Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • 1)Message de aleskis posté le 28 June 2013 à 23:08:57
    Ouais Quelle surprise une nouvelle note ! On attends avec impatiente la nouvelle note aux States A bientôt :)
  • 2)Message de LDF posté le 28 June 2013 à 23:11:00
    C'est vrai que pour quelqu'un comme moi qui a l'odorat très fin, paris, c'est la mort
  • 3)Message de Myroie posté le 28 June 2013 à 23:15:27
    Ahaha, ça me rappelle cette chanson de Camille (si je me souviens bien) qui raconte cet amour paradoxal lié à Paris. "Paris tu paries que je te quiiitte". Et qui finalement explique que malgré les trottoirs sales et la routine, c'est une ville qu'on ne quitte pas. ^^
  • 4)Message de Anonymous posté le 28 June 2013 à 23:19:28
    coool plein de notes
  • 5)Message de JeyKaron posté le 28 June 2013 à 23:20:19
    On est jamais plus heureux que chez soi.
  • 6)Message de Anonymous posté le 28 June 2013 à 23:22:30
    C est exactement ça. ..merci beaucoup d'avoir mis des mots et des images sur ce que je ressens! !!
  • 7)Message de Daria posté le 28 June 2013 à 23:23:03
    Dans le genre agaçant, il y a aussi mes collègues qui bossent à Paris et habitent en banlieue, depuis des années, et qui ne connaissent pas Paris, du tout. Cad qu'ils habitent à quelques dizaines de minutes max de Paris, qu'ils ont une carte de transport qui leur permettrait d'y venir gratuitement, mais que jamais ils n'ont eu la curiosité d'essayer de voir de Paris autre chose que le métro-boulot-dodo. Et ce sont généralement eux qui trouvent que Paris c'est moche, caca, bouhou vivement qu'ils puissent aller passer leur retraite ou trouver un boulot en province. Etant donné l'étendue des choix à Paris, il faut être drôlement difficile pour ne RIEN aimer. Alors "j'<3 rien, je suis Parisien", peut-être, mais les Parisiens n'ont pas le monopole de la détestation gratuite.
  • 8)Message de Yves posté le 28 June 2013 à 23:23:41
    Pour y avoir vécu 13 ans, je connais et, je reste en Normandy :) Belle note en tout cas; merci
  • 9)Message de Niko posté le 28 June 2013 à 23:26:16
    La première case est quand même allègrement pompée sur ABAM. : D
  • 10)Message de boulet posté le 28 June 2013 à 23:27:39
    Niko: Uh? Ha bon? Quelle note?
  • 11)Message de Manu posté le 28 June 2013 à 23:28:50
    Mwouais. C'est un peu la même chose dans tous les grands centres urbains. Mais comme dans le cas de Paris on a affaire à une cité historique, pour ses habitants, la tristesse doit être d'autant plus grande. C'est la peine capitale, en quelque sorte.
  • 12)Message de Grand Loup posté le 28 June 2013 à 23:30:45
    ça se voit que c'est pour Spirou. T'as un trait plus... BD de Spirou. J'suis content de vivre sur Reims, tiens.
  • 13)Message de Antarchoc posté le 28 June 2013 à 23:39:58
    Mais c'est super cool une mini-note surprise ! C'est ça que j'aime dans le rythme de Boulet, quand tu te dis que tiens ça serait cool une note, ÉBABAM y'en a une qui arrive, tu la lis, t'es super content, et quand trois jours après tu passes la relire ben ÉBASSSURPRISE y'en a une nouvelle ! c'est aussi régulier qu'un vieux magnétoscope ou qu'un métronome à flanc de montagne, mais ça fonctionne merveilleusement bien, et c'est ça qu'est beau :)
  • 14)Message de bertrandrenard posté le 28 June 2013 à 23:42:45
    À quand l'album du blog rassemblant les notes écrites pour le journal de Spirou ? Ps : tu as écrit "jamais" mais je me suis dit que peut être tu te trompais
  • 15)Message de bertrandrenard posté le 28 June 2013 à 23:43:46
    À quand un album du blog ? Tu as écrit "jamais" mais je pense que c'était une faute de frappe.
  • 16)Message de FDob posté le 28 June 2013 à 23:48:35
    Rien de plus agréable que d'être en province, d'écouter les locaux dauber sur Paris pendant des heures, s'échauffer à coup d'anecdotes vécues lors de leurs études/stages/tansferts entre gares et aéroports, WE chez des potes, reportages à la TV et finir par leur expliquer : "en fait, ce qui distingue un parisien d'un provincial de Lyon, Nantes ou Toulouse, c'est que jamais Nantes, Toulouse ou Lyon ne lui sont un sujet de conversation, en bien comme en ma, ni même un sujet." Un vrai sujet, c'est Berlin, Verbier ou Porto Cervo, les kilos perdus d'Antoine Arnault, le prix du Mojito à Verbier, les mariages à Florence ou Salzburg ou le bon plan pour réparer la Méhari d'Ars-en-Ré. En revanche, rien de pire que le parisien d'adoption qui est monté à la capitale pour ses études, a regardé Paris dernière, a exploré une fois les catacombes, a parlé une fois à un clodo, est allé une fois au Baron et deux fois à la fête de l'Huma, a croisé Bernard-Henri Levy et Gad Elmaleh, et qui se la joue piéton de Paris entre Léon-Paul Fargues et Edouard Baer. Enfin, le summum reste le parisien authentique parti trop longtemps à New-York ou Hong-Kong et qui revient en disant (à juste titre) : "putain, mais c'est la province, ici!". Bon, après, ça aurait pu être pire, on aurait pu naître dans un pays qui écrit et parle flamand. Et puis il y a des provincaux charmants, parfaitement intégrés, on ne fait presque pas la différence.
  • 17)Message de Anonymous posté le 28 June 2013 à 23:49:27
    Née, élevée et grandie à Paris; pendant 36 ans. A quitté Paris depuis plus de huit mois; chaque fois que je croise un film, une photo ou une note de Boulet qui évoque Paris; j'ai tous mes pores de parisienne qui hurlent le manque. Et puis me reviennent les deux dernières années, passées en banlieue, parce que pour le même loyer j'avais le droit à un placard à balai sur Paris, vu que je n'étais pas rentière. Et maintenant Paris m'est fermé comme résidente, alors je n'en respirai l'air que comme touriste. La dégustation n'en sera que meilleur, peut être....
  • 18)Message de anon posté le 28 June 2013 à 23:58:07
    C'est ce que pensent aussi les habitants de Stockholm. Il s'agit d'un syndrome assez courant.
  • 19)Message de Guiiil posté le 29 June 2013 à 00:05:09
    Quand je lis le bonus, je me dis que le parisien qui parle du reste de la France fait pareil ! De toute manière, si la France ne payait pas pour le métro de Paris, la ville serait juste invivable, remezciez-nous ! /o/
  • 20)Message de Romain posté le 29 June 2013 à 00:23:20
    "SHBLAM" c'est bien résumé et ça commente bien pas mal de commentaires dont celui-ci
  • 21)Message de Joy ze mad posté le 29 June 2013 à 00:26:58
    Tres jolie note! Du vrai amour, pour et malgre les defauts, y'a que ca de vrai. J'aime aussi l'image du vieux pull - habitant pour quelque temps a Rome, avec une autre pote on en parlait et on a sorti toutes les deux en meme temps que Rome etait comme un vieux canape. Il y a certes des chewing-gum et vieux tickets de caisse entre les coussins, mais tu peux foutre tes pieds dessus et le chien a le droit d'y dormir sans probleme. Au fond, c'est vachement mieux comme ca.
  • 22)Message de teypteyp posté le 29 June 2013 à 00:28:41
    Est-ce que les gens sont désagréables A CAUSE du café à 9,99€ ?
  • 23)Message de Tipaicse posté le 29 June 2013 à 00:40:10
    Merci ! Je pensais être la seule à aimer Paris en tant que parisienne ! Pas de cette manière, mais je l'aime d'autant plus que presque tous, "provinciaux" comme parisiens, la détestent. Pourtant... je la trouve tellement belle :) Je sais pas pourquoi, mais je ne pense pas que je pourrais vivre ailleurs.
  • 24)Message de NS posté le 29 June 2013 à 00:58:17
    Niko, Boulet : Sur la référence à ABAM, peut-être dans cette note là ? http://long.blog.lemonde.fr/2010/12/08/un-cafe-a-paris/
  • 25)Message de Jeff posté le 29 June 2013 à 01:01:54
    Tout le monde sait pourtant que que le café parisien n'est pas comme les autres voyons!
  • 26)Message de Ginie posté le 29 June 2013 à 01:59:29
    http://www.youtube.com/watch?v=2Eq06xXSMKE
  • 27)Message de C posté le 29 June 2013 à 03:15:34
    Vivre dans le 77 (ou comment ne jamais avoir le temps de faire quoique ce soit à cause des longs trajets). Le pire c'est que dès mon plus jeune âge, mes parents m'emmenaient partout dans la ville... Et je ne connais toujours quasiment rien (honte sur moi ? ^^ )
  • 28)Message de David posté le 29 June 2013 à 03:54:58
    Bien, comme toujours ;) J'habite Boulevard de Belleville et je ne me lasse pas de découvrir ce quartier. Tiens ce soir j'ai découvert un groupe de Symphonie 8bit dans la cave de la Cantine De Belleville. Y'a pas ça dans le XVIe ;) Tu vas vraiment au Balto ?
  • 29)Message de Lilzballz posté le 29 June 2013 à 04:55:43
    Ouai, le café de Paris est différent. T'as un crachat gratuit avec. Plus sérieusement, arrêtez de dire "provinciaux". Vous passez pour des ahuris, car pour un type qui viens d'une autre ville, ce terme montre que le Parisien est imbu de lui même et qu'il prends tous les autres pour des paysans. Comme l'a dit Boulet un jour, "quand on est 10%, on ne prends pas les 90 autres pour paumés".
  • 30)Message de Makkuro kurosuke posté le 29 June 2013 à 08:16:49
    En plus c'est des conneries : Un jour j'ai eu un demi à 2 euros à Montmartre ! :P (C'était même pas une erreur parce que j'ai fait répéter la serveuse tellement je n'y croyais pas.)
  • 31)Message de mefi posté le 29 June 2013 à 08:40:53
    je te rassure pour le coup du café de la premiere case ...pareil ici ( a nice ) pis pour le reste aussi !! belle note en tous cas comme d'hab'
  • 32)Message de Mamie vieille posté le 29 June 2013 à 08:47:21
    Oui, mais au moins, il y a des voyants guérisseurs "mondialement connus dans le quartier" qui laissent leurs cartes dans ma boite au lettre. Au moins un truc que les provinciaux n'ont pas.
  • 33)Message de mag posté le 29 June 2013 à 09:00:59
    ben ecoutes j'ai envie de dire..gardes ton vieux pull!!
  • 34)Message de mag posté le 29 June 2013 à 09:03:05
    il n'y a rien de plus agaçant que le récit de l'experience du parisien qui a fait la cote d'azur/Bretagne/corse (au choix) et pense connaitre la cote d'azur/Bretagne/corse par coeur... :-)
  • 35)Message de Niko posté le 29 June 2013 à 09:05:46
    @Boulet Celle-ci : http://long.blog.lemonde.fr/2010/12/08/un-cafe-a-paris/
  • 36)Message de Guiiil posté le 29 June 2013 à 09:15:08
    FDob => Je viens de capter ton message. Et je pense qu'il y a un défaut à ton raisonement : Marseille et sa région (Aix, Aubagne...). Là bas ça ne parle jamais de Paris (ça ne parle même plus du PSG, c'est dire), parce que Paris c'est juste une lointaine province de la Provence pleine de fadas. ;-p Et ça fait plaisir aux parisiens qui viennent déménager sur Aix en Provence (le Paris du Sud, tu remplaces la Tour Effeil par la St Victoire), de ne pas entendre parler de Paris !
  • 37)Message de js posté le 29 June 2013 à 09:35:29
    Bonjour Boulet, Superbe note Mais vraiment...tu es certain de la dernière case? après toutes ces péripéties et ces voyages récemment tu ne te serai pas vu te projeter ailleurs?
  • 38)Message de Anonymous posté le 29 June 2013 à 10:20:59
    Tu peux être agacé. N'empêche que Paris déplaît à plein de "provinciaux". (qui en fait, s'appellent des Français)
  • 39)Message de Zongo posté le 29 June 2013 à 10:21:08
    Au final, c'est surtout la dernière case qui me correspond :) Avec le temps, j'adore Paris de plus en plus. C'est quand même une ville magnifique et où il y a toujours quelque chose à faire (après j'aurai des critiques à faire sur Paris aussi c'est sur). Puis il y a certains "clichés" qu'on entend souvent sur Paris que je ne trouve pas spécialement justifiés. La case 1... perso, ça ne m'est quasi jamais arrivé. Est ce juste du bol ? ou alors on en fait des tonnes là dessus ? (où ça dépend peut-être des quartier où on traine ?) A voir...
  • 40)Message de thomalouest posté le 29 June 2013 à 11:03:11
    Même si tout ce que tu dis doit s'averer vrai... j'ai très envie de voir Paris!
  • 41)Message de DaGaut posté le 29 June 2013 à 11:11:28
    A Pardon Mamie vielle, je me porte en faux. J'ai ici les flyers d'intéressant pratiquant de magie diverses, dont "Maitre Lamine" et "Professeur Karamba", de grand voyant médium marabout guerrisseur 100% arrivé directement dans ma boite aux lettres. Mon favori restant cette publicité pour l'huile sainte ointe à Jérusalem, tellement souveraine que les concepteur du flyer ont laissé un case en blanc à remplir sois même dans la liste des maux traités.
  • 42)Message de Anonymous posté le 29 June 2013 à 11:30:27
    http://www.deezer.com/fr/album/679666 Une belle chanson sur ton quartier. Excellente planche ! C'est le début du succès mainstream, là, le journal de Spirou... Bravo.
  • 43)Message de Alice posté le 29 June 2013 à 11:39:19
    La sempiternelle bataille Paris/province... Je suis née en province, y ai grandi, puis j'ai déménagé à Paris et y suis restée 7 ans pour enfin l'année dernière retourner vivre dans ma ville d'origine. Je ne pense pas avoir LA vérité mais une chose est sûre : pendant 7 ans à Paris j'ai été considérée comme une provinciale par les parisiens et comme une parisienne par les provinciaux. Le vrai problème ce n'est pas la ville en elle-même, mais l'image que les gens ont de sa place en France. Pour une majorité de parisiens, Paris est la seule en France tandis que la province n'est qu'une campagne sans intérêt où il n'y a rien à faire. Pour les provinciaux, leur ville est à taille humaine, elle, tandis que Paris n'est pleine que de sa condescendance vis-à-vis du reste de la France. Pour moi? Paris c'est juste une très grande ville, où la vie est assez chère, mais où j'ai un choix culturel et de loisirs très étendu ; je ne trouve pas cette ville très belle, mais bon ça dépend des quartiers et tout est une question de goût. Ma province c'est une ville plus petite que Paris mais dans laquelle je retrouve les mêmes loisirs/sorties culturelles ; il y a un peu moins de choix, c'est un fait. Je ne retournerais pour rien au monde vivre à Paris, mais je pense que c'est plus ma personnalité que la ville en elle-même qui fait ça. Je n'irai pas vivre à Lille ou Lyon non plus. Bref, pour moi de manière générale les parisiens ne connaissent pas la province et les provinciaux ne connaissent pas Paris. Et du coup les écouter en parler me donne juste des envies de meurtres.
  • 44)Message de Leo posté le 29 June 2013 à 12:22:25
    Huhu, moi j'aime beaucoup la chavaaaa bleueeee!!
  • 45)Message de -GreG- posté le 29 June 2013 à 12:32:38
    Mon habillage le chien. Ma note le chien.
  • 46)Message de Toc posté le 29 June 2013 à 13:26:15
