci aussi !
  • 73) Commentaire de aldanjah posté le 14 January 2018 à 12:13:16
    la mentalité du tips !
  • 74) Commentaire de Barnac posté le 14 January 2018 à 23:06:02
    La dernière image c'est une référence à One Piece (Aqua-Luffy/Aqua-Boulet) ou c'est juste un hasard ?
  • 75) Commentaire de Balbylon posté le 15 January 2018 à 10:06:55
    Je me suis pissé dessus. ... @66 Bel effort. Dommage pour Viandhor mais Boulet n'est pas croyant de toute façon. Juste une question pour ceux qui vivent aux usa : quand tu payes par carte, le tip tu dois le donner en billets ou tu peux l'inclure dans la note? Les américain doivent être super balèzes en calcul mental parce que calculer 13 % de 23$, c'est chaud. Tout le monde se balade avec sa calculette?
  • 76) Commentaire de Ledressingderomane posté le 15 January 2018 à 11:53:12
    Looool merci pour ce bon moment !
  • 77) Commentaire de DaGaut posté le 15 January 2018 à 12:11:02
    Fîchtre, j'ai le même comportement avec les verres pleins! Je ne suis donc pas seul! Et maintenant je suis prêt à me méfier de la Californie! Pour l'histoire des pourboire: ouais, faut y penser quand on est à l'étranger en général. J'ai du passer pour un horrible rat au japon: On m'as présenté une addition dans un resto avec 2 élément. Comme j'avais commander qu'un truc, j'ai pas compris et j'ai réclamé. Depuis, j'ai compris que c'était le service qu'ils avaient inclus sur la note, puisque qu'il n'était pas inclus dans le pris du plat... Bref, amis globe trotter, quand vous partez à l'étranger, n'hésitez pas à vous renseigner la dessus. PS: Le dessins des commentaires me rapelle transmetropolitan "Mr Swennnnnney!"
  • 78) Commentaire de Pleasure-Sexy-Doll posté le 16 January 2018 à 14:14:53
    Vraiment trop fort haha. Glop glop glop, j'adore
  • 79) Commentaire de Cool posté le 16 January 2018 à 14:16:23
    Excellennnt !! Mais arrête de boire ! hahaha Merci beaucoup, continue boulet on t'adore
  • 80) Commentaire de Madame la Ministre Godzilla du Pâtisson posté le 16 January 2018 à 15:11:22
    Dieu que j'ai ri!
  • 81) Commentaire de Capitaine Pacman de Sainte-Citrouille Ciboulette posté le 16 January 2018 à 16:57:05
    @29 Vaste question que la tienne, je vais tenter d'y répondre selon mon point de vue (je ne prétends pas détenir La Vérité). On va déjà séparer deux chose : les végans et les bobos. Même si pas mal de chose les rejoint, tous les bobos ne sont pas végans et vice versa. Pour les bobos, il faut déjà une définition. Le terme a été tellement repris et déformé qu'il ne veut plus dire grand-chose, chacun (les politiques?) le reprenant à sa sauce. Bobo veut dire bourgeois-bohème, ce qui est littéralement une contradiction, bourgeois voulant dire qui a de l'argent, bohème voulant dire qui vit dans la pauvreté et l'insouciance. Au final, la définition la plus correcte d'un bobo serait celui qui "vit dans la simplicité et en intelligence avec l'environnement et les autres, bien qu'ayant de l'argent". Le problème principal des bobos est leur posture de Père la morale alors qu'ils sont pétris de contradictions. Promouvoir le bien-être au travail, c'est bien, promouvoir le bio local en allant au marché à pied avec son cabas en paille, c'est bien, lutter contre la pollution, c'est bien, mais dans ce cas on ne peut pas avoir le dernier iPhone en poche ni partir toujours en vacances à l'étranger en avion. Les végans c'est un poil différent. Eux