    > FDob : "en fait, ce qui distingue un parisien d'un provincial de Lyon, Nantes ou Toulouse, c'est que jamais Nantes, Toulouse ou Lyon ne lui sont un sujet de conversation, en bien comme en ma, ni même un sujet" Pour dire un truc pareil, il faut vraiment n'avoir jamais vécu ni à Nantes, ni à Lyon, ni à Toulouse. Alors, juste pour embêter tous ceux qui pensent encore que tous les provinciaux (argh quel mot horriblement vestigial) se ressemblent, quelques troll locaux faciles, pour peu qu'on connaisse un poil une ville (et encore, même pas beaucoup, juste savoir que toutes les villes ne sont pas faites pareilles) : - A Nantes, demander si Nantes est en Bretagne ou pas, ou pourquoi le réseau de transports en commun desserre si peu le sud de l'agglomération. - A Toulouse, poser une question sur l'aéronautique ou poser des questions pleines de clichés historiques sur le Languedoc. - A Lyon, affirmer que Croix rousse est devenu un quartier bobo, ou dire juste du mal des bouchons lyonnais (route ou cuisine d'ailleurs) Mais pour toutes les agglomérations de France en dehors de Paris, il y a un truc qui marche à tous les coups, c'est de parler des provinciaux devant leurs habitants. Car il n'y a rien de plus agaçant que de recevoir une lettre de demande de stage qui vous dit pouvoir aller partout à Paris quand vous habitez à Metz.... Nantes n'est pas Rennes, Bordeaux n'est pas Toulouse, Nice n'est pas Marseille, et Nancy n'est pas Strasbourg. Et dans toutes ces villes, la ville est un sujet de conversation beaucoup plus fréquent que Verbier ou Porto Cervo, surtout quand on ne sait même pas où se trouvent ces villes-là.
  • 47)Message de Toc posté le 29 June 2013 à 13:28:04
    > FDob : "en fait, ce qui distingue un parisien d'un provincial de Lyon, Nantes ou Toulouse, c'est que jamais Nantes, Toulouse ou Lyon ne lui sont un sujet de conversation, en bien comme en mal, ni même un sujet" Pour dire un truc pareil, il faut vraiment n'avoir jamais vécu ni à Nantes, ni à Lyon, ni à Toulouse. Alors, juste pour embêter tous ceux qui pensent encore que tous les provinciaux (argh quel mot horriblement vestigial) se ressemblent, quelques troll locaux faciles, pour peu qu'on connaisse un poil une ville (et encore, même pas beaucoup, juste savoir que toutes les villes ne sont pas faites pareilles) : - A Nantes, demander si Nantes est en Bretagne ou pas, ou pourquoi le réseau de transports en commun desserre si peu le sud de l'agglomération. - A Toulouse, poser une question sur l'aéronautique ou poser des questions pleines de clichés historiques sur le Languedoc. - A Lyon, affirmer que Croix rousse est devenu un quartier bobo, ou dire juste du mal des bouchons lyonnais (route ou cuisine d'ailleurs) Mais pour toutes les agglomérations de France en dehors de Paris, il y a un truc qui marche à tous les coups, c'est de parler des provinciaux devant leurs habitants. Car il n'y a rien de plus agaçant que de recevoir une lettre de demande de stage qui vous dit pouvoir aller partout à Paris quand vous habitez à Metz.... Nantes n'est pas Rennes, Bordeaux n'est pas Toulouse, Nice n'est pas Marseille, et Nancy n'est pas Strasbourg. Et dans toutes ces villes, la ville est un sujet de conversation beaucoup plus fréquent que Verbier ou Porto Cervo, surtout quand on ne sait même pas où se trouvent ces villes-là.
  • 48)Message de boulet posté le 29 June 2013 à 14:03:54
    Huhu j'ai fait ce dessin de bonus uniquement parce que je savais que ça allait partir en discussion Paris/province. Je me suis auto-trollé.
  • 49)Message de Patator posté le 29 June 2013 à 14:20:25
    En Corse pour tout ce qui n'est pas de l'île on dit "le continent", qui est une subdivision de la Corse.
  • 50)Message de Typhon posté le 29 June 2013 à 14:35:25
    Autant la vie est assez chère, autant je n'ai jamais eu tellement de problèmes avec les serveurs dans les cafés, et je n'ai pas l'impression qu'ils soient pires ou meilleurs qu'ailleurs. Pour ce qui est de la saleté, ça dépend des quartiers. Le XVIIIe est dégueulasse, mais la rive civilisée de Paris* n'a pas à rougir sur ce plan (Même si le XVe est aussi un arrondissement désagréable). Typhon * La rive civilisée, c'est la rive gauche.
  • 51)Message de A. Nonyme posté le 29 June 2013 à 14:36:15
    Tu as surtout trollé les lecteurs / commentateurs, et ce fut un grand succès :)
  • 52)Message de TKG posté le 29 June 2013 à 14:52:25
    Je n'ai jamais vécu à Paris et ce que j'en connais (d'après cette note, rien du tout), je n'ai pas envie d'y vivre. Ce que j'ai toujours trouvé étrange c'est le nombre de films/chansons/dessins/livres/etc qui ont Paris comme sujet PRINCIPAL ou même comme fond de décors, à en sortir que c'est une ville magnifique et géniale. Je n'ai jamais (ou presque) vu de telles choses sur d'autres villes de France, alors que pour en avoir habité plusieurs, chaque personne habitant dans ces villes depuis leur enfance m'ont toujours dit qu'il s'agissait de la meilleure ville de France (ironique car ils ne sont aller nul part d'autre).
  • 53)Message de Toc posté le 29 June 2013 à 14:59:53
    > Boulet : Quand on voit la grosse tête de troll sur le bonus, c'était évident que l'effet recherché était de créer un débat Paris / province. Il ne nous restait donc plus qu'à sauter joyeusement dedans les pieds joints :D
  • 54)Message de Anonymous posté le 29 June 2013 à 15:31:35
    Vous n'aimez pas Paris? Alors vous faites partie des gens que je préfère: ceux qui m'y font de la place, qui font baisser les prix de l'immobilier et du café. Je vous aime. Partez loin d'ici, laissez moi cette ville.
  • 55)Message de Guiiil posté le 29 June 2013 à 15:47:10
    TKG => Parce que les gens "veulent" Paris dans un film. Si t'as pas Paris dans un film où tu vois la France, ou ne serait-ce qu'une tour effeil, selon les producteurs, les gens seront déçu ! Selon les producteurs, les schtroumpfs ne peuvent pas être ailleurs qu'à New York ou Paris ! :3 Suffirait qu'un gros succès commercial se base sur une autre ville pour que tout le monde aille y faire un film ou en parle (cf : Bienvenue chez les chtis) ! ^^ Tu fais un gros succès avec un film quasiment en occitan, je suis sûr que t'as le nombre de places dans les cours du soir de cette langue qui explosent ! Et pis bon, vu que la plupart des gens dans le milieu du ciné vivent à Paris, ça reste moins cher de tourner sur place !
  • 56)Message de Paul S. posté le 29 June 2013 à 16:33:55
    Lyon est ma femme, Paris ma maîtresse, New York mon coup d'un soir, et je les aime toutes les trois.... @Boulet, suggestion de notes: -peut on mettre de la glace dans le Lagavulin? -la corrida, noble tradition ou boucherie de gros bourrins assoiffés de sang? -les mangas, BD d'analphabètes dessinés par des robots? -La viande, est ce vraiment la force? -peut on décemment confier Star Wars à JJ Abrams? de supers débats en perspective....
  • 57)Message de Claudio posté le 29 June 2013 à 18:10:14
    "Auto-Trollé" ma fille dirait lol mdr, ptdr, ou des trucs comme ça. moi, je sais pas. je suis un vieux con. "Auto-Trollé" huhuhu.. C'et marrant, le bouche du gars qui se fait maraver la gueule dans le dessin bonus me rappelle le Lincoln de Jouvray....
  • 58)Message de Pluche posté le 29 June 2013 à 19:00:28
    Je maintiens mon point de vue: Je n'ai retrouvé cet amour de Paris que chez les provinciaux montés et installés à Paris. (Sans dénigrement!!!) J'ai des copains de Nice, de Dijon, d'Auvergne (et de Moloy pour le coup...) pour qui Paris est devenu une nécessité, et le franchissement du périph' devient une épreuve. Alors que les parisiens de deuxième génération font tout pour se barrer. Ma théorie est qu'ils se sont un peu fait chier pendant leurs jeunesses et qu'avoir un khébab/cinoche/théâtre/N'importe quoi juste en bas ou au pire à un jet de métro devient une libération. Alors que quand on est né dedans, c'est étouffant... (Moi je me suis barré en Banlieu et je ne trouve pas ça assez loin...)
  • 59)Message de alaixi posté le 29 June 2013 à 20:07:20
    Ceci dit un café à Paris coûte au moins deux fois le prix d'un café en région. Un Perrier en terrasse à Caen c'est 2.3 euros. Paris probablement 4.6 euros sinon plus...... Tout le reste c'est pareil.
  • 60)Message de alaixi posté le 29 June 2013 à 20:10:44
    Je suis d'accord avec pluche à la nuance près que Paris même quand on est non Parisien d'origine on finit bien souvent par se lasser, même si il faut bien reconnaître que si on aime sortir c'est super il y a vraiment de tout, mais quand on voit les masses de gens qui le week end dès les premiers beaux jours venus, se précipitent vers la Normandie par exemple ou vers le reste de la France je ne peux que conclure que Paris est une superbe ville à visiter mais qu'à vivre c'est moins cool surtout sur la durée....
  • 61)Message de ben posté le 29 June 2013 à 20:31:39
    merde alors, c'est la première note en plusieurs années dont le propos m'échappe totalement!
  • 62)Message de Anonymous posté le 29 June 2013 à 20:43:41
    Pour avoir bossé de longues années en restauration à Paris, je trouve même que c'est tendre comme représentation du serveur... Je me souviens d'un bar où le patron nous donnait des "timer" selon la consommation que prenait le client (le café c'était 15 mnt... après c'était "raus et schnell!!!!!!", la bière 30... si si...). Mais une chose m'étonnera toujours à Paris, le premier homme à avoir parlé de cette profession de vendeur de cirrhose (le bonheur c'est comme tout ça a un "coup"); est un un petit barbu du 19 ème épris de liberté et poète à ses heures, que l'on a plus ou moins érigé en symbole national et dont pas mal de gens connaissent l'oeuvre (soit pour l'avoir lu : c'est bien, vu au cinéma : ça se défend, ou écouter en comédie musicale : ...). Ce barbu, qui faisait souvent la gueule, à écrit il me semble sur un charmant couple du nom de "Ténardier"... Donc autant dire qu'il est évident depuis deux cents ans que notre profession s'échelonne pour ses qualités humaines entre le banquier, le cafard et l'agent immobilier... (pour résumer y a plus d'amour dans la matraque d'un CRS face à un rassemblement estudiantin que dans le regard du serveur à qui l'on commande un café en terrasse au mois de juin au service de midi). Ce qui me fait revenir à l'étonnement que j'évoquais un peu plus haut : pourquoi encore s'en étonner?... ps Et ce qui est encore plus étonnant (décidément qu'est ce qu'on s'étonne) c'est que plus j'étais un connard arrogant (oui car selon l'usage du serveur être "connard chez soi, c'est encore du bonheur"), plus les clients me laissaient de pourboire...
  • 63)Message de u posté le 29 June 2013 à 22:25:08
    C'est marrant à quel point tout le monde à son mot à dire là dessus. Tout le monde y a été, plus ou moins longtemps. Et c'est vrai, cette ville est comme un aimant. Pour ma part, je suis heureuse de m'en être libérée au bout de 12 ans de claustrophobie (entre la chambre de bonne, le métro, les rues sans arbres..) et d'y retourner que quelques jours par mois. C'est le mariage parfait, y bosser un peu, croiser du monde, puis retourner voir la mer et entendre les oiseaux.
  • 64)Message de alex posté le 29 June 2013 à 23:35:59
    "le pull le plus classe du monde" -- mouais, moi j'ai connu un pull de droite une fois, il avait dix fois plus de classe.
  • 65)Message de Nemofox posté le 30 June 2013 à 00:04:21
    J'habite en Alsace et pourtant j'aime Paris moi ! Bon ok, avant je détestais cette ville que je trouvais polluée, sale, triste... Mais j'ai fait mon service militaire dans le coin et depuis j'ai une autre image de Paris. Et depuis j'essaie, tant bien que mal, de faire la promotion de cette ville auprès de mes concitoyens "paris-phobes". Ps : J'ai lu certaines notes qui parlent des provinciaux anti-Paris, Boulet est parisien d'adoption il me semble... Il est originaire de Bourgogne je crois (jai longtemps vécu dans la Nièvre pour ma part)
  • 66)Message de Asp Explorer posté le 30 June 2013 à 00:23:42
    Paris est devenu un cloaque. J'y vis depuis quinze ans, et c'est comme la fable du crapaud dans l'eau tiède, ça se dégrade, ça se dégrade, et on en vient à considérer comme normal des choses qui vous auraient fait bondir hors de la casserole pas si longtemps avant. Il serait bon que tous les parisiens si fiers de leur plus belle ville du monde aillent faire un séjour à l'étranger de temps en temps. Le retour à Roissy-les-Poubelles, l'attente interminable d'un RER crasseux dans une gare en béton glauque, la traversée d'une banlieue en ruine pour finalement atterrir à la Gare du Nord font souvent un contraste saisissant avec la villégiature.
  • 67)Message de Olivier posté le 30 June 2013 à 01:25:00
    Merci Boulet ! Maintenant pour exprimer mon point de vue sur la question, je n'ai plus qu'à envoyer les gens sur bouletcorp.com :-)
  • 68)Message de Olivier posté le 30 June 2013 à 01:28:35
    Merci Boulet : maintenant pour exprimer mon point de vue sur Paris, je n'ai plus qu'à envoyer mes interlocuteurs sur bouletcorp.com ! Et à lire certains commentaires je vois bien que ça ne suffira pas, mais ce sera mieux que mes actuelles tentatives qui manque d'émotion :)
  • 69)Message de Lae posté le 30 June 2013 à 01:41:32
    Paris, Paris, Paris ... Pour l'avoir quitté il y a dix ans, histoire de voir si l'herbe était plus verte ailleurs, un seul constat : c'est un fait indéniable, l'herbe est carrément plus verte ailleurs ! Et pourtant, cela me manquait tellement que m'y voici de retour depuis quelques mois avec la ferme intention d'y rester. Car en fait la verdure ce n'est pas pour moi. Je crois (cela n'engage que moi) qu'il y a le côté : on est jamais mieux que chez soi, et cela tombe bien car ici c'est chez moi. Et puis heureusement qu'il y a des personnes comme moi après tout, car on me fait bien souvent remarquer qu'il serait triste si sur l'ensemble des habitants de cette ville, toutes et tous la subissaient avec dégoût ... Donc tout cela pourrait se résumer : il n'y a pas lieu d'avoir une guerre Paris-Province (haha ^^) mais juste de savoir où vous vous sentez bien et de tout faire pour y rester.
  • 70)Message de Crousti posté le 30 June 2013 à 01:58:34
    Paris c'est bien, de loin ... rien qu'à voir l'énorme nuage de pollution au dessus, alors qu'on est encore a bien 200 bornes de la ville, mes poumons se mettent à pleurer. Le plus drole, c'est encore l'immobilier. Je viens d'acheter un 85m² tout refait, avec clim dans toutes les pièces, cave et garage individuel pour 185K€, à moins d'un km de la place du capitole (200m du métro), à Toulouse. Pas dans une cité, pas sous les avions, pas à coté d'une déchetterie ni des prostituées. Y'a pas d'arnaque. Ce sont les prix (ok c'est la fourchette basse :o ) A paris on a quoi pour ce prix ? Un studio à Barbes ? /findutroll
  • 71)Message de Johnny posté le 30 June 2013 à 03:43:20
    La 1er case c'est du vécu ; quel dessinateur n'a pas vécu un réveil difficile à 11h du matin dans un café branché avec le café servi 1ne minute plus tôt par une jolie demoiselle suivi d'une invitation par le cuistot furax : "Alors, vous avez fini de lire vot'machin ? J'ai des clients qu'y attendent, moi !". Le 4eme et le 5eme c'est top pour ça. Par contre, des rouquins à Ménilmontant ; jamais vu !
  • 72)Message de Starshine posté le 30 June 2013 à 07:17:10
    pour y avoir vécu 2 ans pour mes études, un vrai cauchemar, entre les grèves, le RER (la ligne B surtout) qui est soit en retard ou en panne, je me suis amusé a compter le nombre de jours perdus en étude. Sur 2 ans, j'ai perdu un peu plus de 4 mois de cours...pendant ce temps le loyer court, tu galères a rattraper ton retard et personne ne te filera un coup de main bien sur... non, vraiment, je préfére de loin mon petit Pas-de-Calais
  • 73)Message de Anonymous posté le 30 June 2013 à 09:03:48
    Paris se dessine en rimes! Le cercle de poètes disparus nous ont laissé des sonorités incontournables et tellement vivaces sur la ville lumières, même si de nos jours c'est surtout les réverbères et ampoules LED qui étendent un faisceau d'aurore sur la noctambule cité des bateaux ailes, ah si il reste BHL et pas BHV pour remonter le niveau du bassin flottant!! [...] "Ce doux rosier au mois d'août refleuri Gens de partout c'est le sang de Paris Rien n'a l'éclat de Paris dans la poudre Rien n'est si pur que son front d'insurgé Rien n'est si fort ni le feu ni la foudre Que mon Paris défiant les dangers Rien n'est si beau que ce Paris que j'ai Rien ne m'a fait jamais battre le cœur Rien ne m'a fait ainsi rire et pleurer Comme ce cri de mon peuple vainqueur Rien n'est si grand qu'un linceul déchiré Paris Paris soi-même libéré" \[--]/ par Louis Aragon et sa magnifique patrie poésie.
  • 74)Message de anonymousse posté le 30 June 2013 à 09:14:07
    Paris se dessine en rimes! Le cercle de poètes disparus nous ont laissé des sonorités incontournables et tellement vivaces sur la ville lumières, même si de nos jours c'est surtout les réverbères et ampoules LED qui étendent un faisceau d'aurore sur la noctambule cité des bateaux ailes, ah si il reste BHL et pas BHV pour remonter le niveau du bassin flottant!! Philosophie d'ampoule ou ampoulée haha, dépend si on écoute Arielle Dombales chanter ou si on les regarde transportés du 18è siècle. [...] "Ce doux rosier au mois d'août refleuri Gens de partout c'est le sang de Paris Rien n'a l'éclat de Paris dans la poudre Rien n'est si pur que son front d'insurgé Rien n'est si fort ni le feu ni la foudre Que mon Paris défiant les dangers Rien n'est si beau que ce Paris que j'ai Rien ne m'a fait jamais battre le cœur Rien ne m'a fait ainsi rire et pleurer Comme ce cri de mon peuple vainqueur Rien n'est si grand qu'un linceul déchiré Paris Paris soi-même libéré" \\[--]// par Louis Aragon et sa magnifique patrie poésie.
  • 75)Message de MiP posté le 30 June 2013 à 12:20:40
    FDob -> "Et puis il y a des provincaux charmants, parfaitement intégrés, on ne fait presque pas la différence." Un phrase comme ça employée pour des étrangers, une minorité ou une religion aurait été jugée comme trés trés limite non? -------- Sinon trés chouette note :)
  • 76)Message de Guiiil posté le 30 June 2013 à 16:02:19
    Juste un message pour enlever le 75 à droite des réactions. Ca me fesait trop mal aux yeux de voir ça ! http://www.youtube.com/watch?v=oavMtUWDBTM
  • 77)Message de Guiiil posté le 30 June 2013 à 16:04:54
    Et la fatigue me fait faire des fautes assez monumentales pour brûler les votres... T.T
  • 78)Message de Youpi posté le 30 June 2013 à 18:18:22
    Paris C'est Nul et ça Pue! Sauf la rue où j'habite. Et le quartier où je bosse. Et les endroits où je fais mes courses. Et les gens que j'y croise. Et Zut.
  • 79)Message de Jacques C posté le 30 June 2013 à 20:10:32
    Bon, chacun a le droit d'aimer telle ville ou telle autre ville. Boulet aime Paris, il y vit, tout est parfait pour lui. Mais quand je lis les commentaires qui se permettent de juger autrui et d'affirmer des énormités du genre "ceux qui médisent de Paris sont des touristes qui ne la connaissent pas" (et je passe sur les autres énormités déjà relevées au sujet des autres villes françaises dont les habitants ne parleraient prétendument pas), je suis consterné. Cette manie de considérer que ceux qui ne sont pas d'accord avec vous (vous = certains commentateurs péremptoires, et non pas Boulet qui, lui, ne fait que troller dans le dessin-bonus ;-) mais c'est tout) seraient forcément idiots ou incompétents, autrement dit cette manie de considérer que vous détenez forcément LA vérité, forcément unique et univoque, c'est vraiment déprimant. C'est comme lorsque certains considéraient dans un billet précédent que ceux qui relativisaient internet n'avaient forcément jamais vécu loin de tout (alors qu'au contraire nous étions plusieurs à avoir précisément vécu loin de tout !). Hein, c'est bien connu, si je ne suis pas d'accord avec vous, c'est que je ne sais pas de quoi je parle (parce que "vous", vous savez...). C'est simple, le monde, vu comme ça. Con, mais simple. Désolé, mais il y a plein de gens qui sont nés à Paris, ou qui y ont longuement vécu, et qui n'aiment pas. Et il y a plein de raisons objectives à ça : celles évoquées par Boulet, mais aussi la pollution, le bruit, la tension générale des habitants, la grisaille (c'est l'une des rares capitales au monde où il n'est possible de voir le ciel qu'en se plaçant au milieu des rues les plus larges - ce qui n'est pas très prudent vu la "délicatesse" des automobilistes - ou dans quelques parcs : ben oui, la petitesse des trottoirs combinée à la hauteur des immeubles fait que le ciel n'est jamais dans le champ de vision normal, il faut lever complètement la tête pour l'apercevoir, et fort peu de villes ont ce handicap). S'il faut montrer patte blanche, je précise avoir vécu 5 ans à Paris, et y avoir très bien vécu : cinéma, concerts, balades, nombreuses activités, sorties diverses. Je me suis régalé les 3 premières années, malgré les défauts. J'ai supporté la 4e. J'en avais ma claque la 5e, et je suis parti. Aujourd'hui, j'y passe hélas très souvent, mais c'est hélas. Le métro, le stress, sont très palpables. Et le reste, tout ce qui prétendument "exceptionnel", se retrouve sans problème dans nombre de villes moins grises et moins prétentieuses : les cinés, les activités, les restaus, l'architecture... Il suffit de les chercher pour les trouver dans bien d'autres lieux. Paris est "unique" parce que vous voulez la voir unique. Ses qualités vous plaisent... parce que vous l'aimez ; vous ne voyez pas les mêmes qualités dans des villes qui les ont pourtant largement... parce que vous ne les aimez pas (ou pas autant) : c'est le serpent qui se mord la queue ! Par définition, quelqu'un qui aime un lieu lui trouve toutes les vertus, mais ce n'est JAMAIS objectif et très rarement vrai. Tiens, je ne résiste pas à citer l'un des premiers commentaires, à propos de la chanson de Camille : Et qui finalement explique que malgré les trottoirs sales et la routine, c'est une ville qu'on ne quitte pas. Voici un exemple typique de l'ambiguïté (voulue ou accidentelle) de l'emploi du "on". C'est qui, "on" ? Parce que des gens qui ont quitté Paris, j'en connais un paquet ! À commencer par des auteurs de BD bien connus de Boulet... Merci d'éviter ces clichés : bien sûr que si, c'est une ville qu'on quitte. Ça dépend qui, tout simplement. Alors, est-ce que nous ne pourrions pas éviter le fantasme des "arguments" sur Paris ? Aucun argument ne tient, pour la simple raison qu'il ne s'agit pas de raison mais de goût subjectif. Ceux qui aiment Paris et qui y restent ont raison. Ceux qui n'aiment pas Paris et qui la quittent ont raison ! Ceux qui n'aiment pas Paris mais qui sont obligés d'y rester pour leur boulot en souffrent avec raison. Ceux qui rêvent de Paris parce qu'elle leur a plu lorsqu'ils y sont passés ont raison (mais déchantent souvent ensuite). Basta.
  • 80)Message de pierre o. posté le 30 June 2013 à 21:02:00
    Moi, je l'avais déjà lu dans le magazine de spirou, euh !!
  • 81)Message de martinefa* posté le 1 July 2013 à 08:25:09
    C’était ce travail là « pas d’imaginaire mais du quotidien » avec « des perso plus espiègles, des couleurs plus estivales et un enfant issu de la diversité mais pas trop » ? ^^
  • 82)Message de Balbylon posté le 1 July 2013 à 10:21:48
    Ça tombe bien cette note. J'en viens, de Paris. Ou plutôt, j'étais dans les bouchons vendredi soir avec tout ceux qui fuient la capitale le week-end (je ne suis pas Parisien, j'y étais pour raison professionnelle malheureusement). Je n'ai donc pas pu commenter la note à sa publication mais ça m'a laissé du coup le temps de voir tous ces passionants commentaires. Je ne jugerai pas de la pertinence d'aimer ou pas vivre à Paris mais je noterai plusieurs points tout de même : - En tant que provincial visitant très souvent la capitale, j'ai remarqué deux profils de Parisien. Le natif, qui vit avec les avantages et inconvénients de sa ville. Le neo-parisien, qui y vit depuis plus ou moins longtemps, et qui te parles de sa région d'origine régulièrement avec une certaine nostalgie. Ce dernier se barre régulièrement le WE vers sa région d'origine, d'où les fabuleux bouchons. - Plus on a d'argent, plus Paris semble beau et agréable à vivre. - La plupart des Parisiens sont stressés et font la gueule. Corrolaire avec mon point précédent, la plupart des parisiens n'ont pas assez d'argent pour trouver la ville agréable et être de bonne humeur. - Paris est composé d'une multitude de villages avec des ambiances différentes. On ne peut pas forcément comparer la vie à Paris de deux personnes ayant fréquentée des villages différents. D'autant qu'il y a des villages riches et des villages pauvres.
  • 83)Message de Anonymous posté le 1 July 2013 à 10:37:51
    Aaaah "le chava pleut"... A chaque fois que je l'entends (celle-là ou une autre) dans le RER je me demande "Mais bordel, où c'est qu'j'ai mis mon flingue ?"
  • 84)Message de DaMing posté le 1 July 2013 à 11:58:15
    Yeah ! Paris sera toujours Paris ! J'adore tes notes "de quartier" d'autant qu'on habite le même...
  • 85)Message de Toc posté le 1 July 2013 à 11:59:50
    Alors, Jacques C, on essaie de se montrer raisonnable sur un sujet qui ne peut pas l'être et qui incitera toujours à la controverse ? Et pourtant, même dans cette louable tentative, on ne peut qu'échouer. Et je le prouve. Regardez bien attentivement cette petite phrase : "Ceux qui rêvent de Paris parce qu'elle leur a plu lorsqu'ils y sont passés ont raison (mais déchantent souvent ensuite)"... Mais déchantent souvent ensuite. Jacques C n'a pas laissé sa phrase se terminer par "ils ont raison", il n'a pas pu s'empêcher d'ajouter une parenthèse pour dire que les gens qui rêvent de Paris ont tort puisqu'ils déchantent souvent ensuite. Il a donc émis un jugement de valeur sur les gens qui rêvent de Paris parce qu'elle leur a plu une fois. Il ne s'est pas contenté de dire que tout le monde avait raison sur son propre avis subjectif mais a tenu fugitivement un point de vue objectif où il prétendait lui aussi à détenir la vérité. Personne n'échappe aux trolls sur Paris, même ceux qui refusent le débat continuent à l'entretenir.
  • 86)Message de Folveart posté le 1 July 2013 à 14:45:14
    Sans les défauts on ne remarquerait pas les qualitées !
  • 87)Message de Jacques C posté le 1 July 2013 à 14:57:09
    @ Toc : Je m'interroge. Dois-je vous répondre sérieusement ou êtes-vous juste préoccupé de nourrir le troll (auquel cas ma réponse entretiendra votre entreprise) ? Comme ce n'est pas la première fois que vous ratiocinez sur un de mes commentaires, cette interrogation est légitime. Peut-être injustifiée, mais logique. Allez, pour le fun. 1) Il faut une jolie dose de mauvaise foi pour prétendre trouver une intention (= faire un procès d'intention) d'objectivité dans une formule qui conclut un commentaire venant précisément d'affirmer la subjectivité des points de vue... Si, après avoir lu mon commentaire, vous parvenez encore à imaginer que je prétende ensuite à donner un point de vue objectif, c'est que vous avez VRAIMENT l'esprit tortueux (pour ne pas dire plus). Ou alors, que vous me prenez VRAIMENT pour un con. J'oublie hélas régulièrement à quel point les commentateurs internet cherchent systématiquement à faire dire ce que l'on ne dit pas, à faire des procès d'intention et à considérer qu'une discussion est un combat où tous les autres doivent forcément être vus comme des adversaires... Est-il si difficile de lire un commentaire pour ce qu'il dit, et de considérer que votre interlocuteur n'est pas totalement abruti (et donc qu'il est cohérent avec ce qu'il écrit - ce qui éviterait de surinterpréter bizarrement) ? 2) J'ai peut-être eu tort de parier sur l'intelligence des lecteurs de Boulet [NB : faut-il vraiment que j'ajoute ici un smiley ?]. Apparemment, il faudrait régulièrement avoir recours aux rires enregistrés (pardon, aux smileys) pour alourdir les effets d'humour. Et quand je parle d'humour, je parle bien d'humour : c'est-à-dire l'auto-dérision (et non pas la moquerie d'autrui). Pour illustrer la démarche, rien ne vaut la lecture régulière des "petits riens" de Lewis Trondheim (par exemple, dans ceux qui sont encore visibles actuellement, le 747 sur le rhume et le verre de vin, ou le 740 sur l'oreiller emporté en vacance). Bon, la parenthèse a manqué son but (sans doute parce qu'elle correspondait trop bien à un fait avéré : il suffit de lire un quart des témoignages ci-dessus pour constater que, oui, beaucoup de gens qui ont rêvé de Paris finissent par déchanter ; finalement, en énonçant un fait vérifiable, j'étais trop près de l'objectivité). Alors, avant que quelqu'un ne le remarque et ne surenchérisse dans le procès d'intention, j'attire votre attention sur le premier étage de la fusée : vous n'avez, semble-t-il, pas remarqué que la première phrase de mon dernier paragraphe (sur les gens qui aiment paris) se conclut par un simple point, alors que la deuxième (sur les gens qui n'aiment pas Paris) se conclut par un point d'exclamation. Non ? Si. Logiquement, ce type de clins d’œil finaux permet de remettre la mauvaise foi à sa juste place : un peu d'humour et de "jeu de rôle" mais pas un débat qui n'a pas lieu d'être. C'est justement parce que j'endosse ma part de subjectivité et de mauvaise foi que je suis fondé à les dénoncer et à dire "basta" ! Bon, quand ce n'est pas dessiné par Trondheim ou Boulet, ça rate. Tant pis.
  • 88)Message de Casque J. posté le 1 July 2013 à 15:57:22