n'ont pas tant de contradictions qu'ils ressemblent à une secte. Alors un végan c'est quoi. C'est quelqu'un qui refuse l'exploitation des animaux pour une raison principale, la souffrance animale, et une raison secondaire, la non-rentabilité alimentaire (pour un apport énergétique équivalent, il faut une quantité d'énergie beaucoup plus importante pour élever des animaux que faire pousser du blé, ce qui n'est pas viable pour le nombre d'humains sur terre). Et tout repose sur deux faits : les animaux sont capables de souffrir, et on n'a plus besoin des animaux pour survivre, tant en outils (peaux par exemple) qu'en nourriture (des plantes contiennent ce qu'il faut en protéine et autres). À partir de là un végan rejette toute exploitation animale mais aussi toute domestication animale. De fait, si les végans viennent au pouvoir du jour au lendemain, on aurait une hécatombe de vaches, poules, chiens et chats. Et du coup, les végans rejettent tous les produits issus des animaux (peaux, nourriture, ...) pour ne manger que des végétaux. Bref, dans le principe ils ont raisons sauf qu'il y a leur rigueur et notre culture. Dans notre culture, il y a notre héritage religieux qui dit que l'Homme est au-dessus des animaux et peut en disposer à sa convenance. Ou même sans être religieux, il y a des mouvements spécistes qui disent que l'être humain peut faire ce qu'il veut, c'est naturel. Bref cet héritage est assez ancré en nous et c'est assez difficile de s'en débarrasser. Mais bon au final, ce côté contre la religion devrait les rendre sympathiques, sauf qu'ils ont l'air eux-mêmes d'une secte où seuls les initiés peuvent entrer et où tu n'as pas le droit à la demi-mesure. Soit t'en es un et tu fais tout strictement, soit tu n'en es pas un. Du coup, c'est compliqué de devenir végan, car déjà que changer ses habitudes alimentaires ce n'est franchement pas facile, mais en plus tu n'auras que peu de reconnaissance de la part des collègues qui considèreront toujours que tu n'en fais pas assez. Même si tu ne fais pas ça pour ton image, ça pourrait aider. Après il y a aussi quelques contradictions du genre où certains ne rejettent pas la domestication ("Oui mais mon chat est trop mignonoux, je ne peux pas m'en séparer!") alors que, clairement, vivre toute sa vie dans 20m² génère de la souffrance. Ou alors il y a ceux qui prônent l'écologie malgré les pollutions agricoles (des engrais bio sont très polluants). Mais c'est moins répandu. Finalement je remarque que ce qui reproché aux premiers (bobos) c'est de ne pas être assez rigoureux car c'est nécessaire pour donner des leçons, et aux seconds (végans) de l'être trop car ils en deviennent exclusifs. Bon, sur ce, en espérant que j'ai pu aider à comprendre le schmilblick et parce que j'avais envie de mettre à plat mes impressions, je retourne travailler. @ ++
  • 82) Commentaire de Chef de Patrouille Aralé de Sainte Carotte posté le 16 January 2018 à 18:20:54
    salut boulet,génial,comme d'hab'...2 questions me taraudent;1-cette scene se déroule-t-elle aux usa? 2_si oui,TU SAIS DIRE POTIMARON EN ANGLAIS??? yey971
  • 83) Commentaire de Rédactrice-en-chef Akira de Saint-Concombre en Vinaigrette posté le 17 January 2018 à 02:10:52
    ok on approche du noeud du problème... c'est quoi "donner des leçons"? c'est le contraire "d'assumer"? :)
  • 84) Commentaire de Esther posté le 17 January 2018 à 18:07:26
    Excellent comme toujours, merci boulet :p