    A quand un album des commentaires du blog ?
  • 89)Message de Quand je pende à Fernande The Band posté le 1 July 2013 à 15:58:33
    J'aime beaucoup la fin .
  • 90)Message de Maud posté le 1 July 2013 à 17:12:18
    Ah ah !! très paradoxal celà dit...
  • 91)Message de Anonymous posté le 1 July 2013 à 18:18:23
    bonjour ! c'est la tout premier fois que je commente sur se blog .. j'aime tes histoires , et graphiquement ca va asse ;)! petit question: comment a tu fait pour avoir une telle mise en page ? cordialemnt
  • 92)Message de Balbylon posté le 1 July 2013 à 18:21:16
    Casque J (88) > Ça ressemblerait à un botin et on en vendrait 2 grand max. Les chaines de télé reprennent déjà toutes les inepties du web, inutile que les éditeurs s'y mettent aussi. C'est ça internet. Un grand comptoir de bistrot Parisien où l'on refait le monde tous les jours. C'est drôle parce que c'est instantané et sans conséquence. Boulet adore ça (hein?). On peut se permettre de troller sur les parigots (têtes de veau) dans la bonne humeur.
  • 93)Message de Peuwi posté le 1 July 2013 à 19:13:13
    Les avis sont toujours un peu les mêmes : - le RER gare du nord, c'est immonde - la conciergerie, c'est superbe ... On doit pouvoir retrouver la même chose dans toutes les villes. Effectivement, la plupart des commerçants parisiens sont des monstres, car quoi qu'ils fassent, ils savent que les clients seront toujours là. C'est valable aussi pour de nombreux sites touristiques. Perso, j'adore Paris parce que c'est toujours vivant, parce qu'on peut toujours aller au boulot en transport en commun, parce qu'il y a plein de quartiers superbes, parce que c'est la ville de tout le monde, et parce qu'il y a tout plein de touristes étrangers. Dans le métro puant, je dois être le seul dindon à être heureux en me remémorant les heures de conduites nécessaires en Province, ou les interminables attentes du bus sous la pluie. Et puis, c'est amusant d'entendre les critiques parler de "leur campagne" en évoquant leur banlieue résidentielle. (bah, oui, la vraie campagne, ils ne sont pas nombreux à y habiter)
  • 94)Message de Matryoshka posté le 1 July 2013 à 20:32:30
    >Je lis la note >Je regarde le bonus ... >Je lis les commentaires Boulet, vous êtes un génie en matière de troll !
  • 95)Message de Jacques C posté le 1 July 2013 à 21:17:35
    En fait, Boulet est trop modeste. Il ne voulait pas voir apparaître des centaines de commentaires louant la qualité de son analogie avec le vieux pull (pertinente et amusante à la fois), comme après certaines de ses notes brillantes, alors il a volontairement trollé pour lancer les commentateurs dans une autre direction. Ou alors, il est simplement créatif (ça, c'est avéré). Comme les commentaires élogieux (qui n'auraient pas manqué, bis repetita) sont répétitifs à l'intérieur d'une note donnée, mais également répétitifs d'une note à l'autre, il s'est demandé comment stimuler ses lecteurs pour les engager dans des débats plus dynamiques. En plus, il a bien vu qu'une ouverture discrète ne suffit plus (cf. la note précédente, où personne n'est parti dans des délires sur les OVNI, les complots ou les chasseurs-viandards... ni même sur l'autre troll que j'avais offert bêtement en pâture, au sujet du non-intérêt des États-Unis s'ils ressemblent aux films et séries), et qu'il faut lancer de bon gros trolls velus pour réussir. Alors il s'est dévoué.
  • 96)Message de Cécile posté le 1 July 2013 à 21:57:14
    Je ressens pareil pour New York. C'est pouasseux, ca pue, c'est bruyant, c'est sale, mais dieu que j'aime cette ville. On s'habitue à tout.
  • 97)Message de Anonymous posté le 1 July 2013 à 22:12:53
    Oui c bien cela Paris, je ne m'y ferai jamais même si j'y vais souvent. Bref en couple ou seul Paris c'es pas trop mal. En famille RAAA. Sinon M Boulet continuez vos dessins cela est tj un bol d'air frais ..
  • 98)Message de Paul posté le 2 July 2013 à 10:20:19
    super ! merci ! J'ai deux amours.... les notes de Boulet et Paris
  • 99)Message de Anonymous posté le 2 July 2013 à 11:05:11
    Je n'ai fait que la Tour Eiffel, c’était un jeudi de novembre et il pleuvait... Y'avait pas du tout de la queue a l’entrée et j'ai passe toute la journée dans la tour. C’était magnifique, la tour ressemblait a une montgolfière steampunk flottant dans les nuages... J'avais pas vu l’échelle sur la carte de Paris et j'avais voulu faire Montparnasse - Champ de Mars a pied, via les Invalides - j'ai renoncé aux Invalides et j'ai pris le bus. Et C'est quand même drôle de le dire, mais Je me suis presque senti comme chez moi A cause de la langue, peut-être? Par exemple, lorsque je lis en anglais, il y a ce petit effort de traduire dans ma langue natale. Et je parle français mieux, aucun effort pour lire/comprendre. Bon enfin, j'ai pas parlé a personne, je hais le café et les restos/pubs/bars/etc et j'ai pas allé dans les quartiers populaires par manque de temps. Et c’était en 1993.
  • 100)Message de Paul posté le 2 July 2013 à 11:39:25
    Paris possède de beaux monuments et de beaux rassemblements. Mais... Paris pue. Paris est sale. Paris est grise. Paris est polluée. Paris est étouffante. Paris est oppressante. Les Parisiens (au moins 60% d'entre eux), ne savent pas vivre Les Parisiens (au moins 60% d'entre eux), ne prennent pas le temps de vivre. Les Parisiens (au moins 60% d'entre eux), ne sourient jamais en dehors de leur appartement. Bref... J'ai vécu dans pas mal d'endroits différents et pour rien au monde je n'habiterais Paris. Même dans ces fameux quartiers fleuris qui sont gâchés et pourris par des gens cons.
  • 101)Message de MSEI B.D. posté le 2 July 2013 à 12:11:10
    ...mais Paris Libérée!
  • 102)Message de Anonymous posté le 2 July 2013 à 12:46:50
    Cher Mr Boulet, j'ai pense a vous l'autre jour en tombant sur cette adresse de kebab (blingbling): http://francoissimon.typepad.fr/simonsays/2013/06/grill%C3%A9-%C3%A7a-y-est-cest-ouvert-jai-test%C3%A9-.html La bonne journee (parisienne)!
  • 103)Message de Anonymous posté le 2 July 2013 à 15:55:26
    Une ville à brûler, avec tous ces cancers qui l'habitent.
  • 104)Message de Ben posté le 2 July 2013 à 17:35:30
    Alors qu'un type qui a fait COURTIVRON-MOLOY est nettement moins pénible... si on le comprend. ;)
  • 105)Message de Hervin colaubanc posté le 2 July 2013 à 18:46:11
    Paris, Berlin, New-York, Londre ou Dublin,... Pour moi la seul image qui me viens a l'esprit c'est : ANKH-MORPORK ! Perso j'ai les villes en horreur, mais bon, avoir grandis et vécu 24 ans dans un village d'a peine 2000 habitants ça ce comprend. Une journée à Lausanne et je deviens misanthrope au possible. Merci pour cette mote boulet, ton talent est un plaisir a lire et voir.
  • 106)Message de alaixi posté le 2 July 2013 à 20:16:41
    Paris est incontestablement une belle ville. Il y a de l'histoire, des batiments magnifiques, du bâti d'exception, des lieux de loisir en pagaille et je pourrais parler de cette ville en bien pendant des heures. Ceci dit, il y a aussi la pollution urbaine qui fait que quand on sort du métro et qu'on a encore un peu d'odorat on identifie clairement que dans ce qu'on respire il y a essentiellement des poussières et des restes d'hydrocarbures ( qui donnent par ailleurs de magnifiques couchés de soleil jaunes ), que ce qu'on respire sous les tunnels du périphériques n'est pas l'air pur d'une montagne lointaine ( quoi que l'air pur des montagnes l'est de moins en moins ) et qu'on est certainement au dessus des normes de l'OMS pour ce qui touche à la qualité de l'air, que les loyers y sont monstrueusement élevés et que les conditions pour y accéder à moins d'avoir un bon plan y sont assez draconniennes, que l'autre devient assez rapidement lorsqu'on est obligé de vivre sans domestique et chauffeur privé une contrainte chaque jour... Faire la queue dans une économie d'abondance reste une norme. Faire la queue pour acheter du pain, pour aller au mini marché, pour toutes les aventures quotidiennes l'autre est une épreuve........ Son incivilité permanente est une offense à l'humanité........ Alors oui Paris est une belle ville et sympa mais il faut vivre juste à côté de son boulot, y aller à pieds, avoir des revenus confortables et un bel appartement, vivre loin des axes de circulation dans de petits quartiers super typés.... Mais l'on ne m'enlèvera pas de l'esprit qu'à qualité de vie équivalente, Paris nécessite d'avoir des revenus sinon triples, au moins doubles de ce qui est nécessaire pour vivre correctement ailleurs.....
  • 107)Message de whole life insurance posté le 3 July 2013 à 00:29:57
    We are a gaggle of volunteers and starting a brand new scheme in our community. Your web site provided us with valuable information to work on. You've done a formidable activity and our whole community will probably be thankful to you.
  • 108)Message de Nicolas posté le 3 July 2013 à 06:44:57
    Et pis d'abord on s'en tape que telle ou telle personne aime ou n'aime pas Paris franchement :) Pour moi ce serait comme un débat sur les gens qui aiment les coquelicots et ceux qui n'aiment pas !
  • 109)Message de Anonymous posté le 3 July 2013 à 10:13:02
    +1 alaixi très exprimé, avec ces plus et moins ! Très pertinent :-)
  • 110)Message de Anonymous posté le 3 July 2013 à 14:07:54
    belle conclusion ... moi qui vit en province now, me voila obligé d'affronter les jugements a l'emporte piece permanent du 'type qui a fait montmarte/ etc...' tellement souvent. huuu
  • 111)Message de mélanie posté le 4 July 2013 à 01:52:38
    (j'ai eu un fou-rire en lisant votre "je me suis auto-trollé")
  • 112)Message de Celash posté le 4 July 2013 à 03:09:03
    Paris c'est un concept. Il y a ceux qui adorent et ceux qui détestent. Enfin de ce que j'ai vu , ce qui n'est peut-être pas l'opinion de tous.
  • 113)Message de SecoueLa Brise posté le 4 July 2013 à 09:53:12
    En fait je viens de penser à la relecture de ta note que ta description ressemble fort à celle d'une énorme,autre,cité tentaculaire et puante de ma connaissance perchée sur 4 éléphants :3 Je suppose que pour tout un chacun,la ville que l'on aime possède une place particulière dans son coeur malgrès ses défaults. ♪Le duc debordeaux ressemble beaucoup à son père♫
  • 114)Message de OliD posté le 4 July 2013 à 09:56:55
    Paris, ce n'est pas du tout ça. Je peux le dire moi qui ai fait Montmartre et la tour Eiffel
  • 115)Message de TwarTag posté le 4 July 2013 à 16:37:58
    Vieux parisien... Quatre générations de parisiens arrivé de la Mer Noire et d'un petit peu partout... Une cinquième qui semble aussi s'attacher aux pavés... Je vais pas vous vous gonfler avec mes histoires mais permettez-moi d'être un brin sentencieux: Paris, c'est bien pour ceux qui ne s'emmerdent jamais. A savoir: - Les rêveurs - Les poètes - Les amoureux Sinon c'est comme partout: si on a pas d'argent, c'est cher; si on a pas d'argent, ça pue; si on a pas d'argent, les gens sont désagréables avec vous... Vous pensez que ces gens qui ne s'emmerdent jamais, qui rêvent, créent, baisent à tire-larigot, justement, sont bien partout. Eh bin non, pas du tout. Mais alors vraiment, vraiment, PAS DU TOUT!
  • 116)Message de Ysabeau posté le 4 July 2013 à 21:05:09
    J'opine au sujet du dessin tout en haut des commentaires.
  • 117)Message de Anonymous posté le 5 July 2013 à 10:12:47
    TwarTag => On ne peut prétendre connaître tout les parisien(ne)s et encore moins prétendre connaitre tout le reste des Francais ! Il y a aussi une (grosse) différence entre ne pas avoir d'argent, avoir assez d'argent, et à l'aise, blindé de thune, etc ... Le problème principale sur Paris (je trouve) est le coté biaisé de la vie et son cout. C'est sure, quand on a un appart qui prend du 500% de valeur en 10 15 ans, les règles de jeu pour y vivre, vendre/acheter, louer, ne sont PLUS DU TOUT les mêmes. Après, on rentre furieusement dans le domaine de la politique/économie, ce n 'est pas vraiment le sujet et la place 'ici' ... peut être :p YoYo'Pas'Riz'Go'Tête'D'Oeuf'Vos
  • 118)Message de YoYo posté le 5 July 2013 à 10:13:55
    TwarTag => On ne peut prétendre connaître tout les parisien(ne)s et encore moins prétendre connaitre tout le reste des Francais ! Il y a aussi une (grosse) différence entre ne pas avoir d'argent, avoir assez d'argent, et à l'aise, blindé de thune, etc ... Le problème principale sur Paris (je trouve) est le coté biaisé de la vie et son cout. C'est sure, quand on a un appart qui prend du 500% de valeur en 10 15 ans, les règles de jeu pour y vivre, vendre/acheter, louer, ne sont PLUS DU TOUT les mêmes. Après, on rentre furieusement dans le domaine de la politique/économie, ce n 'est pas vraiment le sujet et la place 'ici' ... peut être :p YoYo'Pas'Riz'Go'Tête'D'Oeuf'Vos
  • 119)Message de Toc posté le 5 July 2013 à 12:03:25
    Jacques C (87) : C'est ça qui est bien avec vous. C'est que même en mettant ses plus gros sabots, vous répondez toujours sérieusement aux trolls les plus éhontés, même si vous vous doutez bien que c'est du xieme degré ^^
  • 120)Message de Jacques C posté le 5 July 2013 à 14:12:04
    @ Toc : C'est ça qui est dommage avec vous, c'est que vous dites pratiquer le xième degré, mais vous ne le voyez pas chez les autres... Mais si vous prenez plaisir à me lire au premier degré, je ne vous le reproche pas : chacun ses plaisirs.
  • 121)Message de Anonymous posté le 5 July 2013 à 17:26:38
    Paaaaaaris est merdique...! Plus cool des notes des US. Bon vent à toi.
  • 122)Message de Anonymous posté le 5 July 2013 à 17:30:44
    @Hervin colaubanc, et donc tu habites ou now ? Bottens (comme Cholet) :-)
  • 123)Message de Anonymous posté le 5 July 2013 à 17:34:07
    @Jacques C vous êtes tellement pédant! D'une lourdeur le gars. Bon weekend quant même
  • 124)Message de jean posté le 5 July 2013 à 17:44:34
    Génial ! Tellement d'accord
  • 125)Message de manu posté le 5 July 2013 à 18:05:03
    Je ne sais pas ou est le débat. Paris c'est cool mais ca pue et les transports rendent fou. Les gens qui n'aiment pas paris n'aiment pas les défaut précités et ont fuit avant de connaitre autre chose(et tant mieux, parcequ'on se tappe déjà les touristes alors...). Ou véhicule encore la rancoeur provinciale historique qui vient du fait que la capitale concentre bcp de choses au détriment même de grandes villes de provinces (et c'est bien triste :/). Et c'est un ancien provincial, habitant du 20eme 13 ans durant, et de nouveau provincial depuis 1 an qui vous parle. Et donc merci boulet, d'avoir traduit par se coup de poing rageur, toute l'envie que j'ai de baffer ma famille qui me fait sentir toute les 5mns "combien il est mieux de vivre en province", alors que bon... oui et non. Mais si t'as le malheur de dire "ah oui, mais à paris..." alors la, t'es le gros con lourd de service (Je suis pas encore sevré de paris et de ses avantages visibles quand on y vit et pas quand on y passe).
  • 126)Message de Battì posté le 5 July 2013 à 19:10:18
    Pour dire que Paris pue, il faut ne pas avoir beaucoup voyagé.
  • 127)Message de Kergan posté le 5 July 2013 à 21:58:41
    C'est la gloire : Zach Weiner demande à te rencontrer ! www.festival-blogs-bd.com/2013/07/zach-weiner.html "One last word ? Send me Boulet !"
  • 128)Message de Jacques C posté le 6 July 2013 à 00:44:49
    @ Anonyme n°124 du 5 juillet 17:34:07 : J'admire votre courage. Si si.
  • 129)Message de Yarrick posté le 6 July 2013 à 01:36:51
    J'ai vécu 6 ans en région Parisienne. Pour moi, ca représente l'enfer sur terre, car comme dirait Sartre "L'enfer, c'est les autres" Cette masse de population pour un provincial est juste... invivable sur le long terme. Ca génère inflation, bulle immobilière, temps de transport infernal pour rejoindre le travail, promiscuité dans les transports, etc. Toute votre vie dépend des autres. Un concert ? Si vous avez pas réservé dans les 24H, mon bon monsieur plus de place. Un voyage en train durant les congés parisiens ? 3 mois à l'avance ou rien, places épuisées sous 24H pour les périodes de Noel. Un rayon de soleil fantomatique un dimanche de mai ? Tous les parcs saturés, momes à brailler partout, 20 min pour trouver une place en voiture. Un weekend de prévu ? Rentrez vous dimanche soir en voiture ? Il fallait prendre congé lundi matin voyons ! Rentrer en Ile de France après 22h en transport ? Vous n'y pensez pas voyons comme 360 /365, la RATP a décidé de faire des travaux sur votre voie, et grace à leur superbe itinéraire de remplacement, au lieu de rentrer en seulement 45 min, vous serez rentre chez vous sous 1H30 si vous etes chanceux et avez attrapé le dernier transilien restant. Parce que faut pas déconner après minuit, c'est cendrillon ! Après on vante la vie culturelle, les loisirs extraordinaires. Bon après vous questionnez les vrais parisiens, les gens qui travaillent. "Mais vous y allez souvent ? C'était quand votre dernier concert ? Dernier spectacle ? Derniere scene de théatre" En fait les gens en parlent beaucoup. Mais comme dans la pub, c'est ceux qui en parlent le plus qui en profitent le moins. J'ai grand plaisir à poser ces questions parce qu'en général on démonte le mythe en moins de 10 minutes. Quand j'étais mome, je me rappelle c'était génial Paris, tout sortait avant la bas, mode, technologies, loisirs. Aujourd'hui, ca me fait l'effet inverse. Waaaa Paris a découvert le pass transport électronique. 10 ans de retard sur l'Alsace. Non ils ont tj pas compris qu'un abonnement pouvait etre complété par un ticket pour dépasser les zones, trop compliqué. Mais en place ailleurs dans des villes en province. Les centres commerciaux genre Halles, Défense nous mettent une claque aussi. 30 ans de retard sur ce qui se fait en Province (Lyon, Strasbourg). Ah oui quand meme. Ca se modernise mais avec beaucoup de retard. Les rames de RER ? Elles datent des années 60-70. Ah oui quand meme, la rentabilité ca les connait. A part ca, un million de passagers par jour sur la ligne du RER A, et zéro investissement, z'ont bien raison. Une bonne partie des gens qui passent leur temps dans les souterrains de Paris, comprendre le métro, RER, plus qu'en extérieur. Ca fait ville sous la ville, alors la ville Lumière, on repassera. Surtout que pour une bonne partie des stations de métro, on a l'impression d'entrer dans une bouche d'égout (rat et plafond se décomposant sur vous avec lumière année 70, effet garanti) Temps aller retour pour un ciné en transport ? 2H. Paie ton tiers-monde quand tu n'as pas la joie d'etre sur Paris mais juste à 3 stations de transport. Connexion internet ? En province dans la campagne avec 500 habitants, on a un meilleur débit qu'à 3km à vol d'oiseau de la défense. Réception téléphonique catastrophique. C'est le Tiers Monde ? Naaaan, juste le noman's land appelé "banlieue". Bref, Paris est difficilement supportable, surtout si on doit prendre les transports dans la région Ile De France. Pour moi, ca a un gout de naphtaline, et semble plus ancré dans les années 70 que dans le futur. La capitale se fait déjà déclassée par les villes de province sur bon nombre de sujet, il ne lui reste que sa belle image qui attire les entreprises. Mais qu'est ce que c'est creux une image !
  • 130)Message de Mutmuluk posté le 6 July 2013 à 07:28:52
    Voilà une note qui fera toujours débat. Ça met de l'animation sur le blog en tout cas. ;-)
  • 131)Message de Maud posté le 6 July 2013 à 11:37:59
    Ah ah ah !! En effet les trolls se déchainent. Paris fait débat... :-) Perso j'habite Lyon et on peut en dire la même chose en bien comme en mal j'imagine...
  • 132)Message de luxsword posté le 6 July 2013 à 12:00:02
    Paris, c'est pourri, ça pue, c'est pollué et plein de Parisiens. ...Cela dit, j'aimerais bien avoir bcp bcp bcp plus de fric pour pouvoir y passer plein de WE et profiter des musées, concerts et restos ***, etc.
  • 133)Message de Anonymous posté le 6 July 2013 à 14:49:35
    Un jour, mon train est arrivé en retard en gare d'Austerlitz, je n'avais que dix minutes pour attrapper ma correspondance partant de la gare de Lyon. Ce fut le sprint le plus pénible de mon existence : Arrivé in extremis dans le train pour Lyon, je sentais mes poumons encrassés comme jamais, pleins de l'atmosphère nauséabonde de cette ville maudite. Je crois n'avoir pas ensuite respiré normalement pendant trente minutes. Il est fort probable que Paris ait diminué mon espérance de vie de moitié. J'espère que l'apocalypse zombie annoncée par World War Z débutera là-bas !
  • 134)Message de Toc posté le 6 July 2013 à 15:43:21
    > Jacques C : même pas. J'ai très bien vu que vous me répondiez encore au second degré et je vous répondais sur le même ton pour continuer à nourrir le troll dans la joie et la bonne humeur. (Là par contre, je répond plus sérieusement parce que je sens que la confusion s'installe et que ce n'est pas ce que je souhaite. Nourrir des trolls plein de mauvaise foi, d'accord, mais seulement à condition d'être bien d'accord que ce n'est qu'un jeu idiot)
  • 135)Message de Jacques C posté le 6 July 2013 à 17:42:38
    @ Toc : Bon, alors je crois qu'il vaut mieux que nous posions nos (gros) sabots à l'entrée. Le temps redevient favorable à des chausses plus légères.
  • 136)Message de Anonymous posté le 6 July 2013 à 21:54:48
    Boulet squatte chez son frangin, pour ceux qui ne l'auraient pas noté ! Il a un humour bizarre le frérot, mais on y prend vite goût en fait ^^ http://jap-jap-jap-jap.blogspot.fr/ (4 juillet)
  • 137)Message de Xianyou Chan posté le 7 July 2013 à 00:15:40
    Autant je suis une fada de Paris et toutes ses trésors (ayant habité juste à côté avant de déménager... à mes 1an xD... mais j'y retourne quand même souvent ^^) autant je suis fada de la campagne maintenant (là où j'habite depuis), on se rend compte qu'on est vachement pénard loin de tout ça :D Donc mon verdict est assez difficile à prononcer là-dessus, j'aime trop les deux pour trancher xD ! En tout cas jolie note ^^
  • 138)Message de Anonymous posté le 7 July 2013 à 03:36:11
    J'y ai passé un an. Ma conclusion, comme d'autres, c'est que Paris c'est une ville formidable quand on a de l'argent (beaucoup). Parce que sinon vivre dans un studio miteux qui englouti la moitié de ton salaire ou dans la banlieue grise à plus d'une heure de ton travail, moi j'ai donné et je me suis dis plus jamais ça. C'est dommage parce qu'à côté de ça, j'y ai rencontré des gens supers (oui oui, même parmi les vrais parisiens).
  • 139)Message de Greuh posté le 7 July 2013 à 13:36:28
    Mais la plupart de ces traits se trouvent dans toutes les grandes villes du monde malheureusement... À part le serveur désagréable. (Mais ça je pense que c'est parce que les français ne s'aiment tout simplement pas les uns les autres, plus que n'importe quel autre peuple au monde. :p) A New York par exemple où je vis, c'est la même chose, voir des fois en pire... Comme par exemple l'odeur. Les zaméricains foutent leurs ordures en tas dehors, du coup ça pue, surtout en été, et ça grouille de rats et de cafards passé 8h. Ils sont juste beaucoup plus forts que nous quand il s'agit de construire un espèce de "mythe américain", véhiculé par les films entre autre, qui rend tous leurs défauts plus attrayants.
  • 140)Message de Poulette posté le 8 July 2013 à 21:06:38
    @Yarrick: oh, ta gueule! (pardon mon bon Boulet, je ne le ferai plus, c'était plus fort que moi)
  • 141)Message de Fred posté le 8 July 2013 à 22:59:23
    HAHA, quels connards ces parisiens/provinciaux ! (rayez la mention que vous pensez inutile)
  • 142)Message de yolt posté le 9 July 2013 à 11:52:29
    Eeeeeeeeet voilà ! Ca ne servais donc a rien d'acheter Spirou, je le savais.
  • 143)Message de Anonymous posté le 9 July 2013 à 21:59:44
    Bon..... snifffffffff... Je viens de finir de lire le blog.... je connaissais pas.... honte sur moi !!!! Il faut au moins deux semaines pour lire le blog en entier (sans y passer toute la journée non plus... on a des trucs à faire quand même !!!) mais que puis je dire ? c'est ENORME, j'adore.... pour me remettre du fait que j'ai "terminé" la lecture de ton blog Boulet... je vais de ce pas me mettre à celui de Mélaka !!!! Merci pour tout, c'était vraiment sympa et je vais revenir régulièrement pour te suivre. P.S. : on a pas tous les moyens d'achetter des bds, donc, franchement un blog bd c'est que du bonheur.
  • 144)Message de Didier Guillion posté le 9 July 2013 à 22:32:05
    Paris c'est la ville des lumières, de la culture, des spectacles, de la beauté, de la convivialité, alors s'il vous plait restez y et ne venez pas nous embêter en "province". Amicalement
  • 145)Message de Back6 posté le 19 July 2013 à 10:27:15
    En fait, tu mets un pain dans la gueule aux mecs qui disent comme toi ? Parce qu'ils viennent de Province comme toi ? C'est plus que de l'auto troll, à ce niveau, c'est de la perversion !
  • 146)Message de Agmx posté le 23 July 2013 à 09:17:00
    Je viens de débarquer à Paris pour un stage cet été. Quelle bonne surprise quand la sous-loc que je trouve se situe... passage de Ménilmontant. Du coup cher boulet, maintenant que je suis plus près de toi mon dieu, j'ai besoin d'une information capitale: où peut-on manger le meilleur Kebab à Ménilmontant ? J'en ai testé deux juste à côté du métro, qui étaient tout à fait sympathiques, mais je me dis qu'il y a peut-être mieux ailleurs.
  • 147)Message de Paulo333 posté le 19 August 2013 à 01:03:28
    Je lis les commentaires et je me demande: est ce vraiment Paris le problème? Pourquoi faire un procés à une ville? Ne serait ce pas plutôt les gens le problème?.. et non je ne compte pas alimenter le cliché de l'antagonisme: gentils-provinciaux/méchants-Parisiens. Quand je dis les gens, je pense à nous les français. Etes vous allés vous balader en dehors de nos frontières, avez vous discuté et noué des relations avec des gens d'autres pays, avez vous observé le comportement de nos concitoyens à l'étranger, si c'est le cas vous avez forcément pu tirer la même triste de conclusion. Les français sont un gros tas de snobs, ultra-chauvins, pétris de prétentions, indisciplinés, sales et malpolis. Pourquoi? Parce qu'on nous rabache sans cesse et depuis qu'on est tout petit que nous sommes les meilleurs: Paris ville lumière, capitale de la Mode (avec un M majuscule), la France pays des droits de l'homme, de la vrai Cuisine (avec un C majuscule), de l'élégance, des bonnes manières et j'en passe, autant de clichés qu'on auto-entretient. Une chose est sûr c'est que oui nous sommes les meilleurs, pour nous approprier des qualités que le monde entier partage avec nous. La cuisine française est certes délicieuse, mais elle n'est pas plus riche ou savoureuse que la cuisine asiatique ou italienne (pour ne citer qu'elles), Paris capital autoproclamée de la mode, ok comme si il ne se passait rien à Londres, New York ou Berlin etc... le pire c'est que rengorgés de nos certitudes nous nous conduisont comme des connards en dehors de nos frontières, demandez à un Belge, un Hongrois ou à un Allemand ce qu'ils pensent de nous. Notre indiscipline, les gonflent, chez nous c'est peut être un sport national mais essayer de grapiller constamment, de détourner les règles, en plus d'être mesquin, c'est très mal vu par nos voisins. Grillez un feu rouge à vélo en allemagne, vous comprendrez. Notre sentiment de superiorité constant pousse à bout les habitants des pays qu'on juge arbitrairement plus pauvre que nous, dans les pays de l'est ils ne veulent plus des Français qui arrivent comme en terrain conquis, en agitant leurs thunes dans l'espoir de baiser tout ce qui bouge et boire tout ce qui ce boit. Malheureusement les seuls clichés sur les français qui se vérifient sont ceux que nos voisins ont sur nous, essayer d'expliquer à un hollandais que non les français ne viennent pas uniquement chez eux pour se défoncer, gerber leurs bières partout et trousser toutes les prostituées d'Amsterdam, tandis que des hordes de bagnoles immatriculées en france traversent leur frontière, chariant leur lot de jeunes ou moins jeunes Français de toutes origines sociales qui n'ont en commun que les raisons de leur venue énumérées plus hauts. Quel rapport avec le shmilblik me direz vous, enfin ceux qui ont tenu jusqu'ici, et bein c'est que les causes de l'antagonisme qui n'a aucunement lieu d'être, à savoir Paris/la province, c'est bien/c'est de la merde, sont les mêmes que celles qui font que le monde entier nous détestent. Oui Paris c'est bien, cependant ça ne diminue en rien les qualités réelles des villes de Province. Chacun aura surement des très bonnes raisons personnelles d'aimer ou de détester telle ou telle ville, pour autant ces raisons sont personelles et ont ne peux pas en tirer de généralités. Malheureusement comme nous sommes tous de gros connards chauvins et snob, nous voulons toujours prouver que notre manière de faire, de vivre, que notre ville est mieux que celles des autres, et j'en veut pour preuve le fait que cette oposition capitale/province n'existe pas, ou quasiment pas dans les autres pays qui regorgent de villes célèbres attirant tout autant, voir plus l'attention que leurs capitales: New York, Manchester, Sidney, Milan etc, etc Au fait je vous ai expliqué comment les français pouvaient être aussi d'horrible moralisateur, donneur de leçons?