  • ... Ou fouillez les notes classées par mois ci-dessous:

  • Si vous voulez voir d'autres choses, voici une liste de liens à découvrir. Essentiellement la BD mais pas "que". Un peu de musique, de graphisme, d'insolite...Bref, des liens sur lesquels je traîne souvent. (Attention, certains sont en anglais !)
  • Vous êtes ici au courrier des lecteurs... Si vous voulez m'envoyer un message qui ne soit pas public, utilisez la petite fenêtre ci-dessous, ça m'enverra un mail.
    Il y a beaucoup de questions qui reviennent très souvent... Par exemple sur l'eventualité d'un passage dans telle ou telle région, ou les dates de sortie d'album...Comme je reçois beaucoup de messages, je ne peux pas répondre à chaque fois ! Souvent, ces questions ont leur réponse dans la FAQ. Elle est juste en dessous, pensez à jeter un coup d’oeil !
    Précision : ce n'est PAS une adresse professionnelle ! Pour tout ce qui est invitations à des festivals, entrevues, projets... Merci de passer uniquement par mes éditeurs.

  • Votre email (obligatoire)

    Nom (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Pièce jointe :

  • Contacts professionnels

    • Pour DELCOURT (

      Notes,  La Maison Close, Donjon,…

      )
      CONTACT
    • Pour GLÉNAT (

      Raghnarok, La Rubrique Scientifique, Tchô

      )
      CONTACT
    • Pour La BOÎTE à BULLES (

      Le Voeu de Marc/de Simon

      )
      CONTACT
    • Pour BRAGELONNE (

      Tous malades, Erik le Viking

      )
      CONTACT

    F.A.Q.

    • Q : Hé moi aussi je veux un beau site comme ça, vous me le faites ?

      WordPress est un logiciel participatif, normalement chacun peut reprendre un habillage et l’adapter, rien n’est “déposé”.

      Cela dit nous avons décidé de ne pas le mettre non plus en open-source. On s’est donné du mal pour faire un truc joli et on ne veut pas que ce soit repris n’importe comment par n’importe qui. Nous avons donc préféré nous dire que nous filerions l’accès à ce format d’habillage à des dessinateurs dont nous connaissons/apprécions le travail !

      Après, personnellement, je considère la partie WordPress comme le travail d’Arnold et je le laisse complètement décider de ce qu’il veut faire avec !

    • Q : Ouah quel joli blog, comment t’as fait ?

      Je n’ai pas fait grand-chose, à vrai dire !

      Au départ il était en flash, mais devant les nombreuses râleries des internautes, j’ai décidé de passer au tout-lisible-partout. J’ai essayé d’apprendre WordPress, et au bout d’une journée j’annonçais “J’ai réussi à écrire “Bouletcorp” en bleu sur fond blanc, ça va être plus long que prévu !”.

      Sur ce un internaute, Arnold, s’est proposé pour la partie programmation. Il était enthousiaste et efficace, voilà le résultat ! Moi j’ai juste rempli de dessins !

    • Q : J’ai une super idée de scénar pour une note, je te l’envoie et tu la dessines, ok ?

      Alors non merci… Je trouve ça sympa mais le blog c’est vraiment ma petite cuisine solitaire à moi, je veux pas qu’on me propose des idées, quand bien même elles seraient excellentes que je n’en voudrais pas !

    • Q : Est-ce qu’on peut trouver les histoires du blog en album ? Tu n’avais pas dit que tu arrêtais ça?

      A l’heure actuelle (été 2014), il y a huit tomes sortis, aux éditions Delcourt, collection Shampooing.

      Tome 1 « Born to be a Larve »,

      Tome 2 « Le petit théâtre de la rue »,

      Tome 3 « La viande c’est la force »,

      Tome 4 «Songe est mensonge »,

      Tome 5 « Quelques minutes avant la fin du Monde»,

      Tome 6 «Debout mes globules ! »,

      Tome 7 “FormicaPunk”,

      Tome 8 “Les 24 Heures”,

      le Tome 9, “Peu d’Or et Moult Gueule” est à paraître en octobre 2014 (vers le 24, je crois).

      Ce tome 9 est un “repentir”, j’avais prévu d’arrêter de faire des albums à partir du 8, voilà pourquoi:

      Le blog a beaucoup évolué depuis sa création il y a dix ans (eh oui, ça nous rajeunit pas). De vide-poche/fonds de tiroir il est passé à support d’écriture. En gros, au début j’y mettais ce qui ne valait pas selon moi la peine d’être publié, et ensuite j’y écrivais des histoires finies, sans ce côté “petit truc sur un coin de table”. Et ça prenait beaucoup de temps. Au bout d’un moment j’en ai eu marre de cette obligation de poster et j’ai dit “bon j’arrête cette formule, je vais refaire n’importe quoi dans tous les sens”. Or, il s’est avéré que non. J’ai continué instinctivement à faire des histoires. Les petits dessins/fond de carnets je les ai mis sur Tumblr (bouletcorp.tumblr.com) et donc la “nouvelle formule” ressemble en fait beaucoup à l’ancienne.

      Bref, j’avais assez de pages pour faire un tome 9. Trop, même. J’ai genre déjà 70 pages du tome 10, il existera donc probablement un jour. (Il me faut 150 pages pour faire un tome, vu que sur les 190 pages, il y a d’habitude environ 40 pages d’inédits que je fais pour l’occasion)

       

    • Q : C’est joli ce traitement, c’est quoi la technique ?

      La plupart du temps, c’est du feutre tubulaire (Rotring ou Mg Aristo) sur carnet. Parfois il y a de l’aquarelle par dessus (non, l’encre Rotring ne bave pas. Pas trop en tout cas).

      Quelques notes sont des peintures numériques, c’est à dire réalisées directement à la tablette graphique sur Photoshop.