  • ... Ou fouillez les notes classées par mois ci-dessous:

  • Si vous voulez voir d'autres choses, voici une liste de liens à découvrir. Essentiellement la BD mais pas "que". Un peu de musique, de graphisme, d'insolite...Bref, des liens sur lesquels je traîne souvent. (Attention, certains sont en anglais !)
  • Vous êtes ici au courrier des lecteurs... Si vous voulez m'envoyer un message qui ne soit pas public, utilisez la petite fenêtre ci-dessous, ça m'enverra un mail.
    Il y a beaucoup de questions qui reviennent très souvent... Par exemple sur l'eventualité d'un passage dans telle ou telle région, ou les dates de sortie d'album...Comme je reçois beaucoup de messages, je ne peux pas répondre à chaque fois ! Souvent, ces questions ont leur réponse dans la FAQ. Elle est juste en dessous, pensez à jeter un coup d’oeil !
    Précision : ce n'est PAS une adresse professionnelle ! Pour tout ce qui est invitations à des festivals, entrevues, projets... Merci de passer uniquement par mes éditeurs.

  • Votre email (obligatoire)

    Nom (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Pièce jointe :

  • Contacts professionnels

    • Pour DELCOURT (

      Notes,  La Maison Close, Donjon,…

      )
      CONTACT
    • Pour GLÉNAT (

      Raghnarok, La Rubrique Scientifique, Tchô

      )
      CONTACT
    • Pour La BOÎTE à BULLES (

      Le Voeu de Marc/de Simon

      )
      CONTACT
    • Pour BRAGELONNE (

      Tous malades, Erik le Viking

      )
      CONTACT

    F.A.Q.