      Ces dernières années je suis passé au stylo plume “Carbon Pen Ultimate”

    • Q : Qu’est-ce que tu utilises comme matériel ? J’aimerais connaitre la marque de tes feutres, stylos, crayons, papiers, pinceaux, slips, encres, aquarelles, gommes…

      Je n’aime pas parler matériel, déjà parce que ça me force à citer plein de marques et que je n’y tiens pas. J’utilise la plupart de mon matériel par défaut, simplement parce que ce carnet est le premier qui me soit tombé sous la main. Quand je vais au magasin de matériel, je demande “je voudrais de l’aquarelle”, je ne demande pas de marque. Pareil pour le papier. Pour les feutres je les essaie sur place et je prends ceux qui me plaisent. Pour les pinceaux j’en ai deux ou trois que j’utilise depuis près de cinq ans, ils sont mâchonnés, je ne vois même plus la marque.

      Le seul truc un peu récurrent c’est le Rotring isograph 0.35, que j’utilise assez souvent. Il existe quasiment le même moins cher, le Mg Aristo 0.35. Ce sont mes stylos qui font plein de petits traits. Sur les dernières années c’est un nouveau stylo (il y a même une note qui en parle) c’est le Carbon Pen Ultimate. Voilà vous savez tout.

    • Q : C’est bientôt l’anniversaire du neveu de ma belle-soeur: tu lui envoies un dessin, ça lui ferait tellement plaisir !

      J’aimerais vraiment pouvoir faire plaisir à tout le monde. Mais c’est impossible.

      Je travaille beaucoup sur des scénars, des albums, et je fais du blog (Qui, maintenant qu’il est publié, peut être vu comme du travail d’avance). À côté de ça je dessine encore. Pour des copains, pour des trucs des machins. Pour faire des recherches.

      Malgré tout il me reste du temps libre, mais ce temps libre j’en ai besoin. J’aime bien comme tout le monde regarder des films, des séries, ou tout simplement glander chez moi. Donc ce temps libre je le garde jalousement. J’en suis désolé mais ne peux donc pas répondre à ces mails, même si je suis toujours flatté quand on me demande, bien sûr… La raison est que je reçois ce genre de demandes cinq à dix fois par semaine et que ça me prend trop de temps d’expliquer à chaque fois, en m’efforçant de ne pas trop passer pour un connard (cette FAQ n’a pas aidé ! Sauf que maintenant la plupart des mails terminent par “je sais que tu ne fais pas ce genre de dessins d’habitude, mais qui ne tente rien n’a rien !) :)

      Les moments où je fais des dessins pour faire plaisir, ils existent, ce sont les séances de dédicaces. J’en fais beaucoup, il y a vraiment moyen de me rencontrer si on le veut. Mais par correspondance je ne peux pas. Pas le temps, pas l’envie, pas l’énergie pour !

    • Q : J’ai une petite entreprise / je suis étudiant / Je monte un projet / et j’aurais besoin d’un designer pour refaire le logo de la boîte / trouver un visuel pour notre congrégation / travailler sur la partie graphique… On a un petit budget et on voudrait que tu le fasses

      Mon travail dans la BD m’occupe déjà beaucoup, je ne fais donc pas de boulots de commande. Il peut arriver que j’en accepte un de temps en temps si vraiment l’idée m’amuse, mais globalement, pour tout ce qui concerne les logos et autres ce n’est vraiment pas la peine de me demander…

      Concernant les budgets, je voudrais préciser une chose plus générale (après tout si vous lisez cette question, c’est peut-être que vous cherchez un dessinateur, et qu’après moi vous allez en contacter un autre) : le dessin c’est un métier. Si vous voulez des dessins, il faut prévoir un budget-dessins. J’ai reçu beaucoup de demandes de dessins qui commençaient par “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie programmation coûte cher…” ou alors “nous espérons que le site rapportera assez pour pouvoir vous payer très vite”. Je ne réponds même plus à ça.

      Imaginez-vous écrire à l’informaticien “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie graphique coûte cher…” pour lui demander de programmer à l’œil. C’est idiot, non ? Eh bien dans l’autre sens, c’est pareil.

      Mon conseil si vous voulez être un bon commanditaire et non un exploiteur: ayez une somme honnête à proposer au dessinateur dès le départ. À lui d’accepter, de négocier ou de refuser ensuite. N’y allez JAMAIS la bouche en cœur et les mains vides.

    • Q : Je suis journaliste / étudiant / organisateur de festival et j’aurais besoin de te contacter pour faire une interview / un devoir en classe / t’inviter au festival « moules et bulles »

      Comme indiqué plus haut, le formulaire de mail est un formulaire personnel, non professionnel: si vous souhaitez une rencontre pour un article ou alors me contacter pour un festival, une conférence ou autre, je vous saurais gré de passer par l’attaché de presse ou le responsable évènementiel de la maison d’édition concernée. (Pour tout ce qui concerne le blog: Delcourt, donc !)

      C’est -j’avoue- un peu pour filtrer les demandes pas sérieuses, mais aussi surtout parce que j’ai un cerveau en polystyrène et que j’oublie tout, donc si je gère moi-même, j’ai tendance à zapper les dates, ou alors à accepter deux trucs le même jour… Bref, l’organisation c’est l’enfer pour moi.

      Concernant les interviews qu’on me propose de temps en temps, c’est un exercice que je trouve plutôt désagréable, je préfère autant que possible éviter de parler moi-même de mon travail. J’ai eu beaucoup de mauvaises surprises en la matière (propos écourtés, déformés, caricaturés) et du coup j’ai tendance à refuser systématiquement, ou alors à trier beaucoup. Là encore, la charmante Maud chez Delcourt fait du très bon boulot, me propose tout ce qu’elle a reçu d’invitations, et nous faisons un planning ensemble.

    • Q : Alors comme ça tu fais des albums ? Y’a quoi, en gros ?

      J’ai fait à ce jour :

      Chez Glénat :

      -Raghnarok

      Tome 1 : Dragon Junior

      Tome 2 : Fées et Gestes

      Tome 3 : Terreurs de la nature

      Tome 4 : Légendes urbaines

      Tome 5 : Tempus Fugit

      Tome 6 : Casus Belli

      -La Rubrique Scientifique

      Tome 1

      Tome 2

      Tome 3

      -Le Miya (avec les participations de Reno, Julien Néel et Libon)

      -Womoks (au scénario, dessins de Reno)

      Tome 1 : Mutant, suspends ton vol…

      Tome 2 : Le croiseur s’amuse

      Tome 3 : Albon, les brutes et les truands

       

      Chez La boîte à bulles :

      -Le vœu de…

      Tome 1 : Le vœu de Marc (coscénariste avec Nicolas Wild, dessin de Lucie Albon)

      Tome 2 : Le vœu de Simon (coscénariste avec Lucie Albon, dessin de Lucie Albon)

      -Amour et Désir (Collectif, sept pages sous l’identité d’Ella Forbin)

       

      Chez Delcourt :

      -Donjon (avec Lewis Trondheim et Joann Sfar au scénario, et Lucie Albon à la couleur)

      Tome 5 : Un mariage à part

      Tome 6 : Retour en fanfare

      -Notes

      Tome 1 : Born to be a larve

      Tome 2 : Le petit théâtre de la rue

      Tome 3 : La viande, c’est la force

      Tome 4 : Songe est Mensonge

      Tome 5 : Quelques Minutes avant la Fin du Monde

      Tome 6 : Debout mes globules !

      Tome 7 : Formicapunk

      Tome 8 : Les 24 heures

      Tome 9 : Peu d’Or et Moult Gueule (à paraître en octobre 2014)

      -Chicou-Chicou (sous l’identité d’Ella Forbin, avec Aude Picault, Domitille Collardey, Lisa Mandel et Erwann Surcouf)

      -Boule de neige (collectif des 24h de la BD d’Angoulême)

      -La Maison Close (collectif mené par Ruppert et Mulot)

      -La Page Blanche (au scénario, avec Pénélope Bagieu au dessin)

      -L’homme qui sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (collectif, récits de Patrick Baud, avec Erwann Surcouf, Adrien Ménielle, Libon, Capucine, Marion Montaigne…)

       

      Chez Bragelonne :

      -Tous malades ! (illustrations avec d’un collectif mené par Neil Gaiman, avec Reno et Mélaka)

      -Erik le Viking (illustrations du livre de Terry Jones)

      -L’almanach illustré 2008. (textes de Laurent Genefort et Gudule)

      -Bordemarge (illustration de couverture du livre d’Emmanuelle Nuncq, collection Castelmore)

      -Les Stagiaires (illustration de couverture du livre de Samantha Bailly, collection Milady)

       

      Chez Nekomix :