    • Q : Hé moi aussi je veux un beau site comme ça, vous me le faites ?

      WordPress est un logiciel participatif, normalement chacun peut reprendre un habillage et l’adapter, rien n’est “déposé”.

      Cela dit nous avons décidé de ne pas le mettre non plus en open-source. On s’est donné du mal pour faire un truc joli et on ne veut pas que ce soit repris n’importe comment par n’importe qui. Nous avons donc préféré nous dire que nous filerions l’accès à ce format d’habillage à des dessinateurs dont nous connaissons/apprécions le travail !

      Après, personnellement, je considère la partie WordPress comme le travail d’Arnold et je le laisse complètement décider de ce qu’il veut faire avec !

    • Q : Ouah quel joli blog, comment t’as fait ?

      Je n’ai pas fait grand-chose, à vrai dire !

      Au départ il était en flash, mais devant les nombreuses râleries des internautes, j’ai décidé de passer au tout-lisible-partout. J’ai essayé d’apprendre WordPress, et au bout d’une journée j’annonçais “J’ai réussi à écrire “Bouletcorp” en bleu sur fond blanc, ça va être plus long que prévu !”.

      Sur ce un internaute, Arnold, s’est proposé pour la partie programmation. Il était enthousiaste et efficace, voilà le résultat ! Moi j’ai juste rempli de dessins !

    • Q : J’ai une super idée de scénar pour une note, je te l’envoie et tu la dessines, ok ?

      Alors non merci… Je trouve ça sympa mais le blog c’est vraiment ma petite cuisine solitaire à moi, je veux pas qu’on me propose des idées, quand bien même elles seraient excellentes que je n’en voudrais pas !

    • Q : Est-ce qu’on peut trouver les histoires du blog en album ? Tu n’avais pas dit que tu arrêtais ça?

      A l’heure actuelle (été 2014), il y a huit tomes sortis, aux éditions Delcourt, collection Shampooing.

      Tome 1 « Born to be a Larve »,

      Tome 2 « Le petit théâtre de la rue »,

      Tome 3 « La viande c’est la force »,

      Tome 4 «Songe est mensonge »,

      Tome 5 « Quelques minutes avant la fin du Monde»,

      Tome 6 «Debout mes globules ! »,

      Tome 7 “FormicaPunk”,

      Tome 8 “Les 24 Heures”,

      le Tome 9, “Peu d’Or et Moult Gueule” est à paraître en octobre 2014 (vers le 24, je crois).

      Ce tome 9 est un “repentir”, j’avais prévu d’arrêter de faire des albums à partir du 8, voilà pourquoi:

      Le blog a beaucoup évolué depuis sa création il y a dix ans (eh oui, ça nous rajeunit pas). De vide-poche/fonds de tiroir il est passé à support d’écriture. En gros, au début j’y mettais ce qui ne valait pas selon moi la peine d’être publié, et ensuite j’y écrivais des histoires finies, sans ce côté “petit truc sur un coin de table”. Et ça prenait beaucoup de temps. Au bout d’un moment j’en ai eu marre de cette obligation de poster et j’ai dit “bon j’arrête cette formule, je vais refaire n’importe quoi dans tous les sens”. Or, il s’est avéré que non. J’ai continué instinctivement à faire des histoires. Les petits dessins/fond de carnets je les ai mis sur Tumblr (bouletcorp.tumblr.com) et donc la “nouvelle formule” ressemble en fait beaucoup à l’ancienne.

      Bref, j’avais assez de pages pour faire un tome 9. Trop, même. J’ai genre déjà 70 pages du tome 10, il existera donc probablement un jour. (Il me faut 150 pages pour faire un tome, vu que sur les 190 pages, il y a d’habitude environ 40 pages d’inédits que je fais pour l’occasion)

       

    • Q : C’est joli ce traitement, c’est quoi la technique ?

      La plupart du temps, c’est du feutre tubulaire (Rotring ou Mg Aristo) sur carnet. Parfois il y a de l’aquarelle par dessus (non, l’encre Rotring ne bave pas. Pas trop en tout cas).

      Quelques notes sont des peintures numériques, c’est à dire réalisées directement à la tablette graphique sur Photoshop.

      Ces dernières années je suis passé au stylo plume “Carbon Pen Ultimate”

    • Q : Qu’est-ce que tu utilises comme matériel ? J’aimerais connaitre la marque de tes feutres, stylos, crayons, papiers, pinceaux, slips, encres, aquarelles, gommes…

      Je n’aime pas parler matériel, déjà parce que ça me force à citer plein de marques et que je n’y tiens pas. J’utilise la plupart de mon matériel par défaut, simplement parce que ce carnet est le premier qui me soit tombé sous la main. Quand je vais au magasin de matériel, je demande “je voudrais de l’aquarelle”, je ne demande pas de marque. Pareil pour le papier. Pour les feutres je les essaie sur place et je prends ceux qui me plaisent. Pour les pinceaux j’en ai deux ou trois que j’utilise depuis près de cinq ans, ils sont mâchonnés, je ne vois même plus la marque.

      Le seul truc un peu récurrent c’est le Rotring isograph 0.35, que j’utilise assez souvent. Il existe quasiment le même moins cher, le Mg Aristo 0.35. Ce sont mes stylos qui font plein de petits traits. Sur les dernières années c’est un nouveau stylo (il y a même une note qui en parle) c’est le Carbon Pen Ultimate. Voilà vous savez tout.

    • Q : C’est bientôt l’anniversaire du neveu de ma belle-soeur: tu lui envoies un dessin, ça lui ferait tellement plaisir !

      J’aimerais vraiment pouvoir faire plaisir à tout le monde. Mais c’est impossible.

      Je travaille beaucoup sur des scénars, des albums, et je fais du blog (Qui, maintenant qu’il est publié, peut être vu comme du travail d’avance). À côté de ça je dessine encore. Pour des copains, pour des trucs des machins. Pour faire des recherches.

      Malgré tout il me reste du temps libre, mais ce temps libre j’en ai besoin. J’aime bien comme tout le monde regarder des films, des séries, ou tout simplement glander chez moi. Donc ce temps libre je le garde jalousement. J’en suis désolé mais ne peux donc pas répondre à ces mails, même si je suis toujours flatté quand on me demande, bien sûr… La raison est que je reçois ce genre de demandes cinq à dix fois par semaine et que ça me prend trop de temps d’expliquer à chaque fois, en m’efforçant de ne pas trop passer pour un connard (cette FAQ n’a pas aidé ! Sauf que maintenant la plupart des mails terminent par “je sais que tu ne fais pas ce genre de dessins d’habitude, mais qui ne tente rien n’a rien !) :)

      Les moments où je fais des dessins pour faire plaisir, ils existent, ce sont les séances de dédicaces. J’en fais beaucoup, il y a vraiment moyen de me rencontrer si on le veut. Mais par correspondance je ne peux pas. Pas le temps, pas l’envie, pas l’énergie pour !

    • Q : J’ai une petite entreprise / je suis étudiant / Je monte un projet / et j’aurais besoin d’un designer pour refaire le logo de la boîte / trouver un visuel pour notre congrégation / travailler sur la partie graphique… On a un petit budget et on voudrait que tu le fasses

      Mon travail dans la BD m’occupe déjà beaucoup, je ne fais donc pas de boulots de commande. Il peut arriver que j’en accepte un de temps en temps si vraiment l’idée m’amuse, mais globalement, pour tout ce qui concerne les logos et autres ce n’est vraiment pas la peine de me demander…

      Concernant les budgets, je voudrais préciser une chose plus générale (après tout si vous lisez cette question, c’est peut-être que vous cherchez un dessinateur, et qu’après moi vous allez en contacter un autre) : le dessin c’est un métier. Si vous voulez des dessins, il faut prévoir un budget-dessins. J’ai reçu beaucoup de demandes de dessins qui commençaient par “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie programmation coûte cher…” ou alors “nous espérons que le site rapportera assez pour pouvoir vous payer très vite”. Je ne réponds même plus à ça.

      Imaginez-vous écrire à l’informaticien “malheureusement nous avons un budget réduit et la partie graphique coûte cher…” pour lui demander de programmer à l’œil. C’est idiot, non ? Eh bien dans l’autre sens, c’est pareil.

      Mon conseil si vous voulez être un bon commanditaire et non un exploiteur: ayez une somme honnête à proposer au dessinateur dès le départ. À lui d’accepter, de négocier ou de refuser ensuite. N’y allez JAMAIS la bouche en cœur et les mains vides.

    • Q : Je suis journaliste / étudiant / organisateur de festival et j’aurais besoin de te contacter pour faire une interview / un devoir en classe / t’inviter au festival « moules et bulles »

      Comme indiqué plus haut, le formulaire de mail est un formulaire personnel, non professionnel: si vous souhaitez une rencontre pour un article ou alors me contacter pour un festival, une conférence ou autre, je vous saurais gré de passer par l’attaché de presse ou le responsable évènementiel de la maison d’édition concernée. (Pour tout ce qui concerne le blog: Delcourt, donc !)

      C’est -j’avoue- un peu pour filtrer les demandes pas sérieuses, mais aussi surtout parce que j’ai un cerveau en polystyrène et que j’oublie tout, donc si je gère moi-même, j’ai tendance à zapper les dates, ou alors à accepter deux trucs le même jour… Bref, l’organisation c’est l’enfer pour moi.

      Concernant les interviews qu’on me propose de temps en temps, c’est un exercice que je trouve plutôt désagréable, je préfère autant que possible éviter de parler moi-même de mon travail. J’ai eu beaucoup de mauvaises surprises en la matière (propos écourtés, déformés, caricaturés) et du coup j’ai tendance à refuser systématiquement, ou alors à trier beaucoup. Là encore, la charmante Maud chez Delcourt fait du très bon boulot, me propose tout ce qu’elle a reçu d’invitations, et nous faisons un planning ensemble.

    • Q : Alors comme ça tu fais des albums ? Y’a quoi, en gros ?

      J’ai fait à ce jour :

      Chez Glénat :

      -Raghnarok

      Tome 1 : Dragon Junior

      Tome 2 : Fées et Gestes

      Tome 3 : Terreurs de la nature

      Tome 4 : Légendes urbaines

      Tome 5 : Tempus Fugit

      Tome 6 : Casus Belli

      -La Rubrique Scientifique

      Tome 1

      Tome 2

      Tome 3

      -Le Miya (avec les participations de Reno, Julien Néel et Libon)

      -Womoks (au scénario, dessins de Reno)

      Tome 1 : Mutant, suspends ton vol…

      Tome 2 : Le croiseur s’amuse

      Tome 3 : Albon, les brutes et les truands

       

      Chez La boîte à bulles :

      -Le vœu de…

      Tome 1 : Le vœu de Marc (coscénariste avec Nicolas Wild, dessin de Lucie Albon)

      Tome 2 : Le vœu de Simon (coscénariste avec Lucie Albon, dessin de Lucie Albon)

      -Amour et Désir (Collectif, sept pages sous l’identité d’Ella Forbin)

       

      Chez Delcourt :

      -Donjon (avec Lewis Trondheim et Joann Sfar au scénario, et Lucie Albon à la couleur)

      Tome 5 : Un mariage à part

      Tome 6 : Retour en fanfare

      -Notes

      Tome 1 : Born to be a larve

      Tome 2 : Le petit théâtre de la rue

      Tome 3 : La viande, c’est la force

      Tome 4 : Songe est Mensonge

      Tome 5 : Quelques Minutes avant la Fin du Monde

      Tome 6 : Debout mes globules !