      -Soupir (collectif)

      Tome 1, 2008

      Tome 2, 2009

      -Nekomix 7 spécial cinéma (collectif)

       

      Chez Barclay-Universal :

      -Repenti (Illustrations pour l’album de chansons de Renan Luce)

       

      Chez Fleuve Noir

      -Juste après Dresseuse d’Ours (Dessin de couverture pour le livre de Jaddo)

       

      Chez Lulu.com

      -L’Homme qui Sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (Illustration intérieure pour le livre de Patrick Baud)

       

      En auto-édition

      -Augie and the Green Knight (illustrations pour le livre de Zach Weinersmith) à paraître début 2015

      On les trouve pour la plupart dans toute bonne librairie qui se respecte (sauf le livre de Patrick Baud qui s’achète exclusivement chez Lulu.com) même si il faut souvent les commander !

       

    • Q : Je peux passer une de tes pages dans mon magazine / utiliser ton dessin pour un T-shirt / utiliser un dessin ? / reprendre une note pour mon blog ?

      Hééé non. C’est à moi. Rien qu’à moi.

      Pour toutes les pages qui sont parues en album, de toute manière, il faut passer par Delcourt, l’éditeur. Pour les planches qui ne sont pas encore publiées, c’est avec moi, mais je vous dirai non.

      Il y a toujours des cas particuliers, bien sûr:

      - Si vous voulez juste une page pour illustrer un mémoire/une thèse (comme ça m’a déjà été demandé), si vous voulez en imprimer une à 30 exemplaires pour un cours parce que vous êtes prof… Là pour le coup c’est presque toujours oui si ça se justifie, mais il faut quand même me demander par mail !

      - Si vous parlez du blog dans un article, par exemple, et que vous voulez l’illustrer d’une image, vous avez tout à fait le droit sans demander ! (il doit cependant s’agir d’un extrait, et il doit y avoir les mentions auteur/lien vers le blog, ce dernier en cliquable si l’article est sur le net)

    • Q : Est-ce que je peux parler de ton blog ? / Mettre un lien vers ton blog sur le mien ?

      Curieusement, je reçois vraiment ce genre de demande !

      Eh bien oui, bien sûr ! Avec plaisir, même ! Et merci beaucoup !

    • Q : J’habite à [Nom de votre patelin], quand est-ce que tu viens dédicacer ? / Seras-tu à [...]bulles, le festival BD de [...] ?

      C’est une des demandes que je reçois le plus… Je ne peux pas vous répondre à tous !

      La réponse est d’ailleurs simple: je n’en sais rien ! Je vous explique comment ça se passe, les invitations en festival, en gros:

      Ce sont les festivals qui invitent, déjà, pas l’inverse… Je ne choisis pas qui m’invite ou non ! Quand un festival/libraire m’invite, j’accepte ou je décline en fonction de mes disponibilités, et ensuite je l’annonce sur Facebook / en fin de note.

      -Si je n’ai pas annoncé que je passais dans votre ville, c’est que ce n’est pas prévu

      -Je n’ai aucune idée de quand je passerai, ni même si ça se fera un jour.

      En résumé: Si vous voulez absolument que je passe à un festival, il faut demander aux organisateurs ou à votre libraire qu’ils contactent Delcourt pour m’inviter. À moi, ça ne sert à rien de demander. (C’est même souvent frustrant ! Quand on me dit “tu viens quand à Tahiti ?” j’ai envie de répondre “Oui ! QUAND ? QUAND ? S’il vous plaît, QUAND ?”)

    • Q : J’appartiens à une asso de défense des [votre cause] / Je participe à un concours / Je lance un site sur [votre thème] et j’aurais bien besoin de buzz, tu peux en parler sur ton blog / ta page Facebook ?

      Non, je regrette.

      -On m’a déjà demandé de participer à de nobles causes, mais ce n’est tout simplement pas l’endroit. Mon blog est un lieu de fiction et de détente. Je ne veux pas qu’il en soit autrement. J’ai UNE fois accepté par faiblesse de parler d’une manif: déjà ça n’a rien changé, personne n’est venu (c’était facile de compter: ils étaient 20 là-bas.), et le lendemain, on m’écrivait à nouveau pour me soumettre trois nouvelles nobles causes à défendre. Je ne le fais plus. Je sais que j’ai une relativement grosse audience, mais je ne crois pas une seconde à un quelconque statut d’influenceur, surtout pas en termes politiques ! En tout cas je n’ai aucune vocation pédagogique. Défendez vos causes, et laissez-moi dessiner tranquille.