      Tome 7 : Formicapunk

      Tome 8 : Les 24 heures

      Tome 9 : Peu d’Or et Moult Gueule (à paraître en octobre 2014)

      -Chicou-Chicou (sous l’identité d’Ella Forbin, avec Aude Picault, Domitille Collardey, Lisa Mandel et Erwann Surcouf)

      -Boule de neige (collectif des 24h de la BD d’Angoulême)

      -La Maison Close (collectif mené par Ruppert et Mulot)

      -La Page Blanche (au scénario, avec Pénélope Bagieu au dessin)

      -L’homme qui sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (collectif, récits de Patrick Baud, avec Erwann Surcouf, Adrien Ménielle, Libon, Capucine, Marion Montaigne…)

       

      Chez Bragelonne :

      -Tous malades ! (illustrations avec d’un collectif mené par Neil Gaiman, avec Reno et Mélaka)

      -Erik le Viking (illustrations du livre de Terry Jones)

      -L’almanach illustré 2008. (textes de Laurent Genefort et Gudule)

      -Bordemarge (illustration de couverture du livre d’Emmanuelle Nuncq, collection Castelmore)

      -Les Stagiaires (illustration de couverture du livre de Samantha Bailly, collection Milady)

       

      Chez Nekomix :

      -Soupir (collectif)

      Tome 1, 2008

      Tome 2, 2009

      -Nekomix 7 spécial cinéma (collectif)

       

      Chez Barclay-Universal :

      -Repenti (Illustrations pour l’album de chansons de Renan Luce)

       

      Chez Fleuve Noir

      -Juste après Dresseuse d’Ours (Dessin de couverture pour le livre de Jaddo)

       

      Chez Lulu.com

      -L’Homme qui Sauva le Monde – et autres sources d’étonnement (Illustration intérieure pour le livre de Patrick Baud)

       

      En auto-édition

      -Augie and the Green Knight (illustrations pour le livre de Zach Weinersmith) à paraître début 2015

      On les trouve pour la plupart dans toute bonne librairie qui se respecte (sauf le livre de Patrick Baud qui s’achète exclusivement chez Lulu.com) même si il faut souvent les commander !

       

    • Q : Je peux passer une de tes pages dans mon magazine / utiliser ton dessin pour un T-shirt / utiliser un dessin ? / reprendre une note pour mon blog ?

      Hééé non. C’est à moi. Rien qu’à moi.

      Pour toutes les pages qui sont parues en album, de toute manière, il faut passer par Delcourt, l’éditeur. Pour les planches qui ne sont pas encore publiées, c’est avec moi, mais je vous dirai non.

      Il y a toujours des cas particuliers, bien sûr:

      - Si vous voulez juste une page pour illustrer un mémoire/une thèse (comme ça m’a déjà été demandé), si vous voulez en imprimer une à 30 exemplaires pour un cours parce que vous êtes prof… Là pour le coup c’est presque toujours oui si ça se justifie, mais il faut quand même me demander par mail !

      - Si vous parlez du blog dans un article, par exemple, et que vous voulez l’illustrer d’une image, vous avez tout à fait le droit sans demander ! (il doit cependant s’agir d’un extrait, et il doit y avoir les mentions auteur/lien vers le blog, ce dernier en cliquable si l’article est sur le net)

    • Q : Est-ce que je peux parler de ton blog ? / Mettre un lien vers ton blog sur le mien ?

      Curieusement, je reçois vraiment ce genre de demande !

      Eh bien oui, bien sûr ! Avec plaisir, même ! Et merci beaucoup !

    • Q : J’habite à [Nom de votre patelin], quand est-ce que tu viens dédicacer ? / Seras-tu à [...]bulles, le festival BD de [...] ?

      C’est une des demandes que je reçois le plus… Je ne peux pas vous répondre à tous !

      La réponse est d’ailleurs simple: je n’en sais rien ! Je vous explique comment ça se passe, les invitations en festival, en gros:

      Ce sont les festivals qui invitent, déjà, pas l’inverse… Je ne choisis pas qui m’invite ou non ! Quand un festival/libraire m’invite, j’accepte ou je décline en fonction de mes disponibilités, et ensuite je l’annonce sur Facebook / en fin de note.

      -Si je n’ai pas annoncé que je passais dans votre ville, c’est que ce n’est pas prévu

      -Je n’ai aucune idée de quand je passerai, ni même si ça se fera un jour.

      En résumé: Si vous voulez absolument que je passe à un festival, il faut demander aux organisateurs ou à votre libraire qu’ils contactent Delcourt pour m’inviter. À moi, ça ne sert à rien de demander. (C’est même souvent frustrant ! Quand on me dit “tu viens quand à Tahiti ?” j’ai envie de répondre “Oui ! QUAND ? QUAND ? S’il vous plaît, QUAND ?”)

    • Q : J’appartiens à une asso de défense des [votre cause] / Je participe à un concours / Je lance un site sur [votre thème] et j’aurais bien besoin de buzz, tu peux en parler sur ton blog / ta page Facebook ?

      Non, je regrette.

      -On m’a déjà demandé de participer à de nobles causes, mais ce n’est tout simplement pas l’endroit. Mon blog est un lieu de fiction et de détente. Je ne veux pas qu’il en soit autrement. J’ai UNE fois accepté par faiblesse de parler d’une manif: déjà ça n’a rien changé, personne n’est venu (c’était facile de compter: ils étaient 20 là-bas.), et le lendemain, on m’écrivait à nouveau pour me soumettre trois nouvelles nobles causes à défendre. Je ne le fais plus. Je sais que j’ai une relativement grosse audience, mais je ne crois pas une seconde à un quelconque statut d’influenceur, surtout pas en termes politiques ! En tout cas je n’ai aucune vocation pédagogique. Défendez vos causes, et laissez-moi dessiner tranquille.

      -On m’a demandé de soutenir des vidéos, des sites, des blogs. Déjà, les gens qui proposent ça ne se posent que très rarement la question “ai-je fait du bon boulot ?” (la dernière en date étant une affreuse vidéo musicale avec un son de chiottes). Ensuite, je ne parle que des trucs qui me plaisent. Je ne ferai jamais de pub “pour faire plaisir”, parce que zut.

    • Q : Nous voudrions faire un partenariat commercial / on vous invite à [spectacle, concert] / on vous envoie [tel livre, CD, DVD] si vous en parlez sur votre blog

      Là encore non, ça ne m’intéresse pas…

      Je ne fais pas de pub sur demande. Jamais. Ni payée, ni échangée, ni gratuite. Je n’aime pas la pub, directe ou indirecte. Sur le blog il n’y a ni annonces google, ni pop-up, ni bannières qui clignotent, et ça restera comme ça.

      Certains ont été plus subtils et plus courtois en m’invitant à des spectacles et en me disant que j’en parlais si je voulais, sans aucune obligation. C’est gentil, mais par principe, je refuse aussi. Parce que je sais que DE TOUTE FAÇON, je n’en parlerai pas.

      En revanche si vous voulez me faire découvrir votre livre/spectacle/concert comme ça, de manière complètement désintéressée, ce sera avec plaisir si je peux !

    • Q : Je voudrais faire un stage chez un dessinateur, prenez-vous des stagiaires ?

      Hélas non…

      Je travaille soit chez moi, soit dans un atelier partagé avec des amis.

      Dans le premier cas, je n’ai aucune envie d’avoir un(e) jeune inconnu(e) chez moi, entre ma vaisselle et mes slips. D’autant que je dessine en solo, sur des carnets. Je ne saurais pas trop quoi demander à un stagiaire !

      Dans le second cas, c’est un espace de travail plutôt exigu que nous nous partageons à quatre ou cinq selon les jours. Je ne peux pas imposer ça aux autres !

    • Q : Je voudrais t’acheter un dessin existant / Passer une commande payée / Acheter une page originale

      Là encore: je ne vends pas d’originaux… Je ne suis pas fan du commerce de planches de BD avec son système de cotes et tout.

      Pour le moment je n’ai pas trop besoin de sous. Les ventes, je réserve ça pour mes vieux jours, peut-être.

    • Q : Au secours ! J’ai posté mon commentaire 27 fois et il n’apparaît pas !

      Contrairement à l’ancienne formule sous flash qui était en elle-même un filtre à spam remarquable (les robots ne pouvaient pas “voir” l’intérieur du site et donc laisser de messages) le format WordPress est un peu la grande poubelle d’internet. Je reçois environ 80 spams par jour dans les commentaires, du coup Arnold a dû installer des filtres pour endiguer tout ça.
      Le problème c’est que du coup il peut y avoir un léger temps de réaction entre le clic et l’apparition en ligne du message.

      QU’EST-CE QUI AFFOLE LES FILTRES À SPAM ?
      -Si vous avez mis des termes tels que Lol, Mdr, preum’s, ils n’aiment pas. On a mis un filtre exprès pour éviter le langage Skyblog.
      -Si vous avez posté huit liens dans le même message, ça ne plaît pas non plus. La plupart de ceux qui font ça vendent des Rolex ou du Viagra.
      -Vous avez tenté de faire votre malin avec des balises html
      -Vous n’avez pas rempli les champs Nom-mail-site (ce n’est pas une obligation, bien sûr, mais un message “anonyme” est plus suspect !)

      PAS DE PANIQUE.
      -Soit votre message est en attente et va s’afficher tout seul comme un grand
      -Soit il a été mis “en attente de relecture” et le site m’a envoyé un bat-signal pour que je vienne le lire et l’approuver/le mettre à la corbeille.
      -Soit il est allé dans les spams, et je les vérifie de temps en temps avant de les effacer.

      QUE FAIRE / NE PAS FAIRE POUR QUE MON MESSAGE APPARAISSE ?

      IL NE SERT À RIEN:
      -De le reposter quarante cinq fois
      -De rajouter un message pour dire “bouhou mon message n’apparaît pas”
      -De m’envoyer un mail quatre secondes après

      IL EST UTILE:
      -De patienter cinq minutes
      -De patienter une heure de plus
      -Éventuellement de m’envoyer un mail ou de poster un message pour me prévenir s’il n’y a rien au bout de quelques heures.

    • Q : Mon commentaire est passé à la trappe ! Y a-t’il de la censure ?

      Il n’y a pas de censure, non !
      En revanche il y a quelques règles de conduite. Disons que si vous arrivez super énervé et que vous commencez à insulter (moi ou d’autres), il y a de fortes chances pour que vous ressortiez avec un joli tampon “Spam” sur le front et qu’on entende plus trop parler de vous.
      Le site a quelques filtres automatiques aussi, pour mettre en attente les commentaires pleins de “Preum’s”, “Lol”, “Mdr”.
      Ces tics me gonflent au plus haut point, du coup si vous avez posté pour dire juste “ouais je suis le premier !”, je vais implacablement vous diriger vers la poubelle.
      En revanche je ne censure pas, je laisse entrer dans la discussion même les gens qui ne sont pas d’accord avec moi, tant que ça reste poli !

    • Q : Hey, je peux utiliser un de tes dessins/une de tes pages pour faire un film/ illustrer mon article/parler de la BD en ligne/illustrer mon cours/mon mémoire/ma thèse?

      Grande question. Et question très compliquée. Prenons ça point par point:

       
      ADAPTATION AUDIOVISUELLE: Non, techniquement, vous n’avez pas le droit. Quand les Notes paraissent chez Delcourt, je leur cède les droits audiovisuels. Du coup, pour faire un film, il faut voir ça avec Delcourt. Cependant ça ne concerne que les notes déjà parues en livre. Les autres m’appartiennent à moi et rien qu’à moi. (par exemple, les deux dernières années de publication en ligne ne sont sorties nulle part.) Dans ce cas, c’est donc bien à moi qu’il faut demander. Pour le moment personne ne m’a proposé une “vraie” adaptation avec budget, producteur et tout. Si c’est le cas, je vous dirai systématiquement non si vous venez avec l’argument “on n’a pas beaucoup de budget, on pensait te donner un petit pourcentage si le film gagne des sous”. Si vous mettez un budget pour les caméras, les lumières, les transports, vous devez mettre un budget pour l’histoire, c’est la moindre des choses. Vous me proposez une somme, un pourcentage, et on négocie.
      Concernant les films de fin d’études/films entre copains pour déconner, je vous dirai systématiquement oui, à condition d’être prévenu AVANT (n’arrivez pas avec le truc fini ou je vous casse la gueule à vous, à votre mère et à votre chien) et qu’il n’y ait aucune exploitation commerciale derrière (toute exploitation commerciale devra faire l’objet d’un contrat.)

       

      UTILISATION DANS UN JOURNAL/SUR INTERNET: Je vais préciser ma réponse précédente: je suis assez partisan du “Fair Use” anglo-saxon. C’est à dire que tant que ça reste de l’exemple, je ne fais pas chier (par exemple: vous écrivez un article sur les blogs, il vous faut une ou deux cases pour parler du mien, ne me dérangez pas pour si peu, prenez et utilisez. Mettez juste toutes les références, et un LIEN CLIQUABLE VERS LE BLOG si c’est pour Internet.) en revanche si mon dessin sert à ILLUSTRER l’article, il vous faut mon accord, et si c’est publié: des sous. La différence est subtile, mais si par exemple vous devez faire un article sur la SF, vous n’avez pas le droit d’utiliser mes dessins de vaisseaux/planètes/aliens pour le faire. Même avec les références. Dès le moment où ça devient de l’illustration et plus de l’EXEMPLE, vous devez me contacter et me demander.

       

      POUR UN MÉMOIRE, UNE THÈSE, UN COURS: Je suis un ami du savoir et de la connaissance. Encore une fois, s’il n’y a pas de publication payée derrière, je suis plutôt pour l’utilisation sauvage de mon travail à des fins pédagogiques. Scannez, imprimez, copiez, faites vous plaisir. Les conditions sont: il faut que ça reste dans un petit cercle, ne génère pas d’argent, et soit à but pédagogique.

       

      IL EST HORS DE QUESTION D’UTILISER MON TRAVAIL POUR: des actions militantes, politiques ou religieuses. Si vous mettez un de mes dessins sur un truc d’extrême-droite, une “Manif pour tous” ou un texte religieux/créationniste ou autre, je vous défonce, vous et vos enfants, votre parti et votre église. :)