      -On m’a demandé de soutenir des vidéos, des sites, des blogs. Déjà, les gens qui proposent ça ne se posent que très rarement la question “ai-je fait du bon boulot ?” (la dernière en date étant une affreuse vidéo musicale avec un son de chiottes). Ensuite, je ne parle que des trucs qui me plaisent. Je ne ferai jamais de pub “pour faire plaisir”, parce que zut.

    • Q : Nous voudrions faire un partenariat commercial / on vous invite à [spectacle, concert] / on vous envoie [tel livre, CD, DVD] si vous en parlez sur votre blog

      Là encore non, ça ne m’intéresse pas…

      Je ne fais pas de pub sur demande. Jamais. Ni payée, ni échangée, ni gratuite. Je n’aime pas la pub, directe ou indirecte. Sur le blog il n’y a ni annonces google, ni pop-up, ni bannières qui clignotent, et ça restera comme ça.

      Certains ont été plus subtils et plus courtois en m’invitant à des spectacles et en me disant que j’en parlais si je voulais, sans aucune obligation. C’est gentil, mais par principe, je refuse aussi. Parce que je sais que DE TOUTE FAÇON, je n’en parlerai pas.

      En revanche si vous voulez me faire découvrir votre livre/spectacle/concert comme ça, de manière complètement désintéressée, ce sera avec plaisir si je peux !

    • Q : Je voudrais faire un stage chez un dessinateur, prenez-vous des stagiaires ?

      Hélas non…

      Je travaille soit chez moi, soit dans un atelier partagé avec des amis.

      Dans le premier cas, je n’ai aucune envie d’avoir un(e) jeune inconnu(e) chez moi, entre ma vaisselle et mes slips. D’autant que je dessine en solo, sur des carnets. Je ne saurais pas trop quoi demander à un stagiaire !

      Dans le second cas, c’est un espace de travail plutôt exigu que nous nous partageons à quatre ou cinq selon les jours. Je ne peux pas imposer ça aux autres !

    • Q : Je voudrais t’acheter un dessin existant / Passer une commande payée / Acheter une page originale

      Là encore: je ne vends pas d’originaux… Je ne suis pas fan du commerce de planches de BD avec son système de cotes et tout.

      Pour le moment je n’ai pas trop besoin de sous. Les ventes, je réserve ça pour mes vieux jours, peut-être.

    • Q : Au secours ! J’ai posté mon commentaire 27 fois et il n’apparaît pas !

      Contrairement à l’ancienne formule sous flash qui était en elle-même un filtre à spam remarquable (les robots ne pouvaient pas “voir” l’intérieur du site et donc laisser de messages) le format WordPress est un peu la grande poubelle d’internet. Je reçois environ 80 spams par jour dans les commentaires, du coup Arnold a dû installer des filtres pour endiguer tout ça.
      Le problème c’est que du coup il peut y avoir un léger temps de réaction entre le clic et l’apparition en ligne du message.

      QU’EST-CE QUI AFFOLE LES FILTRES À SPAM ?
      -Si vous avez mis des termes tels que Lol, Mdr, preum’s, ils n’aiment pas. On a mis un filtre exprès pour éviter le langage Skyblog.
      -Si vous avez posté huit liens dans le même message, ça ne plaît pas non plus. La plupart de ceux qui font ça vendent des Rolex ou du Viagra.
      -Vous avez tenté de faire votre malin avec des balises html
      -Vous n’avez pas rempli les champs Nom-mail-site (ce n’est pas une obligation, bien sûr, mais un message “anonyme” est plus suspect !)

      PAS DE PANIQUE.
      -Soit votre message est en attente et va s’afficher tout seul comme un grand
      -Soit il a été mis “en attente de relecture” et le site m’a envoyé un bat-signal pour que je vienne le lire et l’approuver/le mettre à la corbeille.
      -Soit il est allé dans les spams, et je les vérifie de temps en temps avant de les effacer.

      QUE FAIRE / NE PAS FAIRE POUR QUE MON MESSAGE APPARAISSE ?

      IL NE SERT À RIEN:
      -De le reposter quarante cinq fois
      -De rajouter un message pour dire “bouhou mon message n’apparaît pas”
      -De m’envoyer un mail quatre secondes après

      IL EST UTILE:
      -De patienter cinq minutes
      -De patienter une heure de plus
      -Éventuellement de m’envoyer un mail ou de poster un message pour me prévenir s’il n’y a rien au bout de quelques heures.

    • Q : Mon commentaire est passé à la trappe ! Y a-t’il de la censure ?

      Il n’y a pas de censure, non !
      En revanche il y a quelques règles de conduite. Disons que si vous arrivez super énervé et que vous commencez à insulter (moi ou d’autres), il y a de fortes chances pour que vous ressortiez avec un joli tampon “Spam” sur le front et qu’on entende plus trop parler de vous.
      Le site a quelques filtres automatiques aussi, pour mettre en attente les commentaires pleins de “Preum’s”, “Lol”, “Mdr”.
      Ces tics me gonflent au plus haut point, du coup si vous avez posté pour dire juste “ouais je suis le premier !”, je vais implacablement vous diriger vers la poubelle.
      En revanche je ne censure pas, je laisse entrer dans la discussion même les gens qui ne sont pas d’accord avec moi, tant que ça reste poli !

    • Q : Hey, je peux utiliser un de tes dessins/une de tes pages pour faire un film/ illustrer mon article/parler de la BD en ligne/illustrer mon cours/mon mémoire/ma thèse?

      Grande question. Et question très compliquée. Prenons ça point par point:

       
      ADAPTATION AUDIOVISUELLE: Non, techniquement, vous n’avez pas le droit. Quand les Notes paraissent chez Delcourt, je leur cède les droits audiovisuels. Du coup, pour faire un film, il faut voir ça avec Delcourt. Cependant ça ne concerne que les notes déjà parues en livre. Les autres m’appartiennent à moi et rien qu’à moi. (par exemple, les deux dernières années de publication en ligne ne sont sorties nulle part.) Dans ce cas, c’est donc bien à moi qu’il faut demander. Pour le moment personne ne m’a proposé une “vraie” adaptation avec budget, producteur et tout. Si c’est le cas, je vous dirai systématiquement non si vous venez avec l’argument “on n’a pas beaucoup de budget, on pensait te donner un petit pourcentage si le film gagne des sous”. Si vous mettez un budget pour les caméras, les lumières, les transports, vous devez mettre un budget pour l’histoire, c’est la moindre des choses. Vous me proposez une somme, un pourcentage, et on négocie.
      Concernant les films de fin d’études/films entre copains pour déconner, je vous dirai systématiquement oui, à condition d’être prévenu AVANT (n’arrivez pas avec le truc fini ou je vous casse la gueule à vous, à votre mère et à votre chien) et qu’il n’y ait aucune exploitation commerciale derrière (toute exploitation commerciale devra faire l’objet d’un contrat.)

       

      UTILISATION DANS UN JOURNAL/SUR INTERNET: Je vais préciser ma réponse précédente: je suis assez partisan du “Fair Use” anglo-saxon. C’est à dire que tant que ça reste de l’exemple, je ne fais pas chier (par exemple: vous écrivez un article sur les blogs, il vous faut une ou deux cases pour parler du mien, ne me dérangez pas pour si peu, prenez et utilisez. Mettez juste toutes les références, et un LIEN CLIQUABLE VERS LE BLOG si c’est pour Internet.) en revanche si mon dessin sert à ILLUSTRER l’article, il vous faut mon accord, et si c’est publié: des sous. La différence est subtile, mais si par exemple vous devez faire un article sur la SF, vous n’avez pas le droit d’utiliser mes dessins de vaisseaux/planètes/aliens pour le faire. Même avec les références. Dès le moment où ça devient de l’illustration et plus de l’EXEMPLE, vous devez me contacter et me demander.

       

      POUR UN MÉMOIRE, UNE THÈSE, UN COURS: Je suis un ami du savoir et de la connaissance. Encore une fois, s’il n’y a pas de publication payée derrière, je suis plutôt pour l’utilisation sauvage de mon travail à des fins pédagogiques. Scannez, imprimez, copiez, faites vous plaisir. Les conditions sont: il faut que ça reste dans un petit cercle, ne génère pas d’argent, et soit à but pédagogique.

       

      IL EST HORS DE QUESTION D’UTILISER MON TRAVAIL POUR: des actions militantes, politiques ou religieuses. Si vous mettez un de mes dessins sur un truc d’extrême-droite, une “Manif pour tous” ou un texte religieux/créationniste ou autre, je vous défonce, vous et vos enfants, votre parti et votre église. :)